Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Economie


Les assurances auto et logement vont coûter plus cher en 2018

Publié le mardi 9 janvier 2018 à 12:05
Aucun commentaire

Mécaniques plus complexes à réparer, frais de santé plus élevés et intempéries, les assureurs font face à des indemnisations de plus en plus importantes, et vont les répercuter sur le consommateur.

La hausse des primes d'assurance devrait atteindre 2 à 3% pour un contrat auto.

La hausse des primes d’assurance devrait atteindre 2 à 3% pour un contrat auto.

« Les primes d’assurances augmentent en 2018 pour les véhicules et pour le logement (…) mais chaque assureur aura ses propres augmentations. » explique Florence Cesmat, présidente du comité des assureurs Réunion-Mayotte.
Ces hausses, qui devrait avoisiner les 3% pour les véhicules et 2% pour les habitations, s’expliquent en partie par les surcoûts auxquels font face les assureurs.
« On a plus de blessés et le coût des dommages corporels et matériels est plus élevé. Les prothèses, l’assistance des blessés, cela a un coût. Avant, en cas d’accident grave, il y avait des amputations et on indemnisait les victimes. Aujourd’hui, il y a des opérations de greffes, des poses de prothèses et c’est plus cher. On est également à l’ère des voitures électroniques où les pièces sont thermosoudées entre elles. Le souci, c’est quand il y a une panne sur un élément, il faut en changer plusieurs. Et ça aussi, ça coûte plus cher. La hausse des tarifs s’explique donc par le coût croissant des réparations, en particulier la hausse du prix des pièces détachées automobiles. » En somme, l’amélioration des technologies automobiles sauve des vies en rendant les accidents moins mortels, et les progrès de la médecine réduisent le risque de mutilation, mais cela a un coût élevé.
En outre pour les logements, l’indice FFB, valeur fixée chaque trimestre par la Fédération française du bâtiment pour estimer le coût de revient d’une construction, augmente de 3% cette année, ce qui se répercute sur les primes, résume en substance la responsable basée à la Réunion.

Pourra-t-on faire marcher la concurrence ?

Oui, mais … Depuis la loi Hamon du 1er janvier 2015, il est extrêmement simple de changer d’assurance, il suffit de souscrire chez un concurrent qui se charge de résilier votre assurance actuelle, et on peut recommencer un an après, sans frais. Mais cette loi qui favorise la mise en concurrence des professionnels du secteur au profit du consommateur a un effet pervers. Une concurrence rude entre les assureurs entraîne un resserrement de leurs prix. « La concurrence est assez rude entre les compagnies d’assurance mais on arrive à avoir des montants de primes relativement proches », souligne Florence Cesmat. Ainsi, il est plus que probable que la hausse annoncée se répercute chez tous les assureurs. Du coup, faire marcher la concurrence sera toujours possible, mais ça ne suffira sans doute pas à échapper à ces hausses de tarif.

Y.D. avec le J.I.R.

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Votre agenda du week-end
HIER Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
HIER Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
HIER Mayotte En marche avec les Outre-mer
2 jours Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
2 jours Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
2 jours Et si vous deveniez animateur sportif ?
2 jours Air Austral compte sur une réouverture des aéroports de La Réunion ce vendredi
2 jours Hausse des prix de 0,2% en décembre

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL