Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Faits divers


Agressé sans aucun secours des automobilistes : « la matinée de la honte »

Publié le mercredi 22 avril 2015 à 5:30
Aucun commentaire

Une scène d’une rare lâcheté s’est déroulée à Kawéni. Alors qu’il arrivait avec le minibus du LEA de Kawéni, le conseiller pédagogique d’éducation s’est fait agresser en voulant défendre ses jeunes. Personne ne s’est porté à son secours alors que la circulation était bloquée.

La Police nationale n'a pas communiqué sur cette agression

La Police nationale n’a pas communiqué sur cette agression

Jeudi matin, vers 6h, Mmadi Youssouf, CPE au LEA de Kawéni, entend ses élèves l’interpeller : aux environs de Renault-Somiva, deux jeunes, couteaux à la main, viennent de leur voler leur portable.

Au volant du minibus de la société, il laisse son véhicule au milieu de la chaussée, pour pouvoir intervenir et compter sur l’aide éventuelle d’automobilistes qui le suivent. Il demande la restitution du portable lorsque les deux jeunes le menacent en brandissant leur couteau, avant de prendre la fuite.

Le CPE parvient à maîtriser le plus grand, qui lui assène un premier coup de couteau, en appelant son comparse. Ce dernier arrive pour planter à son tour un coup de couteau au niveau du thorax de l’enseignant. La scène se déroule sous les yeux d’une longue file de voitures, et de sa femme qui appellera à l’aide… en vain. Seul un homme interviendra pour faire monter les élèves dans le véhicule.

Le conseiller pédagogique travaille au LEA Espérance

Le conseiller pédagogique travaille au LEA Espérance

« Personne ne m’a aidé, alors qu’on aurait pu les faire fuir. Les jeunes sont repartis, tranquillement, sans se presser, comme s’ils allaient acheter un sandwich », commente désabusé Mmadi Youssouf. Les soins lui seront donnés à l’hôpital où les médecins notent que la plaie du côté gauche est profonde, « le coup n’est pas passé loin du poumon », lui explique-t-on.

Un des deux jeunes serait connu à Kawéni, les lycéens ont pu donner son identité.

Il résume son agression comme « la matinée de la honte » pour les personnes présentes qui n’ont pas eu le courage d’intervenir, « ils ont mis un voile sur ce qu’ils voyaient ».

De son côté, il a repris son travail dès lundi, après avoir déposé plainte.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
15:58 Angalia couronnée 2ème agence évènementielle de Mayotte
15:42 Perquisition à la mairie de Mamoudzou
12:50 Enquête bouclée et flagrants délits cette semaine à Mamoudzou
11:01 Démenti sur les coupures d’eau à Sada
7:40 Fausses procurations, les trois condamnés font appel
4:45 Appel à manifestation contre les rythmes scolaires le 28 novembre
4:30 MS Boudicca, le retour
HIER Coupure d’eau en cours à Combani et Miréréni
HIER Stabilité des prix à Mayotte en octobre, hausse des carburants et baisse de l’aérien

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende
Des témoignages d’attouchements sexuels au collège de Doujani étouffés par le vice-rectorat


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL