Fikira: Un colloque sur le plurilinguisme à Mayotte en novembre

2
186

L’association «Fikira de Mayotte et d’Ailleurs» annonce la tenue de son 3e colloque dont le thème est «Quand les langues s’en mêlent… Regards croisés sur une île plurilingue.» Il se tient les vendredi 18 et samedi 19 novembre 2016 au Centre universitaire de Dembéni.

fikira-colloque-3L’association Fikira, créée en 2011, a pour objet de réfléchir sur la santé mentale et de favoriser les échanges entre professionnels. Mais ses travaux, de grande qualité, peuvent intéresser tous ceux qui veulent disposer de corpus de réflexion sur de nombreux sujets.

Avec ce colloque 2016 sur les langues, Fikira veut donc approfondir l’approche sur le plurilinguisme.
Constatant qu’à Mayotte, plusieurs langues se «croisent», maternelles, étrangères, administrative, la présentation du colloque rappelle que plus de la moitié des personnes en âge de travailler ne maîtrisent pas le français écrit. «Véritables marqueurs culturels, toutes ces langues plongent les habitants de Mayotte dans une expérience transculturelle quotidienne», relève l’association qui souhaite répondre aux questions «des avenirs pour ce plurilinguisme» et des «destins pour ces héritages culturels».
Ce colloque entend donc proposer des regards croisés, pluridisciplinaires, des analyses sur la place des langues et sur l’identité. Seront également interrogés les conséquences de ces mutations sur le développement de l’enfant, les parcours scolaires, l’intégration sociale et sur les dynamiques familiales.
Enfin, le colloque souhaite questionner les attitudes adoptées dans la rencontre avec l’Autre, professionnels ou usagers, aux prises avec le plurilinguisme.

Pour vous inscrire, avant le 30 octobre, au choix :
– Régler en ligne sur https://www.helloasso.com/associations/fikira-de-mayotte-et-d-ailleurs/evenements/colloque-fikira-2016
– Remplir la fiche d’inscription (à télécharger ici: fiche-dinscription-colloque-fikira-2016) et la déposer avec le règlement à l’accueil du CMP (Centre Médico Psychologique) à l’hôpital de Mamoudzou (CHM).

Voici le pré-programme annoncé par Fikira :
Vendredi 18 novembre 2016
Langues et identités, quand les langues s’emmêlent

Matinée
-Langues et identités plurielles dans la poésie de Nassuf DJAILANI. L. RASOAMANANA – Mayotte
-L’écriture numérique mahoraise : entre norme et variation sociolinguistique. F. LIENARD – Métropole
-L’«entre» de l’interculturalité à Mayotte : une meilleure connaissance de soi. « Vwuka mutru nako mutru » E. SINGAINY – Réunion

Après-midi
-Langue assumée et puissance dans l’action publique. E. ALENDROIT – Réunion
-La langue de l’autre et l’hôpital : parcours d’enfants en EVASAN et réseaux de care à distance. J. SAKOYAN – Métropole
-Les langues mahoraises et le français : pratique, acquisition et transmission. MADI HALADI – Mayotte

Samedi 19 novembre 2016
Travailler avec les langues, quand les langues s’en mêlent

Matinée
-La démarche d’investigation en sciences et technologie en milieu multilingue comme outil pour l’apprentissage du français. H.P. DELIOU – Mayotte
-Métisser les langues, un projet associatif: enjeux éducatifs, thérapeutiques, sociaux . B. LEMATTRE et F. LECLAIRE – Métropole
-Le pluralisme linguistique du Cameroun : de l’Afrique en miniature à l’effritement de l’identité culturelle. J. YOMB – Cameroun

Après-midi
-Penser les langues à travers la clinique des migrants. C. MESTRE et A. LKHADIR – Métropole
-La consultation plurilingue, outil de santé communautaire. E. BERENGUER et Z. SOILIHI – Mayotte

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here