Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Incivilités / Education


Après de nouvelles dégradations, le maire de Mtsamboro ferme les écoles de sa commune

Publié le mardi 10 janvier 2017 à 0:01
Aucun commentaire

Décision choc du maire de Mtsamboro : après de nouvelles dégradations des écoles, il décide tout simplement de les fermer.

mtsamboroDans un communiqué diffusé dans la soirée de lundi, il informe en effet les parents d’élèves que «la commune est obligée de fermer temporairement l’accès aux écoles jusqu’au rétablissement de la sécurité au sein de ses établissements».

Comme d’autres communes, Mtsamboro avait procédé à de nombreuses réparations pendant les vacances, après une première série d’actes de vandalismes. En ce jour de rentrée scolaire, même cause, mêmes effets. «Cette situation intervient dans un contexte de mouvement de grève du principal syndicat des enseignants du primaire, qui dure depuis plus d’un mois», note la mairie… Des enseignants en grève seraient-ils responsables de la dégradation des locaux publics dans lesquels ils travaillent?

«Dans l’attente de pouvoir procéder aux réparations et aux remplacements des serrures des portes des salles de classes, qui ont complètement été détruites, la commune se trouve dans l’impossibilité d’assurer un accueil sécurisé des élèves dans ses écoles. La population sera informée dès que les cours pourront reprendre», conclut le communiqué.

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
11:35 La manif des transporteurs scolaires converge vers Mamoudzou
4:30 Grève de l’intersyndicale de l’Education ce jeudi : UNSA rejoint la FSU
4:15 La France Insoumise : des mesures pour la jeunesse de Mayotte
4:00 Le patrouilleur Le Malin intercepte un palangrier en infraction de pêche
HIER Perturbation de la distribution d’eau potable ce mercredi soir à Ouangani
HIER Législatives partielles : La France Insoumise investit Abdullah Mikidadi et Christine Raharijaona
HIER Enquête porte à porte sur la gestion des déchets verts en Petite Terre
2 jours Levée de la vigilance-Orage ce mardi à 16h30
2 jours Grève : La FSU assume son mouvement du 22 février

MAGAZINE
Les bénévoles décidés à s'investir pour leurs quartiers respectifs
Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile


CARNET DE JUSTICE
Le président du tribunal salue « des résultats satisfaisants »
Les juristes se mobilisent pour une justice plus proche des « plus défavorisés »
Le voleur récidiviste accuse « Belmondo » et prend 10 mois
Mouvement des magistrats ce jeudi contre les projets de réforme de la Justice
Accident mortel : deux ans avec sursis pour le conducteur fautif
« Look-like », ces escroqueries par centaines qui empoisonnent les compagnies aériennes
Sur Facebook, des gendarmes outragés… par un de leurs collègues
Violences conjugales : des « faits horribles » et « une pression monstrueuse »


PORTRAITS
Joachima salimé portrait
Joachim Salime, une « tête bien faite »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL