Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



A Majicavo, des « parents relais » assurent la sécurité des élèves

Publié le jeudi 7 septembre 2017 à 12:00
Aucun commentaire

L'association de parents d'élèves du collège de Majicavo a lancé fin août le dispositif des "parents relais". Leur but : sécuriser le trajet des élèves vers le collège et leur retour à la maison.

L’idée a germé au cours de la dernière année scolaire. Les caillassages de bus et agressions d’élèves qui ont défrayé la chronique ont incité les parents d’élèves à se mobiliser pour assurer la sécurité de leurs enfants. « Le projet est né l’année dernière, on a rencontré les parents d’élèves qui font déjà un travail similaire au collège, explique Widaad Mouhamad, du réseau de bus Matis. On voulait avoir des parents relais en plus de nos médiateurs, dans les bus et aux arrêts de bus. Leur force est d’être à même de repérer les enfants en situation de primodélinquance, et de pouvoir en parler avec leurs parents. Ils ont l’avantage de la proximité. »
Le projet vient pour la compagnie de car « en complément de notre campagne sur le respect et contre la violence. C’est donc une continuité dans nos projets, pour améliorer les conditions de travail des conducteurs, et la sécurité des usagers. »

Les parents d'élèves mobilisés sont aisément identifiables

Les parents d’élèves mobilisés sont aisément identifiables

Bénévole et moteur de l’initiative, Bouchrane Saindou est président de l’association des parents d’élèves de Majicavo. Sa priorité est de sécuriser le trajet des élèves vers et depuis le collège. « On a constaté que la délinquance règne dans les communes. On voulait être auprès des élèves sur le chemin de l’école, afin de les orienter dans un souci d’équilibre social. Les parents relais peuvent se tenir aux arrêts de bus pour identifier les enfants qui ont un mauvais comportement, discuter avec eux et avec leurs parents. Cela complète en effet le travail des médiateurs. Ils sont présents la matinée, mais aussi en fin d’après-midi. »

« Le président (des parents d’élèves) l’a bien compris, la réponse à la problématique de la violence et l’insécurité passera en partie par une prise de conscience et de responsabilités des parents, exprime la société Matis dans un communiqué.  »
Pour le moment, la vingtaine de parents relais qui, gilets oranges sur le dos, se partagent les arrêts de bus autour du collège, mais qui sillonnent aussi les trottoirs alentour pour accompagner les élèves, n’ont « constaté aucun problème particulier » en deux semaines de dispositif. Signe peut-être d’un effet préventif et dissuasif de cette présence.

Pour l’instant, le dispositif ne concerne que le collège de Majicavo, mais « s’il fonctionne bien, il pourrait s’étendre à l’ensemble de l’île » espère Widaad Mouhamad.

Yohann DELEU

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
4:45 Grève illimitée au port de Longoni ce lundi
4:30 La réanimation pédiatrique abordée au CHM ce lundi et mardi
2 jours Labattoir pleure la chatouilleuse Feda Attoumani, décédée dans la nuit
3 jours Coupures d’eau cette nuit à Mandzarisoa et Cavani
3 jours Mamoudzou, aidez à choisir le logo des futurs bus
4 jours Perturbation de la distribution d’eau à Kahani ce jeudi
4 jours Emplois aidés : pas de rentrée scolaire ce lundi, menace la mairie de Mamoudzou
4 jours Journée de la trottinette le 24 octobre
4 jours La mairie de Mamoudzou sensibilise au nettoyage à Bandrajou-Kawéni

MAGAZINE
Les sauveteurs bénévoles de Mayotte en intervention
Les sauveteurs en mer de Mayotte touchent le fond


CARNET DE JUSTICE
Cavani : Prison ferme après une vengeance extra judiciaire
Kahani : trois blessés, deux condamnés, un an ferme
Trois procès annulés à cause de vices de procédure
Adolescent battu : le père écope de 6 mois ferme
Il « corrige » sa fille et part à Majicavo
Condamnée pour violation des restrictions d’eau
Il traîte des gendarmes de « macaques » et joue son emploi au tribunal
Mayotte encensée pour son accès au droit


PORTRAITS
Le docteur Moinecha Madi
Appelez-la docteur ! Moinécha Madi, spécialiste en biophysique cellulaire



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL