Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Social


Fin de la grève au CHM, octroi d’une prime de suractivité de 800€

Publié le samedi 11 novembre 2017 à 7:54
Aucun commentaire

Alors que les tensions se faisaient vives entre personnel grévistes et non grévistes au sein du personnel du Centre Hospitalier de Mayotte, le mouvement a trouvé une issue vendredi 10 novembre, avec notamment l'annonce de l'octroi d'une prime de suractivité.

Le protocole de fin de conflit

Le protocole de fin de conflit

Aprés une concertation des grévistes vendredi en matinée, et un accès aux urgences menacé, une rencontre avait débuté à 15h entre les délégués syndicaux, la direction du CHM et le directeur de l’antenne Mahoraise de l’ARS. Elle s’est conclue tard dans la soirée, sur l’octroi d’une prime de suractivité de 800 euros par agent ayant pris ses fonctions au CHM depuis le 31 mai 2017 ou ayant réalisé au minimum 6 mois de fonctions dans l’établissement entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017. Elle sera versée « au plus tard le 31 janvier 2018 ».

Plus étonnant, le 2ème point concerne la sortie du GHT, le Groupement Hospitalier du territoire, formé par le CHM et le CHU de La Réunion. Aucune promesse par contre, le protocole ne faisant qu’acter « la demande » de l’Intersyndicale de sortie de ce partenariat régional, qui n’a pas servi Mayotte jusqu’à présent, bien au contraire. On a vu qu’en matière de répartition des dotations, n’étaient allouées à Mayotte que 9% du Schéma régional de Santé. Raison pour laquelle les grévistes demandent un fléchage des crédits destinés au CHM « directement depuis le ministère ».

Un agenda social sera mis en place, notamment pour la revendication portant sur l’indexation des salaires à 53%. De même, doivent être négociés avec la direction la rémunération des jours de grève et la réorganisation du service minimum en temps de grève.

A.P-L.

lejournaldemayotte

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
9:45 2ème Journée départementale des familles à Mtsangabeach samedi
9:11 Un nouveau conseil d’administration à Air Mad en vue du mariage avec Air Austral
9:00 La CSSM accompagne les retraités pour l’accès à leurs droits
8:30 Un robot pour le lagon de Mayotte présenté vendredi au CUFR
4:45 Les arts contemporains investissent la Maison du Projet à Kawéni
4:30 Spectacle de marionnettes « Daba, l’enfant qui n’aimait pas l’école » au CUFR
HIER L’abattage des arbres réglementé à Mamoudzou
HIER Lycée de Kahani: les enseignants reconduisent leur droit de retrait
HIER Passation de pouvoir et point d’étape à l’ONF Mayotte

MAGAZINE
Mahamoud Prince Faounia, formée comme agent d'accueil n'a pas de répondu du secteur privé.
Emploi et handicap « Il faut changer les mentalités »


CARNET DE JUSTICE
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende
Des témoignages d’attouchements sexuels au collège de Doujani étouffés par le vice-rectorat
14 mois ferme requis dans l’affaire des fausses procurations à M’Tsangamouji
Le procès pour outrages présumés sur Facebook renvoyé au 17 janvier
Trois pilotes de kwassa condamnés ce lundi
Petite Terre : un jeune brûlé vif dans des règlements de compte, enquête ouverte pour tentative d’assassinat
Décasage de Bouéni : peine confirmée en appel, la défense se pourvoit en Cassation
Il oublie sa carte d’identité sur le lieu de l’agression et finit au tribunal


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL