Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Délinquance


Délinquance juvénile : « Pas de programmation d’un Centre éducatif pour 2018 », indique la Garde des Sceaux

Publié le mardi 5 décembre 2017 à 11:45
Aucun commentaire

Le "Plan Mayotte sécurité pour tous » faisait en mai 2016 un diagnostic des besoins de Mayotte avec des préconisations au gré de 25 mesures. Il n’a pas tenu ses promesses, ce qui vaut des interpellations régulières du ministère de la Justice par le sénateur Thani Mohamed Soilihi.

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi en Commission des Lois

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi en Commission des Lois

C’est la deuxième année consécutive que le sénateur Thani Mohamed Soilihi sollicite à la même époque le ministère de la Justice sur la mise en place d’un Centre éducatif fermé à Mayotte. Et pour cause : comme l’année précédente, aucune mesure n’est budgétisée au Projet de Loi de Finances en terme de réponse aux besoins de placement des mineurs.

Pourtant, la 15ème mesure du « Plan Sécurité pour tous » produit par l’ancien ministre de la Justice Bernard Cazeneuve, mettait l’accent sur « l’absence sur le territoire de structures d’accueil suffisantes pour répondre aux besoins de placement dans le cadre pénal, notamment de centre éducatif renforcé ou fermé », ce qui « conduit les magistrats à solliciter les autres départements et notamment La Réunion », avec tous les aléas que suscite « l’éloignement géographique » pour les familles.

Il précisait que « le Ministère de la Justice proposera, dans les quatre mois, des réponses renforcées et adaptées à la situation locale pour les mineurs sous main de justice et pour la prévention des passages à l’acte et des récidives. »

« Pas un centime »

La réponse de la Garde des Sceaux Nicole Belloubet

La réponse de la Garde des Sceaux Nicole Belloubet

Dans son dernier réquisitoire d’audience solennelle, l’ancien procureur Joël Garrigue avait accusé la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de n’avoir « pas déboursé un centime pour un centre éducatif », alors que les signalements de mineurs s’étaient accrus de 518 en 2015 à 679 en 2016.

C’est donc logiquement que le sénateur mahorais revenait à la charge le 28 novembre dernier en Commission des Lois, en s’adressant à la garde des Sceaux Nicole Belloubet. Il mettait en parallèle une délinquance des mineurs qui a « explosé » de 2012 à 2016, « une hausse de 35% », et la demande des acteurs d’une Brigade de prévention de la délinquance juvénile, et d’un Centre Educatif Fermé.

Après avoir annoncé des nouvelles structures dans d’autres territoires ultramarins, comme un 3ème centre pénitentiaire en Guadeloupe, la ministre indiquait que la Direction de la PJJ se rendrait à Mayotte « tout début 2018 ». Pour évaluer les besoins. On pourra donc lui conseiller la lecture des 25 mesures du Plan Sécurité qu’avait élaboré son prédécesseur, et d’en proposer une évaluation. Car Nicole Belloubet l’avouait : « Je n’ai pas de programmations d’un centre éducatif fermé. »

Peu importe la solution retenue, certains acteurs préférant un Centre Educatif Renforcé, mais à défaut de continuité territoriale, il faudrait inculquer ici la culture d’une continuité des services de l’Etat.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Mayotte reste en vigilance Orage ce samedi à 16h
HIER Air Austral cloué au sol : les vacances se font attendre
HIER Perturbations de la distribution d’eau potable à Mtsamoudou et Dapani
HIER Maintien de la vigilance Orage ce samedi avec une accentuation du phénomène ce soir
2 jours Le Vautour Club de Labattoir tient son AG dimanche
3 jours Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
3 jours Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
3 jours Code du travail : les 1ers bug
3 jours Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL