Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Education


Pas d’annonce du ministre pour l’Education Nationale à Mayotte

Publié le mercredi 20 décembre 2017 à 5:16
Aucun commentaire

Le député Mansour Kamardine s'adressant au ministre de l'Education nationale

Le député Mansour Kamardine s’adressant au ministre de l’Education nationale

Le député Mansour Kamardine a interpellé le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer en séance publique de questions à l’Assemblée nationale. Il appelait à mettre en place des mesures face aux violences physiques et aux rackets « dans l’enceinte et hors des établissements scolaires ».

Une situation préoccupante dressée sans complaisance, « l’école de Mayotte est gravement malade, un médecin compétent diagnostiquerait une Affection Longue Durée », qui amenait l’élu à rappeler les écoles en rotation, la surcharge des classes, et celle des écoles, « des établissements conçus pour 600 élèves en accueillent le double », générateur « d’épuisement chez les enseignants », et « d’inquiétude chez les parents sur la sécurité de leurs enfants. »

Evoquant le droit de retrait des enseignants en réponse aux violences, le député interrogeait le ministre Blanquer sur la prise en compte de Mayotte, « loin des yeux, prés du cœur ?! »

Le ministre Blanquer

Le ministre Blanquer

La réponse n’aura d’affirmative que le nom, puisque aucune mesure supplémentaire n’était réellement avancée, si ce n’est la poursuite de création de postes de direction, « 16 ont été créés ces dernières années, ce qui porte à 2,3 la moyenne par établissement, contre 1,78 en métropole ». Le ministre mise sur le renforcement des équipes mobiles de sécurité augmentées de 14 emplois, dont 4 à la dernière rentrée, et sur celle des actions de contrôles des sacs des élèves, du maraudage et de la visio-conférence. « A la rentrée 2017, le renforcement des équipes d’assistants d’éducation en a porté leur nombre à 82 et 22 pour les assistants de prévention ».

Le ministre compte à l’avenir « assouplir les règles pour répondre aux enjeux de sécurité », sans que l’on sache dans quel domaine, et appelle « à un travail ministériel renforcé ».

Une réponse qui laissait le député Mahorais quelque peu amer, qui invitait en retour Jean-Michel Blanquer à une visite sur le territoire, « cela vaut mieux que tous les rapports ».

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Votre agenda du week-end
HIER Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
HIER Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
HIER Mayotte En marche avec les Outre-mer
2 jours Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
2 jours Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
2 jours Et si vous deveniez animateur sportif ?
2 jours Air Austral compte sur une réouverture des aéroports de La Réunion ce vendredi
2 jours Hausse des prix de 0,2% en décembre

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL