Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Economie


Grève Total : La confédération des PME en appelle à la ministre des Outre-mer

Publié le lundi 21 août 2017 à 5:00
Aucun commentaire

Faute de solution au conflit à Total à Mamoudzou, les petites et moyennes entreprises mahoraises se tournent vers Paris. Leur confédération syndicale, la CPME, écrit à Annick Girardin, la ministre des Outre-mer pour lui demander de s’impliquer.

Le ministère des Outre-mer à Paris

Le ministère des Outre-mer à Paris

«Après la crise de l’eau qui a duré plusieurs mois, les multiples blocages du port de Longoni qui est le poumon économique de notre île, maintenant (ce sont) les stations-service(s) qui sont bloquées ! Ces grèves à répétitions ont des conséquences désastreuses sur les petites et moyennes entreprises au point qu’elles ne puissent plus se relever», explique le syndicat.

«Aujourd’hui nous avons le sentiment que la République nous a abandonné et la devise Liberté, Egalité, Fraternité n’a plus de sens pour beaucoup de Mahorais. La CPME Mayotte sollicite solennellement sans délais Madame la Ministre, votre implication dans les conflits sociaux notamment celui qui est en cours (TOTAL) susceptible de déstabiliser notre île et son économie».

Dans ce courrier (qui comporte un très grand nombre de fautes, ce qui n’est pas habituel pour une correspondance vers un ministère), la CPME estime par ailleurs que l’implication du gouvernement «n’est pas à la hauteur» sur «toutes les questions concernant Mayotte». Le syndicat parle de l’«éducation, la formation, la Sécurité des biens et des personnes, l’accompagnement et le soutien financier des porteurs de projet sur les fonds Européens qui aujourd’hui n’est pas à la hauteur de ce qui est attendu. Facilit(er) l’implantation des investisseurs (norme, permis de construire etc…) ou autre blocage administrati(f). La relance de la commande publique à travers le BTP, le désenclavement terrestre, le paiement des factures qui est la première cause des faillites en France qui vont jusqu’à 3 ans voir(e) plus sur notre (î)le».

Le syndicat conclut que «les attentes et les priorités sont nombreuses suite aux inégalités (et) au laxisme des différents gouvernements successif(s)». La sollicitation est lancée et les problèmes posés même si les mots choisis et la méthode peuvent paraître un peu abrupts.

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Contrôle de transporteurs de personnes et de marchandises : plusieurs irrégularités
HIER La mairie de Mamoudzou communique sur la perquisition en cours
HIER Opération de contrôles des vendeurs de poissons : 92 kilos de poissons et de poulpes saisis
HIER Port de Longoni : la Fédération CGT Ports et docks maintient la pression
HIER Colloque sur « Les violences faites aux femmes en milieux professionnel » ce vendredi
HIER Mayco: rencontre entre direction et grévistes
HIER Droit de retrait au lycée du Nord après l’agression d’un élève
HIER Fermeture de routes départementales pour travaux
2 jours Coupure d’eau au village Moinatrindri Bas ce vendredi 24 novembre

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL