Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


2015/2016


Les jeunes et les aînés ensemble: le message d’unité de Tsingoni pour la nouvelle année

Publié le vendredi 1 janvier 2016 à 6:00
Aucun commentaire

Les jeunes ont préparé un spectacle pour les grands-parents. Après une année tourmentée, la commune de Tsingoni rassemblait les générations et les villages pour le changement d’année, dans la bonne humeur.

Les jeunes filles fleurissent les grands-mères

Les jeunes filles fleurissent les grands-mères

Devant le miroir de la MJC de Méréni, dans la commune de Tsingoni, Elfahad peaufine son maquillage. Avec ses amis, ils sont prêts ! Ils vont proposer un petit spectacle avec des sketchs pour les cocos et bacocos de la commune. «On est un groupe de théâtre et de danses traditionnelles. On a fait des répétitions pendant 3 semaines», explique-t-il très fier de monter sur scène.

Pour le passage à la nouvelle année, le centre communal d’action sociale (CCAS) de Tsingoni a rassemblé les personnes âgées suivies tout au long de l’année. «Eux aussi doivent se sentent entourés en cette période de fête», relève Inchati Bacar, adjointe au maire en charge des affaires sociales. «Les aînés, ils sont notre histoire comme une bibliothèque vivante. Nous devons penser à eux et pourtant, ils sont souvent dans un grand isolement. Nous ne voulons plus qu’ils se sentent exclus».

Elfahad termine son maquillage avant de monter sur scène

Elfahad termine son maquillage avant de monter sur scène

A l’image des enfants qui ont des cadeaux en fin d’année, les aînés aussi ont eu droits à des surprises. «On a voulu leur offrir des choses qui leur seront utiles tout au long de l’année», explique Inchati Bacar. Les grands-mères et les grands-pères ont ainsi reçu des brasseurs d’air, des autocuiseurs, des bouilloires… autant d’objets qui vont améliorer leur quotidien.

Le temps de se retrouver

Pour Mohamed Bacar, le maire de Tsingoni, rassembler les différentes générations de la commune est loin d’être anodin. 2015 a été marquée par de violents affrontements entre les villages de Tsingoni et Combani… mais aussi par de grandes tensions autour des taux d’impositions. «Montrer que les aînés de tous les villages sont ensemble, avec les jeunes qui leur font un spectacle, ça permet de montrer le chemin, de se retrouver», explique-t-il.

Cocos et bacocos ravis de cet après-midi

Cocos et bacocos ravis de cet après-midi

Il n’oublie les remous de l’année, mais il veut aussi mettre en avant les réalisations de la commune: les rues des villages goudronnées, le chantier de l’éclairage public lancé, la rénovation de plateaux sportifs et des MJC de Tsingoni et Miréréni en attendant celle de Combani qui se termine comme la maison des services publics… «Pour 2016, on lance 4 lotissements. On a vu l’AFD qui est d’accord pour nous suivre dans ce projet», explique le maire.

La fête des voisins et des générations

Il revendique aussi de nombreuses activités pour la jeunesse et la recherche d’une cohésion sociale à reconstruire.

Inchati Bacar, adjointe chargée des affaires sociales, veut sortir les aînés de leur isolement

Inchati Bacar, adjointe chargée des affaires sociales, veut sortir les aînés de leur isolement

Madi Soula, le directeur du CCAS peut d’ailleurs, lui aussi, faire une belle liste de réalisations, de la fête des voisins à la mise en place d’un suivi pour de nombreuses personnes âgées au quotidien, dans l’accès au droit comme dans l’aide à domicile avec le département. Ce sont d’ailleurs ces aînés qui bénéficiaient de cette fête de nouvelle année.

Et pour eux, les célébrations de 2016 ne sont pas finies. Cocos et bacocos vont faire un petit voyage. Dès le début de la semaine prochaine, ils feront un tour de Mayotte pour retrouver les endroits dont ils n’ont plus l’occasion de profiter. Une jolie façon de commencer l’année.
RR
www.lejournaldemayotte.com

Les jeunes prêts à jouer leurs sketchs

Les jeunes prêts à jouer leurs sketchs

Mohamed Bacar le maire de Tsingoni ravis que les aînés montrent l'exemple de vivre ensemble

Mohamed Bacar le maire de Tsingoni ravis que les aînés montrent l’exemple de vivre ensemble

Tagged under , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
8:50 Crise de l’eau: le planning des coupures jusqu’au mardi 4 avril
7:00 Changement à la tête de la CPME Mayotte : Saïd Bastoi laisse la place à Bourahima Ali Ousseni
4:59 Appel à la grève générale en Guyane: le gouvernement critique les prises de positions de certains candidats
HIER La métropole a changé d’heure: une heure de décalage avec Paris
3 jours Décalage de l’arrivée d’E. Macron dimanche
3 jours Réunion autour de la problématique de la forêt de Vounrzé
3 jours Enlèvement des épaves de véhicules ce samedi à Dembéni
3 jours Accueil du tour de Mayotte en fauteuil roulant par la commune de Bandrélé
3 jours Réouverture de la bibliothèque de Cavani

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie
Un prisonnier incendiaire non repentant
Plainte MCG-JM Henry contre TV Mafoubouni: Jugement pour injures publiques le 5 avril
La dernière réquisition du procureur Garrigue sur la prise en charge de la délinquance à Mayotte
Arrivée de CASSIOPPEE à Mayotte cette année, mémoire nationale des faits de délinquance
Pris en flagrant délit de trafic de stup, ils continuent à nier


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
28°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL