Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Hommage attentats


Les collégiens de Sada participent à l’hommage national aux victimes des attentats

Publié le samedi 28 novembre 2015 à 5:30
Aucun commentaire

Le collège de Sada a vécu un moment fort: plus d’une centaine d’élèves a affiché leur drapeau français sur le portail de l’établissement ce vendredi matin. L’équipe enseignante leur avait posé une question : «connaissez-vous les couleurs du drapeau français? Dessinez-le comme vous l’entendez.»

Hommage des collégiens de Sada

Hommage des collégiens de Sada

Une action basée sur le volontariat. Et ce vendredi matin, c’est de couleurs bleu, blanc, rouge que se paraît le portail d’accès à l’établissement. « Certains ont agrémenté leur drapeau d’un dessin, d’un symbole, d’un poème sur la non-violence, ‘Vive la France’, pouvait-on lire », rapporte le principal, Fabrice Alvarez au JDM. Un élève a repris les symboles véhiculés par les médias, « la tour Eiffel stylisée, ‘L’Amour pas la Guerre’, Pray for Paris ». Sur l’initiative d’un professeur, une classe s’était vêtue aux couleurs tricolores hier matin.

Un signe pour Fabrice Alvarez, que les jeunes sont plus touchés, « plus concernés qu’on ne le pense et que le sentiment d’appartenance à un pays est plus ancré que certains peuvent le penser à Mayotte ».

Pas d’amalgame entre terrorisme et islam

Les collégiens en bleu-blanc-rouge

Les collégiens en bleu-blanc-rouge

Une sensibilisation à laquelle les enseignants ne sont pas étrangers, puisqu’au lendemain des attentas, une action avait été organisée, avec une première réunion en présence des 160 délégués de classes, « afin d’échanger sur la douleur, et d’évoquer les dangers d’un amalgame entre terroriste et islam. Leur expliquer qu’un désaccord ne se règle pas par les armes, et que le rapport avec la religion est très lointain, ces gens n’hésitant pas à tuer des coreligionnaires. »

Un dialogue avait suivi, ainsi qu’une minute de silence, « où nous avions précisé que nous ne tolérerions aucun incident, comme un refus manifeste de ne pas la respecter. Non seulement, tout s’est bien déroulé, mais ceux qui n’avaient pas cours sont restés…

Il n’en fallait pas tant pour que Fabrice Alvarez, arrivé en août 2013 à Mayotte, reste optimiste, « ce territoire avance, n’en déplaise à certains. Ce n’est pas simple, mais quand on a envie de faire bouger les choses…»

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Assises des Outre-mer : 5 réunions publiques
HIER Coupure d’eau en Petite Terre et à Chirongui cette semaine
HIER Rencontre franco-comorienne : réunion préparatoire vendredi dernier
HIER Les communes habilitées à mener des opérations de 1er numérotage
HIER Mayco: poursuite de la grève « sous une autre forme »
4 jours Le parcours toujours piégé des trottoirs et caniveaux de Mamoudzou
4 jours Conférence sur la flore de Mayotte pour les 10 ans du Conservatoire Botanique National des Mascarins
4 jours 1er Salon des cocos et bacocos le 4 janvier
4 jours La FSU et l’UNEF majoritaires à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation Réunion-Mayotte

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL