Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Elections


Législatives: le maire de Mtsamboro renonce à solliciter la candidature de La République En Marche

Publié le mercredi 17 mai 2017 à 9:46
Aucun commentaire

Alors que les deux candidats qui porteront les couleurs du mouvement d’Emmanuel Macron La République en Marche à Mayotte devraient être connus dans la journée, le maire de Mtsamboro jette l’éponge.

Harouna Colo, le maire de Mtsamboro (Photo: JDM, tous droits réservés)

Harouna Colo, le maire de Mtsamboro (Photo: JDM, tous droits réservés)

Dans un communiqué diffusé ce mercredi matin, Harouna Colo annonce qu’il «renonce à solliciter une investiture pour les élections législatives» pour se consacrer à son mandat de maire et «œuvrer au développement de (sa) commune et au bien-être de la population».

Le maire rappelle que des «rumeurs de (sa) candidature aux élections législatives, sous la bannière du mouvement La République En Marche, ont beaucoup circulé dans les médias ces derniers jours.
Et il confirme en effet avoir été «pressenti pour être candidat du mouvement de M. le Président de de La République Emmanuel Macron dans la circonscription 1 de Mayotte».
Il exprime d’ailleurs sa reconnaissance et ses remerciements «à celles et ceux qui ont voulu me faire cet honneur et croire en moi.»

Il s’explique : «Je reconnais que je me suis, à un moment donné, posé la question de relever le challenge de solliciter la confiance de mes concitoyens pour un mandat de parlementaire. Dans le cadre de cette réflexion, j’ai eu à prendre en considération plusieurs paramètres, notamment le fait que j’assure déjà les responsabilités très importantes de Maire de Mtsamboro, que la population de ma commune m’a confiées depuis 2014, et le fait que mon éventuelle élection comme député implique la renonciation à ce mandat.
J’ai pris la mesure de l’incompréhension et de l’inquiétude que la perspective de l’abandon, avant son terme, de mon mandat de maire, a pu susciter au sein de la population».

Mais c’est également la campagne très courte qui s’ouvre, à peine 3 semaines, qui l’a poussé à renoncer. Compte tenu du fonctionnement des campagnes politiques à Mayotte, il estime ne pas avoir de «chance sérieuse» pour «convaincre et faire adhérer le maximum de soutiens possibles» à une sa candidature.

«Dans ces conditions, j’ai pris mes responsabilités», tranche-t-il, tout en indiquant rester «bien entendu un adhérent actif du mouvement La République En Marche» et continuer «à être attentif aux actions que M. le Président de La République et le gouvernement vont entreprendre pour rattraper le retard de développement de notre jeune Département».

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
4:45 Les grévistes dénoncent des SMS de harcèlement du Conseil Départemental
HIER Les restrictions d’eau maintenues sur tout le département
3 jours 6 ménages sur 10 recensés : face aux « rebelles », l’INSEE communique
3 jours Conférence sur « la question du pluralisme en économie » au CUFR ce vendredi
3 jours Le MDM contre l’éventuelle gratuité du visa comorien vers Mayotte
4 jours Salaires menacés : l’intersyndicale appelle à répliquer fermement
4 jours Le jeune lycéen agressé à Bandrélé hors de danger
4 jours 3ème édition du Campus Outre-mer
4 jours Blessure par balle de la police à Tsoundzou et vol par effraction chez « Cousin »

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Détention provisoire pour le jeune auteur des coups de couteau à Bandrélé
Un trafic de drogue évité par une maman vigilante
M’tsangamouji : la justice privée d’explications après les violences au collège
L’agent de sûreté de l’aéroport aidait des clandestins à passer
Le pêcheur aux 17 enfants devra passer son permis côtier
De la chimique « devant le commissariat et à Majicavo »
Le tribunal voit trop gros et relâche le passeur
Polygamie : elle arrache l’oreille de sa rivale avec les dents


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL