201 accidents, 228 blessés et 8 morts sur nos routes en 2016

0
294
Les dépanneuses dégagent la route
Les dépanneuses dégagent la route après un accident

Moins d’accidents et moins de blessés. C’est la bonne nouvelle du bilan de la sécurité routière publié par la préfecture ce vendredi. En 2016, on constate en effet un recul des deux indicateurs mais en revanche une augmentation du nombre de tués. Une personne supplémentaire est morte sur nos routes par rapport à l’année précédente. Ce sont donc 8 personnes qui ont perdu la vie lors d’un accident en 2016 à Mayotte.

Fait notable, ces huit décès étaient toutes des «usagers vulnérables». Ce sont en effet 3 piétons, 3 scootéristes, 1 cycliste et 1 motoriste… et donc aucun automobiliste. La situation est d’autant plus inquiétante pour les conducteurs de deux-roues et les piétons qu’ils représentent aussi à eux deux plus de la moitié (59 %) des blessés hospitalisés et 86 % des blessés non hospitalisés soit 79 % des blessés.

Accidentologie à Mayotte en 2016 (Source: préfecture de Mayotte)
Accidentologie à Mayotte en 2016 (Source: préfecture de Mayotte)

Sept de ces accidents mortels ont eu lieu sur le réseau national contre un sur la route départementale. La préfecture indique que le nombre d’accidents mortels est plus élevé la nuit (5 contre 3 en journée) et ils ont eu lieu essentiellement dans la commune de Mamoudzou (6 tués à Mamoudzou, 1 à Dembéni, 1 à Bandrélé). Ces victimes sont 6 hommes et deux femmes, âgés de 14 et 44 ans. Les plus de 65 ans et les moins de 14 ans ont donc été épargnées par les accidents mortels.

236 victimes d’accidents

Au total en 2016, ce sont 201 accidents qui ont été dénombrés sur nos routes dont 40 graves. Ces deux indicateurs sont à la baisse avec 20% d’accidents en moins d’une année sur l’autre et un recul de 23% des accidents graves.

Evolution du nombre d'accidents et de blessés entre 2012 et 2016 à Mayotte (Source: préfecture)
Evolution du nombre d’accidents et de blessés entre 2012 et 2016 à Mayotte (Source: préfecture)

L’an dernier, 236 personnes ont été victimes de la route. Outre les 8 décès, 39 personnes ont été hospitalisées et 189 personnes ont été touchées moins sérieusement. Là encore, les chiffres sont en recul comparés à 2015, de plus d’un quart.
Depuis 2012, on n’a jamais enregistré aussi peu d’accidents et de victimes sur nos routes. On peut s’en féliciter même si cela n’enlève rien au drame vécu par les victimes et leurs proches.

Mercredi, jour d’accident

Les accidents corporels ont été enregistrés en grande partie en agglomération (86 %). Toutefois, les accidents hors agglomération, bien que très peu nombreux (14%) ont été les plus graves. En plus d’être à l’origine de 5 décès, ils sont responsables de 44% des blessés hospitalisés.
A noter que l’alcool est responsable de 7 accidents dont un mortel en 2016.

Les infractions constatées sur la route à Mayotte en 2016
Les infractions constatées sur la route à Mayotte en 2016

Enfin, les accidents ont eu lieu davantage lors des heures de pointe du matin (de 6h à 7h) et du soir (de 16h à 17h) ainsi que lors du repos de midi (de 12 h à 13h). Ils sont relativement répartis sur tous les jours de la semaine mais avec tout de même un pic le mercredi.

La préfecture publie également le bilan des infractions routières constatées par les forces de police et de gendarmerie le long du réseau routier, des écarts qui peuvent mettre en danger les autres usagers de la route. Vient en tête et loin devant, le non-port de la ceinture de sécurité, particulièrement sur les places arrières.
Pas d’assurance, pas de permis, pas de contrôle technique valide, utilisation des oreillettes ou du téléphone portable lors de la conduite… Les délits sont nombreux. Les forces de sécurité ont également relevé 56 délits de fuite après un accident.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here