Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Politique


Le Collectif des Associations de Mayotte répond au député Said Ahamada

Publié le vendredi 13 octobre 2017 à 8:43
Aucun commentaire

Le communiqué du député des Bouches-du-Rhône Ahamada

Le communiqué du député des Bouches-du-Rhône Ahamada

Le Collectif des Associations de Mayotte a souhaité réagir au communiqué favorable à la feuille de route franco-comorienne, émis par le député LREM Saïd Ahamada.
Dans ce communiqué, le député marseillais évoque des « émeutes » à Mamoudzou, référence aux manifestations qui ont entraîné la suspension de la feuille de route. Il y réaffirme son attachement à ladite feuille de route et évoque « un risque d’embrasement du conflit en France Métropolitaine ». Des propos qui selon le collectif « visent à exacerber les tensions déjà vives ». Il condamne « un propos exagéré et fallacieux » et s’interroge sur l’intervention de ce député dans la diplomatie franco-comorienne. « nous ne pouvons que faire part de notre grand étonnement quand un élu de la République, censé représenter la population de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône, consacre son temps et compte rester « attentif à l’évolution [des] relations » entre Les Comores et la France. »

Le collectif conclut :

« Nous sommes conscients que nombreuses sont les personnes de certains pays  de la région Océan indien et du continent africain à critiquer la position de la population Mahoraise. Toutefois, nous nous faisons un devoir d’exprimer au monde notre avis sur notre sort, qui se trouve être différent (notre avis) de celui de ceux qui critiquent.
L’union ne signifie pas forcément l’uniformité et beaucoup d’entre nous continuons à faire la confusion entre ces deux notions.
La population Mahoraise n’a jamais été raciste envers quiconque, et au contraire elle a toujours fait preuve d’une très grande ouverture, d’une considération/fascination pour la différence. Mais Mayotte a avec constance refusé que ses voisins lui imposent un modèle, une façon de penser, une façon de parler ; Mayotte a toujours refusé le manque de considération dont continuent à faire preuve aujourd’hui les îles voisines. Ce combat nous semble louable. »
Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
15:41 Labattoir pleure la chatouilleuse Feda Attoumani, décédée dans la nuit.
HIER Coupures d’eau cette nuit à Mandzarisoa et Cavani
HIER Mamoudzou, aidez à choisir le logo des futurs bus
2 jours Perturbation de la distribution d’eau à Kahani ce jeudi
2 jours Emplois aidés : pas de rentrée scolaire ce lundi, menace la mairie de Mamoudzou
2 jours Journée de la trottinette le 24 octobre
2 jours La mairie de Mamoudzou sensibilise au nettoyage à Bandrajou-Kawéni
2 jours 4 millions d’euros pour la recherche et l’innovation dans les Outremers
3 jours Table ronde sur le mécénat et dons aux associations le 4 novembre

MAGAZINE
Les sauveteurs bénévoles de Mayotte en intervention
Les sauveteurs en mer de Mayotte touchent le fond


CARNET DE JUSTICE
Cavani : Prison ferme après une vengeance extra judiciaire
Kahani : trois blessés, deux condamnés, un an ferme
Trois procès annulés à cause de vices de procédure
Adolescent battu : le père écope de 6 mois ferme
Il « corrige » sa fille et part à Majicavo
Condamnée pour violation des restrictions d’eau
Il traîte des gendarmes de « macaques » et joue son emploi au tribunal
Mayotte encensée pour son accès au droit


PORTRAITS
Le docteur Moinecha Madi
Appelez-la docteur ! Moinécha Madi, spécialiste en biophysique cellulaire



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL