Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Justice


Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison

Publié le vendredi 9 juin 2017 à 5:00
Aucun commentaire

La Cour de cassation avait invalidé le jugement de prison ferme auquel était condamné cet ancien directeur du bureau de Poste de Chirongui. La Cour d’appel vient d’alléger la peine, y compris dans les modalités de remboursement de la somme.

La Poste logoEn sortant de la salle d’audience de la Chambre régionale d’appel, Y.S affiche son soulagement d’un sourire. Accusé d’avoir détourné 170.000 euros à La Poste de Chirongui alors qu’il en était le directeur, il avait été condamné à 6 mois de prison ferme, en 1ère et en 2ème instance. Un jugement d’emprisonnement qu’avait annulé la Cour de Cassation, tout en réaffirmant sa culpabilité. La Chambre régionale d’appel avait donc à se prononcer de nouveau.

L’affaire remonte à 2005, quand La Poste suspecte des détournements, et diligente une enquête interne. Au contrôleur de gestion venu l’auditer, le directeur ne donnera aucune réponse satisfaisante, « tout en avouant être à l’origine des détournements de fonds, qui ont débuté 5 ans auparavant », rapportait le juge.

170.000 euros évaporésBarre Chambre d'appel-tribunal de Police

Lors du jugement le 5 mai dernier, l’accusé, effondré en pleurs à la barre, confirmera dans un souffle qu’il a été révoqué en 2009. Et que ses vols auront eu de nombreuses conséquences, sur sa santé d’abord, « je dors avec un masque qui m’aide à respirer, je fais de l’hypertension, j’ai eu 3 opérations du cœur, je vis un enfer », et sur sa vie professionnelle, « je ne fais plus que des petits boulots au champ, pour 300 euros par mois, alors que j’ai 7 enfants à charge. » Dont deux nés après sa condamnation.

Il avait donc avoué n’avoir pas encore versé le moindre centime de remboursement auquel il avait été condamné, « je ne peux même pas payer une facture d’électricité ». On ne saura pas où est passé le matelas amassé, ou peut-être dépensé, au fil des mois de ces prélèvements-bonus.

Entre l’avocat général qui jugeait que Y.S. s’apitoyait sur un sort qu’il avait lui-même provoqué, et l’avocat de l’accusé, Mansour Kamardine, qui demandait à le juger avec humanité, les juges d’appel ont fait leur opinion : Y.S. n’ira pas en prison, mais devra se soumettre à des contrôles. La peine de 2 ans de prison, dont 18 mois avec sursis, a été commuée en l’assortissant intégralement de sursis, avec néanmoins une mise à l’épreuve de 2 ans, et « la réparation de tout ou partie des dommages », et non plus le remboursement intégral du préjudice.

Il lui est par contre interdit d’exercer toute fonction de service public.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
12:17 Grève Total : le point sur les événements et les discussions au 13e jour du mouvement (Actualisation 14 heures)
5:06 Des baptêmes de voile pour la journée portes-ouvertes à l’école de voile de Petite Terre
4:00 Interruption de la distribution d’eau potable dans certains quartiers de Sada ce jeudi
HIER Grève Total : encore quelques points chauds avant une réunion de conciliation ce mercredi à 9 heures
HIER Festival Milatsika 2017 : les têtes d’affiche
HIER Le 1er salon des cocos et bacocos de Mayotte retardé
HIER Circulation alternée et déviation: des travaux sur la nationale à Mtsamboro
HIER Grève Total: le MEDEF Mayotte demande la réunion en urgence de la Commission de conciliation des conflits
HIER Le sénateur Thani Mohamed Soilihi prend la parole sur le conflit chez Total

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL