Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Délinquance


Caillassages : le ras le bol des chauffeurs de bus

Publié le mardi 14 novembre 2017 à 16:14
Aucun commentaire

Et de nouveau un minibus Matis en fut la cible

Un minibus Matis dont les vitres latérales ont explosé (photo prise en avril 2016)

Il ne se passe guère une journée sans que les bus scolaires soient la cible de jeunes en mal de règlements de compte. C’était le cas vendredi, ce fut encore le cas ce lundi soir à Coconi. Souvent un prétexte d’ailleurs pour se défouler. Que ce soit de tel ou tel village comme le pointe Ali Siaka, délégué FO chez Matis, ne signifie plus grand chose tant le phénomène est généralisé.

Tout en se demandant pourquoi les familles, qui sont souvent bien identifiées, ne sont pas frappées au portefeuille, on ne peut que compatir avec les chauffeurs de bus qui se trouvent a minima pris à partie, et au pire agressés.

Comme ils le soulignent dans un communiqué de presse d’un de leur syndicat FO Transport 976 : « Dès que nous faisons une remarque, on risque le dérapage. Il nous faut un vrai relais pour que le dialogue passe mieux avec les conflits inter village et intergénérationnels notamment, qui ne sont pas les seuls à poser des problèmes. »

Tous réclament le renforcement des mesures de sécurité « et notamment une présence accrue des médiateurs sur les lignes les plus exposées ». Un chauffeur a même été pris à parti, à Tsingoni, « le conducteur, qui s’en sort fort heureusement sans trop de dommages humains, a été fortement choqué », rapporte le syndicat.

Qui met en garde d’une possible action si aucune solution n’est trouvée, mais veut « laisser une chance à la négociation ». Les délégués demandent une rencontre avec les élus, pour « alerter des dégradations du climat sécuritaire », et inciter à des choix budgétaires : « FO Transport976 réclame des investissements en matière de sécurité », notamment lors du lancement du nouveau marché public du transport collectif ».

Tagged under ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
4:45 Avis de décès de Christophe Tay
HIER EXERCICE EXERCICE Fermeture (virtuelle uniquement) des écoles mardi en raison de l’approche du cyclone
HIER Fin de la vigilance-Orages
HIER Blocage du Centre pénitentiaire de Majicavo ce lundi en solidarité au mouvement national
2 jours Nouvelle vigilance Orages pour cette nuit
2 jours Mayotte maintenue en vigilance-Orages ce dimanche
2 jours Attention, vigilance aux orages cette nuit
3 jours Combani : la PAF ouvre le feu sur un individu qui tentait de les renverser
4 jours Votre agenda du week-end

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL