Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Social


Mayco: protocole de fin de conflit signé

Publié le samedi 10 février 2018 à 14:55
Aucun commentaire

L'arrivée des actionnaires de l'entreprise CCBA, Coca Cola Beverage Africa, aura finalement dénoué la crise qui durait depuis le 27 octobre 2017 : le travail va reprendre, au prix du départ de Midaïn Soilihi, le délégué syndical CGT Ma.

Soilihi Midaïn évoque le respect des NAO

Soilihi Midaïn, comptable et délégué CGT Ma chez Mayco

« Des échanges constructifs », nous confiait dès vendredi Salim Nahouda, le secrétaire général CGT Ma, peu après les premiers contacts avec les actionnaires sud-africains du groupe qui produit le Coca Cola à Mayotte. C’est le directeur de la marque en Ethiopie qui assurait la traduction. Un dialogue avec une délégation de grévistes qui s’est fait en l’absence du directeur Frédéric Lauté vendredi, histoire d’évacuer les tensions qui se sont accumulées avec le conflit. « Nous avons convenu que le point de blocage restait les licenciements en cours », nous rapporte Midaïn Soilihi, délégué syndical.

Qui a proposé ce samedi de réintégrer les 5 salariés licenciés, sans perte de salaire et d’indemnités, en mettant sa tête dans la balance. Il n’est pas licencié, « nous avons convenu d’une rupture conventionnelle de contrat », nous explique-t-il.

Un protocole de fin de conflit a donc pu être signé à la Maison des Entreprises à Mamoudzou, intégrant les points déjà obtenus sur les 4% de réévaluation de salaire pour 13 salariés, les badges de pointage pour l’ensemble des salariés qui permettent de décompter précisément les heures supplémentaires, quant aux primes d’objectifs, « elles seront discutées lors des Négociations annuelles obligatoires. » Il est possible en revanche que les 5 salariés licenciés soient réintégrés à un autre poste, « mais équivalent. »

« La direction s’est engagée sur aucune sanction ni disciplinaire, ni judiciaire ». En outre, les salaires de janvier seront payés comme s’il n’y avait pas eu de mouvement, « et jusqu’au 10 février. »

Un bon accord donc, « je sors la tête haute de ce conflit », conclut Midaïn Soilihi qui glisse que ses collègues pleurent son départ depuis qu’il a pris sa décision. Il a négocié son départ avec 13 mois de salaires et les congés dus, « j’ai même demandé qu’ils ne m’accompagnent pas dans ma nouvelle recherche d’emploi ».

Le travail reprend dès lundi.

Anne Perzo-Lafond

lejournaldemayotte.com

Tagged under ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
16:42 Levée de la vigilance-Orage ce mardi à 16h30
15:03 Grève : La FSU assume son mouvement du 22 février
12:44 Plus de 1000 personnes à la manifestation intersyndicale
10:08 Mayotte en vigilance-Orage ce mardi à 10h
4:45 Grève Education: un choc d’investissement, dans le primaire aussi
HIER Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile
HIER Entretien des routes: Mamoudzou a investi 5,7 M€ en 3 ans
HIER Malgré l’absence de ramassage scolaire, le lycée du Nord est ouvert, rappelle son proviseur
HIER Le collectif des citoyens de Mayotte s’associe à la grève du 20 février sur fond de guerre syndicale

MAGAZINE
Les bénévoles décidés à s'investir pour leurs quartiers respectifs
Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile


CARNET DE JUSTICE
Les juristes se mobilisent pour une justice plus proche des « plus défavorisés »
Le voleur récidiviste accuse « Belmondo » et prend 10 mois
Mouvement des magistrats ce jeudi contre les projets de réforme de la Justice
Accident mortel : deux ans avec sursis pour le conducteur fautif
« Look-like », ces escroqueries par centaines qui empoisonnent les compagnies aériennes
Sur Facebook, des gendarmes outragés… par un de leurs collègues
Violences conjugales : des « faits horribles » et « une pression monstrueuse »
Devant les juges, il se touche le sexe et part en prison


PORTRAITS
Joachima salimé portrait
Joachim Salime, une « tête bien faite »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL