Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Port


Blocage du port: Début du bras de fer «pour obtenir un Grand port maritime»

Publié le lundi 2 novembre 2015 à 16:44
Aucun commentaire

Le portail d’accès du port de Longoni est bloqué depuis hier dimanche soir par les salariés de la SMART. Depuis le prononcé de leur expulsion par le tribunal administratif, les tentatives d’accord avec la délégataire du port, Mayotte Channel Gateway, qui se positionne sur leur secteur de la manutention, ont été vaines. L’approvisionnement de l’île est menacé.

Une double obstruction du portail

Une double obstruction du portail

Ce n’est pas un barrage de mauviettes qui se dresse de part et d’autre du grand portail bleu du port: en le bloquant avec leurs stackers et porte-containers, les dockers annoncent la grève illimitée qui vient de commencer au port. Et qui s’appuie aussi sur les revendications sociales de la grève générale de ce 3 novembre.

Il va être difficile de scinder les deux conflits, celui du port risquant, par la pénurie qu’il peut induire, de déplacer les regards vers Longoni plutôt que sur la transposition du code du travail défendue place de la République. Ou alors servir de moyen de pression.

Car selon Salim Nahouda, le secrétaire départemental de la CGT Ma, le combat va être long au port de Longoni qu’il estime lâché par l’Etat: «en 2012, lorsqu’ont été institués les grands ports maritimes, les quatre DOM ont été concernés, mais pas Mayotte. On peut dire que l’Etat s’est désengagé, alors que Mayotte était déjà département. Qui dit que la présidente de la CCI de l’époque, qui est maintenant à la tête de MCG, n’a pas préparé la privatisation du port à cette époque, avec la complicité d’élus qui n’avaient qu’une idée en tête, s’enrichir?»

Casser la DSP

Une partie des salariés grévistes de la SMART

Une partie des salariés grévistes de la SMART

Des reproches qui s’adressent aussi à l’équipe actuelle du département: «On ne peut se prétendre arbitre et ne pas siffler quand il y a faute.» Le conseil départemental est en effet étroitement lié par la Délégation de service public (DSP) aux bénéfices dégagés par MCG, son délégataire. «Ce n’est pas une raison pour ne pas stopper l’engrenage d’investissements qui sont réalisés sans discussions préalables avec le manutentionnaire », juge le syndicaliste, qui indique par ailleurs, que « le préfet s’est engagé à faire les expertises sur le port pour évaluer les problèmes.» La Fédération nationale des Ports et docks CGT y travaille de son côté.

L’autre syndicat représentatif à la SMART, la CFDT d’Ousseni Balahache, est également très critique, «sous quelle emprise étaient les élus au moment de signer cette DSP?»

C’est du gouvernement que Salim Nahouda attend une avancée, «il doit inciter le conseil départemental à casser la DSP», déclare-t-il, sans parvenir à chiffrer exactement la perte pour le département d’une telle opération, «qui permettrait de basculer vers un grand port maritime.» Un statut proche de l’utopie pour MCG, le gestionnaire par délégation du port  «C’est impossible au regard des volumes restreints et des équipements de Longoni. Il faudrait par exemple un quai d’un kilomètre de long.» Renseignements pris, le quai le plus long du Grand port maritime de La Réunion mesure 649m de long.

« Nous avons besoin des salariés de la SMART »

Salim Nahouda: "Longoni, lâché par l’État en 2012"

Salim Nahouda: « Longoni, lâché par l’État en 2012 »

L’objectif de Salim Nahouda est évidemment le maintien à 100% en emploi du personnel de la SMART, «surtout que direction et salariés ont signé l’application de la Convention collective unifiée des docks, qui s’appliquera quelque soit l’issue. Mais je suis personnellement contre la reprise des salariés par une même structure qui serait MCG, qui ne pourrait pas exercer de concurrence contre elle-même, un peu comme Air Austral et Ewa», explique-t-il.

De son côté, MCG déplore d’être privée de tout accès au port: «Les salariés de la SMART menaçaient même de s’en prendre à nos véhicules.» Ils annoncent que les négociations sont rompues, «priorités aux salariés. Nous avons besoin de leurs compétences pour continuer à travailler.» La chargée de communication indique qu’une cinquantaine de salariés s’apprête à rejoindre MCG.

Embouteillages devant les stations service ce lundi

Embouteillages devant les stations service ce lundi

Un mouvement qui va atteindre rapidement le consommateur, en témoignent les files d’attente des voitures devant les stations d’essence: le pétrolier High Freedom est attendu pour ce 4 novembre, qui ne pourra décharger qu’en cas d’accès au port par les pilotes et capitaines de remorqueur, et trois porte-containers sont attendus après-demain.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
2 jours Air Austral : Vol vers les Etats-Unis et offre commerciale vers les familles
2 jours Renforcement des mesures de restriction d’eau
2 jours Modification des tours d’eau à Ouangani, Dembéni et Poroani
2 jours Le projet de loi Égalité réelle adopté au Sénat
2 jours Nouvel arrêté d’interdiction de circulation pour les mineurs en Petite Terre
3 jours Accord sur la mobilité des demandeurs d’emploi ultra-marins
3 jours Bandrélé en ligne
4 jours 13e Réunion du comité sécheresse: Les tours d’eau reconduits, une mission de la sécurité civile à Mayotte
4 jours Immigration clandestine: 150 gendarmes mobilisés pour une opération dans le sud

MAGAZINE
Soumette et Dalfine dans "Les dits du bout de l'île"
Le festival off d’Avignon a découvert la réalité mahoraise à travers Ari Art


CARNET DE JUSTICE
Fin de la petite entreprise de marchand de sommeil
Accusé de viol à La Réunion, un Mahorais voit sa demande de remise en liberté rejetée pour la 2e fois
Camille Miansoni, futur procureur de la République à Mayotte
Guito Narayanin : des gages insuffisants pour sortir de détention provisoire
Des « indices graves et concordants » : Guito Narayanin a dormi en prison
La Chambre d’appel confirme la diffamation de Salim Nahouda contre MCG
Agression sexuelle: L’impossible aveu
Un an de prison pour avoir menacé des policiers municipaux


PORTRAITS
ars-avc
Accident vasculaire cérébral : « Agir vite »



Location vacances à Saint Leu ile Réunion

455€

Le Magellan*** Location saisonnière à Sainte Marie - ile Réunion

35€

Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL