Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Justice


Appel sur diffamation Nahouda contre Zaïdani-Nel-MCG : des précisions données en appel

Publié le mardi 27 septembre 2016 à 16:52
Aucun commentaire

Salim Nahouda en tribunal ce mercredi

Salim Nahouda lors de la première audience

Le secrétaire départemental de la CGT Ma, Salim Nahouda avait été condamné le 29 juin 2016 à verser un total de 21.000 euros aux parties plaignantes. Accusé d’avoir diffamé, puisqu’en direct à la radio, il avait sous-entendu qu’une corruption de certains élus avait permis à la société Mayotte Channel Gateway (MCG)  d’obtenir la délégation de service public (DSP) de la part du département et donc de gérer le port de Longoni. Ida Nel et son entreprise avait donc eu gain de cause sur l’accusation de diffamation, ainsi que l’ancien président du département Daniel Zaïdani.

L’affaire était rejugée ce matin en appel, bien que la défense ait demandé un renvoi, Salim Nahouda ayant choisi cette fois un avocat parisien qui n’avait pu être présent.

Se défendant par lui même, Salim Nahouda précisait qu’il n’avait jamais donné de noms d’éventuels corrupteurs ou de corrompus à l’antenne , « j’ai dit ‘certains élus' ». Il apportait là encore des précisions supplémentaires, en l’occurrence deux recrutements chez MCG: de la binôme du conseiller Daniel Zaïdani, et de Jacques-Martial Henry, « qui avait soutenu publiquement lors de la DSP en 2013 le dossier de madame Nel alors qu’il était encore conseiller départemental. Il est aujourd’hui son chargé de mission. »

Quant à ses propos tenus sur une radio privée, Salim Nahouda les rapprochent de ceux tenus par l’ex conseiller départeemental de Koungou, Raos, « qui a dit qu’ils avaient tous été achetés, accusation portée en shimaoré sur une chaîne publique, donc très écoutée. » Accusation qui avait ensuite été diffusée sur les réseaux sociaux. Et qui n’a fait l’objet d’aucune plainte.

Me Jorion lui reprochait de se présenter au nom du peuple, sans en avoir la légitimité, qu’avait par contre Daniel Zaïdani. Le secrétaire départemental de la CGTMa rappelait le contexte de son intervention, « 180 salariés au cœur d’un conflit difficile et le port bloqué », et rappelait que Raos était à l’époque un élu du département, légitimant une expression au nom de la population.

L’avocat général ne s’est pas prononcé sur une affaire qui ne relève pas de l’intérêt général, tout au plus a-t-il indiqué qu’un dépôt de plainte était souhaitable lorsque des preuves de corruption existaient.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
19:27 Grève Total : les négociations ont abouti (Actualisation 19h32)
12:17 Grève Total : le point sur les événements et les discussions au 13e jour du mouvement (Actualisation 14 heures)
5:06 Des baptêmes de voile pour la journée portes-ouvertes à l’école de voile de Petite Terre
4:00 Interruption de la distribution d’eau potable dans certains quartiers de Sada ce jeudi
HIER Grève Total : encore quelques points chauds avant une réunion de conciliation ce mercredi à 9 heures
HIER Festival Milatsika 2017 : les têtes d’affiche
HIER Le 1er salon des cocos et bacocos de Mayotte retardé
HIER Circulation alternée et déviation: des travaux sur la nationale à Mtsamboro
HIER Grève Total: le MEDEF Mayotte demande la réunion en urgence de la Commission de conciliation des conflits

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL