Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Environnement


Eco-systèmes répond au SIDEVAM 976 et se dit «prêt à évacuer» 35 tonnes d’appareils électriques usagés de Mayotte

Publié le samedi 10 décembre 2016 à 11:08
Aucun commentaire

Après la charge du syndicat intercommunal chargé des déchets (SIDEVAM 976) contre Eco-systèmes, la réponse de l’organisme missionné pour traiter les déchets électriques et ménagers (D3E) à Mayotte n’a pas tardé.
Dans un communiqué diffusé hier vendredi en fin d’après-midi, Eco-système explique qu’il est «prêt à expédier depuis Mayotte les 6 premiers containers chargés et contenant plus de 35 tonnes d’appareils électriques et électroniques usagés.» Seule condition : obtenir «l’autorisation du Pôle National Transferts Transfrontaliers de Déchets (PNTTD) pour exporter les appareils vers son centre de traitement de la Réunion».

La masse impressionnante de D3E qui s'entasse à Mayotte

La masse impressionnante de D3E qui s’entasse à Mayotte

Comme nous l’expliquions hier, Mayotte semble donc bel et bien pris en otage dans le bras de fer entamé par Eco-systèmes avec les autorités pour alimenter avec les déchets de Mayotte le centre réunionnais dans lequel il a investi.

Dans son communiqué, Eco-système indique effectivement que «la situation des DEEE à Mayotte est une préoccupation majeure pour l’éco-organisme depuis plusieurs mois. En effet Eco-systèmes travaille étroitement avec le Ministère de l’Environnement et les services de la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DEAL) pour obtenir rapidement le droit de traiter ces déchets sur un site situé dans la région.»

Normalement, en attendant cette autorisation, les déchets de Mayotte auraient du partir pour la métropole… Mais Eco-systèmes a fait le choix d’attendre. «Passé le délai administratif du 10 décembre, Eco-systèmes sera prêt à expédier depuis Mayotte, 6 premiers containers chargés et contenant plus de 35 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques», précise le communiqué.

«La première livraison des flux collectés à Mayotte vers notre site de recyclage de la Réunion représentera plus de 400 m3. Suivront ensuite le reste des flux restés en stockage chez notre prestataire local Enzo Recyclage», affirme Guillaume Duparay, directeur de la Collecte pour Eco-systèmes, dans ce communiqué. «Au fur et à mesure du désengorgement de notre site de stockage chez Enzo Recyclage, les collectes pourront reprendre progressivement, pour ramasser les appareils collectés et situés sur les sites du SIDEVAM976, collectivité territoriale compétente à Mayotte.»

Enfin, Eco-systèmes envoie une petite vacherie au SIDEVAM 976. Dans ce même document, Guillaume Duparay appelle le syndicat «à rejoindre la filière agréée en signant une convention de partenariat. Cette étape de régularisation est importante pour faciliter une bonne gestion des déchets électriques à Mayotte. A cette date, Eco-systèmes assume pleinement ses responsabilités, mais éprouve des difficultés à travailler avec la collectivité dans le respect de son cahier des charges d’agrément.»

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
4:45 4 millions d’euros pour la recherche et l’innovation dans les Outremers
HIER Table ronde sur le mécénat et dons aux associations le 4 novembre
HIER Projection du docu Hip Hop (R)évolution au Rocher
HIER Prolongation des travaux du pont de Dzoumogné
2 jours Un fonctionnaire français accompagnait les étrangers en situation irrégulière à l’îlot Mtsamboro
2 jours Troubles à l’ordre public à la suite d’un match de football : 3 interpellations
2 jours Report du vol Paris-Mayotte d’Air Austral
2 jours Vidéo-surveillance et investissement dans la police municipale à Mamoudzou
2 jours Première séance présidée par Thani Mohamed au Sénat (actualisé)

MAGAZINE
Les sauveteurs bénévoles de Mayotte en intervention
Les sauveteurs en mer de Mayotte touchent le fond


CARNET DE JUSTICE
Kahani : trois blessés, deux condamnés, un an ferme
Trois procès annulés à cause de vices de procédure
Adolescent battu : le père écope de 6 mois ferme
Il « corrige » sa fille et part à Majicavo
Condamnée pour violation des restrictions d’eau
Il traîte des gendarmes de « macaques » et joue son emploi au tribunal
Mayotte encensée pour son accès au droit
Trois interpellations ce week-end suite aux violences de vendredi à Acoua


PORTRAITS
Le docteur Moinecha Madi
Appelez-la docteur ! Moinécha Madi, spécialiste en biophysique cellulaire



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL