Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Police nationale


La brigade canine enfin mise en place

Publié le jeudi 14 septembre 2017 à 5:00
Aucun commentaire

Face à la ministre des Outre-mer, le chien de la gendarmerie était au garde-à-vous, aux côtés de son maître. Désormais, la police nationale va pouvoir bénéficier elle-aussi d’un duo maître et chien.

Bonne entente entre le préfet Frédéric Veau et le chien de la gendarmerie lors de la visite ministérielle

Bonne entente entre le préfet Frédéric Veau et le chien de la gendarmerie lors de la visite ministérielle

Elle figurait en bonne place du plan Sécurité pour Mayotte : la brigade canine était pourtant en permanence remise au lendemain. Cette fois, ça y est, les policiers se dotent de fidèles compagnons, « deux au départ, puis 3 à terme », explique au JDM le capitaine Stéphane Cosseron.

Pour les accompagner, quatre, puis six maîtres chiens, sont recrutés. « Ils vont tourner de 18h à 2h du matin, les horaires les plus adaptés à la surveillance des zones à risque ».

« Des chiens formés »

Le véhicule est déjà arrivé, ainsi que les cages, « et deux fonctionnaires ont été formés. Nous aimerions aussi pouvoir compter sur du personnel local, mais c’est une décision qui revient à l’Ecole nationale de formation cynophile par laquelle tous les fonctionnaires devront être passés ».

Les chiens viennent aussi de ce centre où ils sont recrutés adulte, puis formés selon leur aptitude, et redirigés vers la recherche ou les patrouilles. La structure de la société One dog, zone Nel, sera sollicitée par la Police nationale, les cages sont déjà à poste sur les 4×4.

Les 4x4 sont arrivés

Les 4×4 sont arrivés

« Il faut aussi que le contact soit bon entre le chien et son maître, c’est un vrai partenaire. C’est à tester sur place en métropole », rajoute le capitane Casseron.

Ils patrouilleront de concert donc, à bord du véhicule, « à proximité d’évènements bien précis ou d’émeutes ».

La brigade devrait fonctionner le 1er décembre.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
19:28 Coupure d’eau au village Moinatrindri Bas ce vendredi 24 novembre
17:29 Les cours restent suspendus au lycée de Kahani où les parents rejoignent la grogne
15:58 Angalia couronnée 2ème agence évènementielle de Mayotte
15:42 Perquisition à la mairie de Mamoudzou
12:50 Enquête bouclée et flagrants délits cette semaine à Mamoudzou
11:01 Démenti sur les coupures d’eau à Sada
7:40 Fausses procurations, les trois condamnés font appel
4:45 Appel à manifestation contre les rythmes scolaires le 28 novembre
4:30 MS Boudicca, le retour

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL