Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Social


Deux étudiantes font découvrir Mayotte à des jeunes défavorisés de l’île

Publié le jeudi 28 avril 2016 à 12:08
Aucun commentaire

Elles ont choisi de faire de l’accompagnement des enfants délaissés de Mayotte leur sujet de master : les deux belles lilloises, Asdjad Abassi Mmadi M’sa et Nollwenn Demeusy sont à Mayotte depuis deux jours.

Asdjad

Asdjad Abassi Mmadi M’sa

En licence professionnelle Management et gestion de projets des PME-PMI à Cambrai (Lille), c’est Mayotte et ses jeunes qui feront l’objet de leur mémoire.

Un peu déphasée par la chaleur, Nolwenn, 21 ans, est aussi surprise par ce qu’elle découvre : « Je ne m’attendais pas à autant de pauvreté, il y a beaucoup de bidonvilles et d’enfants dans les rues. » Elle voulait un sujet humanitaire pour leur mémoire, et c’est sa copine Asdjad, 23 ans, qui l’a orienté vers Mayotte. Cette dernière est intarissable.

Elle a entendu parler de l’association Village d’Eva, et est entrée en contact avec sa présidente Aurélie Arribat. « Notre objectif était de mettre en place des activités d’accompagnement et d’éveil pour les jeunes qu’ils suivent à travers la scolarisation de rue. »

A la découverte de la vanille et de l’ylang

Elles ont commencé dès ce lundi par la visite de la plantation Guerlain d’ylang-ylang à Combani. Les 11 jeunes de 11 à 20 ans ont découvert avec leur 4 accompagnants la distillation des fleurs, ont gouté du coco sec, « ils avaient entendu parler de vanille ou d’ylang, mais n’arrivaient pas à plaquer une image dessus. »

Première mission réussie donc, notamment grâce au transport offert par la société Matis. Peu d’entreprise ont répondu présente pour les épauler, « en dehors de Mmultek, de Maoulida Chakrina, spécialisée dans l’accompagnement scolaire, qui a financé les trois quarts de notre billet d’avion. »

Retour de compétences

Nollwenn Demeusy

Nollwenn Demeusy

Elles ont encore prévu la visite de l’aéroport mercredi, avec 10 autres enfants, « ils ne connaissent que le bateau par lequel ils sont arrivés, mais pas les avions. Ce sera une véritable découverte », explique Asdjad. Et vendredi, ce sera la visite de KTV avec un autre groupe, « une télé proche de la population », précise-t-elle.

Elles logent chez le papa de la jeune femme, instituteur à Cavani maternelle. « Je suis mahoraise par mon père, et comorienne par ma mère qui vit avec moi en métropole. J’ai donc grandi à Mayotte où j’ai passé mon bac, mais sans jamais connaître la situation que ces enfants vivent au quotidien. » Elle compte poursuivre en master en Insertion sociale, « pour revenir exercer ici à Mayotte. »

Nolwenn sait aussi où elle va : « Je veux créer un orphelinat, ça a toujours été mon but, mais je ne sais pas encore où, ici ou en métropole. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
5:15 Code du travail : les 1ers bug
5:15 Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
HIER Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
HIER La sécu de Mayotte sur la toile
HIER Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi
HIER Recensement : les chiffres divulgués jeudi
HIER Fermeture exceptionnelle des stations de Longoni et Chirongui
HIER Violences à Mayco ce matin, deux grévistes aux urgences
HIER Les rythmes scolaires déplacent le ministre début 2018

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL