Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Décès F. D'Achery


Marche de Trévani : pour Frédéric d’Achery et pour la paix

Publié le samedi 14 mai 2016 à 16:35
Aucun commentaire

C’est un dernier hommage à un dinosaure de la politique et du développement économique, autant qu’à un enfant du pays, qu’ont rendu quelques habitants de sa commune de résidence.

Pour Assani Saindou Bamcolo, il s'agissait d'un hommage autant que d'un espoir de pacification

Pour Assani Saindou Bamcolo, il s’agissait d’un hommage autant que d’un espoir de pacification

C’est la mairie de Koungou qui a organisé ce rassemblement. Ils étaient peu à s’être mobilisés ce samedi matin, une soixantaine, « mais c’est pour marquer le coup, que cela ne se reproduise plus », déclarait Assani Saindou Bamcolo, maire de la commune.

Rendez-vous était donné devant le Trévani, pour une marche vers Kangani, lieu de résidence de feu Frédéric d’Achery, décédé de manière dramatique à prés de 83 ans, après une agression il y a 10 jours. Hormis le maire et le conseiller départemental Bourouhane Allaoui, les autres maires qui avaient annoncé vouloir se mobiliser, sont absents.

Pacifier le territoire

Christine Raharijaona avait bien sûr répondu au rendez-vous, elle qui avait organisé au nom du Mouvement pour une Alternative non violente (MAN) la marche à Kangani, au lendemain de l’agression de l’ancien élu de Koungou. « Il avait été très ému de cette mobilisation », rapporte-t-elle.

MAN est un mouvement né en métropole, dont le président régional réside à La Réunion, qui présente un projet de travail sur des ateliers, « sur le vivre ensemble et la laïcité », explique-t-elle. Un travail est en cours justement avec la mairie de Chirongui et ses élus, « mais nous n’intervenons pas sur le droit des étrangers, c’est le domaine de la Cimade. »

Le référent du COSEM Kangani, et quelques membres, participent également à cette marche pour la paix et pour Frédéric d’Achery. « Grâce à notre action, la paix est revenue dans le village, nous avons pu refouler quatre probables délinquants cette nuit. » Et notamment grâce à des étrangers en situation irrégulière qui participent à leurs maraudes…

Escortés par la police, les habitants de la commune rendent un dernier hommage à leur ancien élu, « nous avons disposé de grands panneaux aux entrée et sorties du village », rappelle Assani Saindou Bamcolo.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Contrôle de transporteurs de personnes et de marchandises : plusieurs irrégularités
HIER La mairie de Mamoudzou communique sur la perquisition en cours
HIER Opération de contrôles des vendeurs de poissons : 92 kilos de poissons et de poulpes saisis
HIER Port de Longoni : la Fédération CGT Ports et docks maintient la pression
HIER Colloque sur « Les violences faites aux femmes en milieux professionnel » ce vendredi
HIER Mayco: rencontre entre direction et grévistes
HIER Droit de retrait au lycée du Nord après l’agression d’un élève
HIER Fermeture de routes départementales pour travaux
2 jours Coupure d’eau au village Moinatrindri Bas ce vendredi 24 novembre

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL