Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Naturalisation


La France compte 69 nouveaux citoyens

Publié le vendredi 11 mars 2016 à 12:16
Aucun commentaire

Mayotte, c’est pour beaucoup le premier pas vers une nouvelle vie. Majoritairement originaires des îles voisines des Comores, certains parviennent à obtenir ce qui les a amené à franchir régulièrement ou pas le bras de mer qui nous sépare : la nationalité française.

Bruno André et Michael Mathaux, directeur de l'immigration, de l'intégration et de la citoyenneté

Bruno André et Michael Mathaux, directeur de l’immigration, de l’intégration et de la citoyenneté

Deux ou trois fois par an, la préfecture de Mayotte donne rendez-vous aux nouveaux naturalisés pour leur remettre leurs décrets de naturalisation. C’est un moment particulier, où ils vont visionner un film retraçant les moments forts de l’Histoire de France, et la signification de notre devise : Liberté «celle de penser sans contrainte et sans atteinte à la liberté des autres», Égalité «notamment celle des hommes et des femmes» et Fraternité « un lien qui unit tous les citoyens», sans oublier la laïcité, « aucune religion officielle, mais un pays historiquement à dominante chrétienne ».

Ils étaient auparavant tous en situation régulière sur le territoire, où ils possèdent leurs attaches familiales, et justifient de ressources suffisantes. Ces conditions indispensables pour acquérir la nationalité française se doublent d’une maîtrise de la langue.

Parmi les 69 nouveaux français qui ont reçu leurs décrets de naturalisation des mains de Bruno André, sous-préfet secrétaire général de la Préfecture de Mayotte, ce vendredi matin, 61 étaient originaires de l’Union des Comores, 4 de Madagascar, un de Trinidad (Caraïbes), un de Tanzanie, un de République démocratique du Congo et un de Côte d’Ivoire.

C’est la première cérémonie de l’année, il y en a habituellement deux ou trois par an en fonction du nombre de naturalisation. En 2015 il y a 437 naturalisations, contre 217 en 2014, soit plus de 100%.

On ne sait pas combien d’enfants ont été naturalisés, mais sur les 69 décrets de naturalisation, 19 sont à effet collectif, c’est à dire qu’un parent qui est naturalisé donne automatiquement la nationalité française à ses enfants.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
HIER Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
HIER Code du travail : les 1ers bug
HIER Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
2 jours Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
2 jours La sécu de Mayotte sur la toile
2 jours Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi
2 jours Recensement : les chiffres divulgués jeudi
2 jours Fermeture exceptionnelle des stations de Longoni et Chirongui

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL