Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Santé


A Dembéni, la première des «boites à préservatifs» de Mayotte

Publié le dimanche 11 décembre 2016 à 5:30
Aucun commentaire

L’association Fahamou Maecha a commencé le déploiement des 6 premiers distributeurs de préservatifs de Mayotte. C’est la MJC de Dembéni qui a ouvert le bal. Les préservatifs y sont proposés à 50 centimes la boite de 5.

A Dembéni comme bientôt au nord ou au centre, un accès facilité en dehors de Mamoudzou pour des préservatifs

A Dembéni comme bientôt au nord ou au centre, un accès facilité en dehors de Mamoudzou pour des préservatifs

«Il y a un problème de disponibilité des préservatifs à Mayotte. On dit aux gens de se protéger mais on ne sait pas où trouver des préservatifs». C’est à partir de ce contact que Saindou Boina Faïd, de l’association Fahamou Maecha a décidé de faire bouger les choses. Car l’accès aux préservatifs, c’est la clé pour éviter les maladies sexuellement transmissibles mais aussi les grossesses précoces, des enjeux de société majeurs. «Dans le cadre des différentes actions que l’on mène en matière de santé, on s’est rendu compte qu’il fallait sortir de la quasi obligation d’aller à Mamoudzou pour s’en procurer».

Depuis ce samedi, à Dembéni, c’est chose faite. Une «boite à préservatifs» a été inauguré hier et pas question de faire ça en catimini. C’est une véritable fête de village qui a accompagné sa mise en service officielle. «On met en place ce distributeur à titre expérimental. L’idée, c’est de voir comment ça va se gérer».

L’association porte cette idée depuis deux ans. Et tout au long de la concrétisation de ce projet, deux questions posaient problèmes: la première était de savoir si ces distributeurs ne seraient pas vandalisés, alors que la seconde portait sur leur utilisation. «Au départ, on se demandait si la population n’aurait pas honte d’y aller. Mais, depuis le temps qu’on mène des actions pour faire passer le message de la nécessité de se protéger, on sait que le fait d’avoir honte, c’est de moins en moins un problème», précise Saindou Boina Faïd.

De nombreuses actions pour la prévention

Fahamou Maecha propose déjà des actions de sensibilisation sur le sujet… avec la mise à disposition de préservatifs. «On en propose dans des endroits où il y a de l’animation, du monde, comme les snack-bars». Les partenaires de l’association sont nombreux. Agence régionale de santé (ARS), IREPS… et même la ligue de Mayotte de football (LMF). «Quand il y a de gros événements, notamment les finales, on fait des actions avec les joueurs pour faire passer les messages.»

Une inauguration festive pour faire passer les messages de prévention

Une inauguration festive pour faire passer les messages de prévention

L’installation de ces distributeurs vient donc compléter une démarche. Car celui de Dembéni n’est que le premier d’une première série de six qui vont se déployer: dès la semaine prochaine Combani recevra le sien. Viendront ensuite ceux de Chirongui, Dzoumogné, et Mamoudzou. Pamandzi verra la mise en service de sa «boite à préservatifs» le 24 décembre.

Un approvisionnement autonome

«On va pouvoir faire évoluer le dispositif. Et si on a de bons retours, on espère poursuivre la démarche», confie Saindou Boina Saïd. L’association est relativement libre dans ses actions car elle a organisé une logistique très autonome. Ce sont des bénévoles de l’association, aidés de certains agents des CCAS ou de la politique de la ville, qui vont recharger les distributeurs. Et l’asso a également choisi de se fournir directement auprès d’un laboratoire de métropole en préservatifs. Elle est donc sortie de la logique du «tout CHM», en proposant une nouvelle filière d’approvisionnement de l’île.

Quant au prix, il a été prévu au plus juste : 50 centimes la boite de 5 préservatifs, soit 10 centimes le préservatif. «Il fallait que ça soit abordable pour le plus grand nombre», conclut Saindou Boina Saïd.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Il s'agit tout simplement du premier distributeur de préservatifs de Mayotte

Il s’agit tout simplement du premier distributeur de préservatifs de Mayotte

Tagged under , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
16:49 L’arbre de Paix à Mamoudzou
16:03 Inscriptions en licences professionnelles au Centre Universitaire
12:57 Arrivée du nouveau DGS : report du mouvement de grève au conseil départemental
7:21 L’intégration dans les marchés régionaux en question au 4ème Forum des RUP
6:25 Changement de président à la tête d’Ouvoimoja wa Momojou
HIER Dzaoudzi: La «bande des Microbes» mise hors d’état de nuire
HIER Un fournisseur de bangué écoule 10kg de marchandise en 6 mois: il est en détention provisoire
HIER Organisation de la filière pêche à Bandrélé
HIER Santé bucco-dentaire: ce samedi 1er avril, toutes les infos pour prendre de bonnes habitudes pour vos dents

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie
Un prisonnier incendiaire non repentant
Plainte MCG-JM Henry contre TV Mafoubouni: Jugement pour injures publiques le 5 avril
La dernière réquisition du procureur Garrigue sur la prise en charge de la délinquance à Mayotte
Arrivée de CASSIOPPEE à Mayotte cette année, mémoire nationale des faits de délinquance
Pris en flagrant délit de trafic de stup, ils continuent à nier


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
28°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL