Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Mayutopie


Ecogîte ou autoécole solidaire: Mayotte va voir éclore de nouvelles activités

Publié le dimanche 5 février 2017 à 6:00
Aucun commentaire

Ils ont su être convaincants les porteurs de projets qui souhaitaient intégrer l’incubateur Mayutopie : ce ne sont pas 5 mais 8 qui seront suivis pendant 9 mois par l’équipe de la CCI. Avec de probables créations d’entreprises à la clé.

Le jury prêt à auditionner les candidats

Le jury prêt à auditionner les candidats

Les délibérations ont été longues « et très difficiles », rapporte le jury, qui a craqué sur 8 projets, alors que la sélection devait n’en comporter que 5. Sur un territoire en manque de dynamisme, on ne peut que s’en réjouir, « reste à trouver les financements supplémentaires ! », lance l’équipe Développement économique de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Mayotte.

Ils étaient 13 porteurs de projets à défendre leur idée, ce qui a nécessité deux jurys pour plus de rapidité, composés bien sûr de la CCI, ainsi que du directeur de la Chambre Régionale de l’Economie sociale et solidaire (CRESS), de la Direction du travail, de Tifaki Hazi, pour le 1er bloc, et de l’Adie, de l’AFD, de l’ADEME, de la préfecture et de la CCI, pour le 2ème.

Ancrage territorial et besoin social

Dernières révisions avant l'oral

Dernières révisions avant l’oral

« Nous n’avons que 5 minutes pour défendre le projet, mais nous avons été préparés pendant ces deux derniers jours », nous explique Julien Gauquelin, qui sera un des sélectionnés, pour son association « Gardiens du littoral » de chantiers d’activité pour la réinsertion des jeunes en déshérence.

Ils sont tous un peu tendus, révisent dans leur coin pendant qu’il pleut averse dehors sur Mamoudzou. Ils sont jugés notamment sur leur ancrage territorial, leur degré de réponse à un besoin social, une gouvernance participative, la création d’une valeur économique ou la cohérence du projet.

Les porteurs sélectionnés intègrent l’incubateur Mayutopie, qui doit professionnaliser ce qui n’est encore bien souvent que sur le papier, quand d’autres se sont déjà lancés. Ils y resteront jusqu’en octobre, à raison de deux journées par mois.

Les projets sélectionnés sont « Gardiens du littoral » et leur projet de chantiers d’activité pour la réinsertion des jeunes en déshérence, « Outshaha Maecha » et leur projet de pressing éco, « Les jeunes de Tsoundzou » et la création d’un lieu de vie pour les jeunes, le projet « Eco gite de Petite Terre », le projet de gite et coopérative agricole, « Les mahorais du monde » sur la création d’un réseau international de mahorais, Zeprojet et leur plateforme de crowdfunding participatif, Cajep nord et leur projet d’auto école associative solidaire.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Votre agenda du week-end
HIER Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
HIER Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
HIER Mayotte En marche avec les Outre-mer
2 jours Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
2 jours Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
2 jours Et si vous deveniez animateur sportif ?
2 jours Air Austral compte sur une réouverture des aéroports de La Réunion ce vendredi
2 jours Hausse des prix de 0,2% en décembre

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL