Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Santé / Océan Indien


Grève au CHU de La Réunion: Le point au 3e jour du mouvement

Publié le jeudi 2 mars 2017 à 5:18
Aucun commentaire

Alors que les personnels du CHU de La Réunion entament leur 3e jour de grève face aux craintes liées à la situation financière désastreuse de l’établissement, ils sont plus mobilisés que jamais. Opérations escargot, barrages filtrants mais aussi rencontre avec le préfet et négociations avec l’ARS ont rythmé ces trois journées.

CHU en grève (Photo: JIR)

CHU en grève (Photo: JIR)

L’ARS, justement, a publié un communiqué pour rappeler les difficultés financières que connaît le centre hospitalier universitaire. «Il lui faut trouver les solutions du retour à l’équilibre», indique l’Agence, «pour garantir la pérennité du CHU et la poursuite de ses missions dans l’intérêt des populations de La Réunion et de Mayotte».

Lors des échanges avec les organisations syndicales, le directeur de l’ARS a précisé que si l’effort de redressement de l’établissement doit se poursuivre, il n’est demandé de porter les réductions de postes au-delà des 190 postes prévues par le directeur général du CHU dans son plan d’action présenté en décembre.

Evidemment, Mayotte est montrée du doigt, l’ARS indiquant «qu’à son sens, un certain nombre de surcoûts liés à des contraintes spécifiques à la situation du CHU dans l’Océan Indien peut être pris en compte (durée de séjour des patients mahorais, obligation d’enseignement, etc.)». Mais l’Agence précise tout de même que «ces surcoûts n’expliquent pas l’ampleur du déficit constaté».

La moitié des financements

Les personnels du CHU en grève (Photo: JIR)

Les personnels du CHU en grève (Photo: JIR)

Dans son communiqué, l’ARS indique également que les négociations ont été «l’occasion de rappeler aux représentants du personnel les soutiens financiers qui sont octroyés par l’ARS Océan Indien pour répondre aux projets d’investissements et aux difficultés du CHU: 96 Millions €/ an pour les missions d’intérêt général et d’aide contractuelle, 14 millions €/ an pour le soutien à l’investissement dont 8.5 million d’€ pour l’aide à la construction des nouveaux bâtiments au Nord et au Sud, et enfin 9.4 millions d’€ en 2016 au titre des activités déficitaires, ce qui diminue le déficit de l’année qui, sinon aurait été beaucoup plus élevé».

On apprend ainsi que «ces soutiens représentent la moitié des financements disponibles sur l’ensemble des actions de santé menés par l’Agence.»

Enfin, «l’ARS OI constate des défauts majeurs dans la gestion du CHU et des retards dans la modernisation nécessaire de son organisation. Le rapport d’audit de l’IGAS le confirme et l’explique clairement». L’Agence demande à la direction du CHU de corriger ces défauts et de poser le Centre Hospitalier Universitaire sur de nouvelles bases de fonctionnement durable autour du projet médical en cours d’élaboration.»

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
7:39 Maintien de la vigilance Orage ce samedi avec une accentuation du phénomène ce soir
HIER Le Vautour Club de Labattoir tient son AG dimanche
2 jours Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
2 jours Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
2 jours Code du travail : les 1ers bug
2 jours Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
3 jours Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
3 jours La sécu de Mayotte sur la toile
3 jours Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL