Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Environnement


Réserve naturelle de l’îlot Mbouzi: Une opération de dératisation et un démantèlement d’un campement de voleurs

Publié le jeudi 15 décembre 2016 à 11:58
Aucun commentaire

Les opérations pour éradiquer les rats sur les îlots se poursuivent. La semaine dernière, c’est la réserve naturelle nationale (RNN) de l’îlot Mbouzi qui était visée. Les agents de la réserve, dont les Naturalistes de Mayotte sont les gestionnaires, ont mené une opération de dératisation pour préserver la biodiversité de la zone.

Mbouzi: Opération annuelle de dératisation sur l'îlot (Photo: les Naturalistes)

Mbouzi: Opération annuelle de dératisation sur l’îlot (Photo: les Naturalistes)

Ces missions de lutte contre le rat noir sont reconduites chaque années car les rats, trop nombreux sur la réserve, mettent en péril la reproduction des pailles en queue. Les oiseaux pondent en effet un œuf unique à même le sol avant de le couver et les rats deviennent des prédateurs redoutables. A terme, ne rien faire risquerait d’entraîner la disparition de l’espèce sur Mayotte.

Les rats menacent également le développement de la vanille de Humbolt, espèce patrimoniale de la réserve.

Mais cette année, en plus de débarrasser l’îlot de ces animaux nuisibles, l’opération a conduit à une action non programmée: le démantèlement d’un campement illégal sur l’îlot. «Les agents de la RNN sont en effet tombés au cours de l’opération sur un petit campement composé de deux hamacs et un matelas au milieu de la forêt. Outre l’aspect illégal de ce genre d’occupation de la zone, les objets trouvés sur ce campement (poire, bidons, etc.) laissent croire à un campement de voleurs de moteurs de bateaux», indiquent les Naturalistes.

Moralité, la protection de l’environnement est décidément essentielle pour les hommes !

Le démantèlement d'un campement qui pourrait être celui de voleurs de bateaux (Photo: Les Naturalistes)

Le démantèlement d’un campement qui pourrait être celui de voleurs de bateaux (Photo: Les Naturalistes)

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
10:32 Entretien des routes: Mamoudzou a investi 5,7 M€ en 3 ans
9:10 Malgré l’absence de ramassage scolaire, le lycée du Nord est ouvert, rappelle son proviseur
4:30 Le collectif des citoyens de Mayotte s’associe à la grève du 20 février sur fond de guerre syndicale
4:15 Insubordination chez les policiers pour manque de moyens
3 jours Un appel à projet sur l’alimentation-nutrition-sport-santé : « Bien manger et bouger à Mayotte »
3 jours Changement d’adresse mail à la Caisse de Sécurité sociale
3 jours Hommage solennel aux militaires de la gendarmerie décédés dans l’exercice de leurs fonctions en 2017
3 jours Avec une nouvelle intersyndicale de l’Education, trois dates de mobilisation contre les violences
3 jours Kahani : Petite réunion pour une grande décision attendue ce vendredi

MAGAZINE
Le Cros est en charge de ce projet financé par l'Etat
Entre sport et santé : une évidence sur ordonnance


CARNET DE JUSTICE
Les juristes se mobilisent pour une justice plus proche des « plus défavorisés »
Le voleur récidiviste accuse « Belmondo » et prend 10 mois
Mouvement des magistrats ce jeudi contre les projets de réforme de la Justice
Accident mortel : deux ans avec sursis pour le conducteur fautif
« Look-like », ces escroqueries par centaines qui empoisonnent les compagnies aériennes
Sur Facebook, des gendarmes outragés… par un de leurs collègues
Violences conjugales : des « faits horribles » et « une pression monstrueuse »
Devant les juges, il se touche le sexe et part en prison


PORTRAITS
Joachima salimé portrait
Joachim Salime, une « tête bien faite »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL