Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Politique


Nicolas Sarkozy veut «une meilleure coopération» entre les Comores et la France «pour empêcher les départs vers Mayotte»

Publié le vendredi 27 mai 2016 à 9:47
Aucun commentaire

L’ancien président de la République et actuel président des Républicains Nicolas Sarkozy entame à partir de ce vendredi matin une visite de 24 heures à La Réunion. Il ne passera pas par Mayotte. Sa visite intervient dans le cadre de la campagne électorale pour la primaire à droite et au centre alors que dans l’île Bourbon, à part quelques rares figures restant neutres, les principaux ténors de la droite et du centre soutiennent Alain Juppé ou François Fillon.

Nicolas Sarkozy en visite à La Réunion (Photo: JIR)

Nicolas Sarkozy en visite à La Réunion (Photo: JIR)

Interrogé par nos confrères du JIR, Nicolas Sarkozy veut «faire de la lutte contre le chômage à La Réunion, comme d’ailleurs aux Antilles et en Guyane, une priorité nationale. On ne peut pas se résigner aux niveaux de chômage que l’on connaît Outre-mer, en particulier le chômage des jeunes».

Il souhaite mettre en place «tous les outils nécessaires pour ramener en 5 ans le chômage à un niveau comparable à celui de la métropole. C’est possible, il suffit d’en faire une priorité. C’est bien mon intention», affirme-t-il.

S’il indique ne pas vouloir toucher à la surrémunération des fonctionnaires, il propose en revanche des mesures pour le privé : «Zéro charges sociales et zéro impôt sur les sociétés pour toutes les entreprises qui créent ou maintiennent de l’emploi à La Réunion. Il faut faire confiance aux entreprises qui investissent ici, et développer la production locale».

Interrogé sur la montée de la délinquance à La Réunion et à Mayotte, l’Etat doit, pour lui, «retrouve(r) un discours ferme et juste. Et que des moyens soient donnés en quantité suffisante aux forces de l’ordre pour faire leur travail».

Enfin, concernant spécifiquement la situation à Mayotte, ils affirment que les Mahorais «se sentent abandonnés par l’Etat. Il faut les entendre: cela ne sert à rien de leur expliquer pourquoi ils auraient tort, s’ils ressentent les choses de cette manière, c’est qu’il y a une part de vérité. En l’occurrence, ils sont confrontés à une pression migratoire inimaginable, et même insupportable: vous ne pouvez pas vivre sereinement sur un territoire où plus de la moitié de la population est en situation irrégulière».

Pour l’ancien président, «il faut retrouver les voies du dialogue à Mayotte, et probablement aussi engager des discussions avec les Comores pour mettre en place un partenariat plus ambitieux entre nos deux pays, avec une contrepartie : une meilleure coopération des autorités comoriennes avec la France pour empêcher les départs vers Mayotte».

Tagged under , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
19:28 Coupure d’eau au village Moinatrindri Bas ce vendredi 24 novembre
17:29 Les cours restent suspendus au lycée de Kahani où les parents rejoignent la grogne
15:58 Angalia couronnée 2ème agence évènementielle de Mayotte
15:42 Perquisition à la mairie de Mamoudzou
12:50 Enquête bouclée et flagrants délits cette semaine à Mamoudzou
11:01 Démenti sur les coupures d’eau à Sada
7:40 Fausses procurations, les trois condamnés font appel
4:45 Appel à manifestation contre les rythmes scolaires le 28 novembre
4:30 MS Boudicca, le retour

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL