Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Salon


Rencontrer autrement ceux qui travaillent pour notre sécurité

Publié le samedi 10 octobre 2015 à 14:21
Aucun commentaire

La place de la République de Mamoudzou accueillait ce samedi matin les 3es rencontres de la sécurité. Métiers, formations, informations, armes ou simulations… le succès était à nouveau au rendez-vous.

Démonstration de l'équipe cynophile de la gendarmerie

Démonstration de l’équipe cynophile de la gendarmerie

Un chien des services cynophiles de la gendarmerie se précipite sur une valise après avoir marqué de ses griffes une zone d’un véhicule. Il vient de trouver des produits stupéfiants et un stock anormal de billets de banque. C’était une des nombreuses démonstrations des 3es rencontres de la sécurité sur la Place de la République à Mamoudzou ce samedi matin. Avant le chien gendarme, ce sont les policiers qui ont procédé à une interpellation fictive.

Ces rencontres sont voulues par le ministère de l’Intérieur qui a métamorphosé les rencontres de la sécurité routière pour y intégrer tous les acteurs qui contribuent d’une façon ou d’une autre à la sécurité. Des pompiers (SDIS) au BSMA en passant par la brigade nature, chaque institution présentait ses métiers et ses actions.

Florence Ghlbert Bezard, la directric ede cabinet, rencontre les responsables du SDIS

Florence Ghlbert Bezard, la directric ede cabinet, rencontre les responsables du SDIS

«On trouve aussi un volet recrutement. En montrant la réalité de leur profession, ces professionnels se présentent dans un autre cadre pour établir le dialogue, et peut-être susciter des vocations», explique Florance Ghilbert-Bezard, la directrice de cabinet du préfet.

La gendarmerie forme des Mahorais

Cette préoccupation du recrutement, on la trouvait par exemple sur le stand de la gendarmerie nationale. Certes, le véhicule blindé CBRG focalisait l’attention avec, des plus petits aux plus grands, l’envie de monter à l’intérieur ou de grimper dessus. Mais juste à côté, les demandes de renseignements sur les carrières étaient nombreuses. «La section recrutement présente tous les types de gendarmes, adjoints-volontaires, sous-officiers, officiers sous contrat, les corps spécialisés et les métiers civils de la gendarmerie», explique le Commandant Larroque.

Recrutement au stand de la gendarmerie

Recrutement au stand de la gendarmerie

Et les recrutements s’effectuent tout le temps. Ainsi, dans les jours qui viennent, un formateur va venir de l’école de gendarmerie depuis la métropole pour participer à la toute première classe de gendarmes adjoints-volontaires formés à Mayotte. Après leurs 9 semaines de formations, ces recrues mahoraises viendront grossir les rangs des gendarmes locaux qui exerceront sur leur terre natale.

Les armes superstars

«Je suis très fière de ce qui est montré ici, d’autant que cette opération a été montée en 10 jours. Je tenais aussi à ce que la Croix-Rouge, l’ONEMA ou les douanes soient présents. Ce sont des acteurs que l’on met souvent moins en avant et qui sont pourtant très importants pour notre sécurité», soulignait Florence Ghilbert-Bezard.

PAF: Présentation des techniques pour traquer les faux papiers

PAF: Présentation des techniques pour traquer les faux papiers

Comme l’an dernier, les douanes présentaient par exemple des produits contrefaits importés à Mayotte… rien de tel qu’un des ustensiles de cuisine qui ne répondent pas aux normes de qualité françaises et qui peuvent faire courir des risques pour la santé pour faire comprendre l’enjeu.

Mais le plus stand le plus prisé de ces rencontres était celui de la police qui présentait les armes de services à sa disposition. «Nous avons le flash-ball, le lanceur de balles de défense, le pistolet-mitrailleur (PM), le cougar (lance-grenades) et le fusil à pompe. C’est vrai que beaucoup de personnes sont attirées par les armes. Les montrer, ça permet de les démystifier et de rappeler que ce n’est pas un jouet. Il s’agit d’objets dangereux, qui sont pour nous un élément professionnel utilisé par des gens du métier», explique Jean-Louis Samyde, major de police et responsable de la cellule formation à la PAF.

La falsification d’identité, une véritable industrie

Les armes à feu de la police

Les armes à feu de la police

Juste à côté, la Police de l’air et aux frontières présentait également le nouveau CRA (centre de rétention administrative) et revenait sur les nombreuses techniques qui lui permettent de déjouer les fraudes à l’identité. Ces derniers mois, comme vous le racontait récemment le JDM, ces délits sont véritablement devenus une industrie et les interpellations par la PAF à l’aéroport de Pamandzi sont quasiment quotidiennes.

Les contrevenants tentent souvent de prendre un billet grâce au look-like, qui consiste à se faire passer pour un autre en espérant que les différences entre la photo du document d’identité et le véritable visage de la personne n’est pas trop important. Mais les falsifications de documents sont aussi légion.

Des réseaux démantelés

Le préfet salue les professionnels sur les stands

Le préfet salue les professionnels sur les stands

Ainsi, une vision aux ultra-violets d’un passeport ou d’une carte d’identité (CNI) permet, à un spécialiste, de repérer les différents types de contrefaçons. «Une CNI dispose de 40 points de sécurité» explique Sébastien Walle, technicien de détection et analyste en fraude documentaire à la PAF.
«Nous avons récemment démantelé un petit réseau de fourniture de faux documents sur Petite terre et on sait qu’il y a une ‘petite usine’ qui fournit en fausses pièces françaises depuis l’étranger», ajoute Jean-Louis Samyde.

«Nous sommes ici pour fêter la sécurité, c’est l’affaire de tous !» répétait le préfet alors que, une fois de plus, la semaine n’a pas été calme, loin de là. Les nombreux services présents donnaient tout de même à voir que c’est, tout de même, l’affaire de l’Etat.
RR
Le Journal de Mayotte

L'engin blindé de la gendarmerie attrire toujours autant

L’engin blindé de la gendarmerie attrire toujours autant

Florence Ghilbert Bezar la directrice de cabinet avec les responsables de la gendarmerie

Florence Ghilbert Bezar la directrice de cabinet avec les responsables de la gendarmerie

Démonstration des gestes de sécurité par la Croix Rouge

Démonstration des gestes de sécurité par la Croix Rouge

Voiture accidentée sur le stand de la sécurité routière

Voiture accidentée sur le stand de la sécurité routière

Tagged under , , , , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Annonce d’une mission d’étude de faisabilité sur le placement de l’hôpital en zone internationale
HIER Plusieurs points de blocage à Mamoudzou suite à des échauffourées
HIER Koungou ; travaux prévus au rond-point de Majicavo Lamir
HIER Mamoudzou : travaux à Doujani à partir de lundi
HIER Des manifestants bloquent la barge et l’amphidrome
2 jours La manif des transporteurs scolaires converge vers Mamoudzou
2 jours Grève de l’intersyndicale de l’Education ce jeudi : UNSA rejoint la FSU
2 jours La France Insoumise : des mesures pour la jeunesse de Mayotte
2 jours Le patrouilleur Le Malin intercepte un palangrier en infraction de pêche

MAGAZINE
Les bénévoles décidés à s'investir pour leurs quartiers respectifs
Depuis Bandrajou, la mobilisation populaire contre la délinquance fait tâche d’huile


CARNET DE JUSTICE
Koungou : torturé et pendu pour une télé volée
Le président du tribunal salue « des résultats satisfaisants »
Les juristes se mobilisent pour une justice plus proche des « plus défavorisés »
Le voleur récidiviste accuse « Belmondo » et prend 10 mois
Mouvement des magistrats ce jeudi contre les projets de réforme de la Justice
Accident mortel : deux ans avec sursis pour le conducteur fautif
« Look-like », ces escroqueries par centaines qui empoisonnent les compagnies aériennes
Sur Facebook, des gendarmes outragés… par un de leurs collègues


PORTRAITS
Joachima salimé portrait
Joachim Salime, une « tête bien faite »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL