Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Electricité


Rénovation énergétique des logements : EDM s’engage auprès des entreprises et des habitants

Publié le lundi 9 février 2015 à 15:57
Aucun commentaire

Club, syndicat ou comité… Electricité de Mayotte (EDM) ne sait pas encore trop comment nommer sa bonne action : faire travailler les entreprises accréditées pour permettre aux particuliers de bénéficier de subventions.

Yacine Chouabia, Greggory Stoops et Mounib Maoulida

Yacine Chouabia, Greggory Stoops et Mounib Maoulida

« Une première dans les DOM ! », précise Yacine Chouabia, le directeur général d’EDM, qui parle d’un partenariat « gagnant-gagnant-gagnant » : « nous allons aider des entreprises à être labellisées RGE, Reconnu Garant de l’Environnement, liées à des aides aux particuliers qui y ont recours, pour que l’ensemble de l’île voit baisser sa facture énergétique. »

14 professionnels ont répondu présents, « pas des majors qui travaillent plutôt sur des marchés publics, mais des entreprises qui sont en cours d’obtention de la garantie décennale* ou qui l’ont déjà, comme Rousseau Padial, et qui peuvent espérer de nouveaux chantiers à la clef, impliquant des créations d’emploi ».

En amont, la réflexion menée depuis plusieurs années par EDM qui ne pourra fournir de l’énergie au rythme où l’Etat construit les écoles, et alors même que la marge d’équipements des foyers, donc de la demande en électricité, est forte.

L’extension Longoni 2 a succédé à Longoni 1, et la centrale Longoni 3 est envisagée à l’horizon 2020, mais une action sur la consommation (+5,5 % en 2013) est menée depuis plusieurs années : mise à disposition d’ampoules basse consommation, « 38 000 en 2014 à un euro au lieu de 7 euros », subventions aux chauffe-eaux solaires, création d’un espace Info-énergie itinérant en partenariat avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’Energie), des sentiers de l’énergie avec les Naturalistes… »

Intéresser les entreprises et les particuliers

Une tôle de qualité pour les toitures mahoraises

Une tôle de qualité pour les toitures mahoraises

Cette action a posteriori, EDM en veut son accompagnement en amont : « il faut intéresser l’entrepreneur à la conception d’un bâti non énergivore. » Tout doit être prêt pour l’arrivée de la labellisation RGE au 1er octobre 2015.

La formation pour les chefs d’entreprise membre du « Club EDM » se déroule sur trois jours cette semaine, avec 6 objectifs étroitement liés : décrocher la qualification Qualibat et la reconnaissance RGE, devenir acteur de l’amélioration énergétique, permettre aux entrepreneurs de proposer des aides fiscales à leur clients, s’informer sur les technologies, maîtriser l’approche globale de l’énergie et promouvoir les économies d’énergie et les services associés.

Pour les entreprises, l’objectif est évidemment de se professionnaliser dans un domaine où Mayotte est gagnée par les normes, « 2017 pour la réglementation thermique », indique Gregory Stoops, chef de projet maîtrise de l’énergie, et donc de décrocher de nouveaux marchés : « c’est comme une jeune équipe de foot qui doit monter en puissance… Elles seront ensuite prises en charge par l’ADEME ou OPCALIA pour les formations, et par émulsion, d’autres s’inscriront, pour une montée en puissance des compétences ».

Des aides d’Etat dont seuls les initiés voient la couleur

Les pare-soleil

Les pare-soleil

Le contexte du marché mahorais et ses nombreux auto-constructeurs est pris en compte, « c’est pour les épauler que nous mettons en place des aides qui leur assurent un même prix pour un équipement plus performant ».

Deux aides d’Etat sont rappelées : le Crédit d’impôt Transition Energétique, une réduction d’impôt de 30% des dépenses d’équipement, sans condition de ressource, pour une rénovation sur une habitation principale achevée depuis 2 ans, qui peut se combiner avec l’Eco prêt à taux zéro. Des avantages qui passent sous le nez des habitants si aucune entreprise n’est labellisée et/ou sollicitée. Il fallait une carotte. Elle est fournie par EDM.

L’opérateur accompagne en effet le mouvement en mettant en place ses propres aides : à l’isolation performante sur la laine de verre qu’elle propose à 8 euros le m2, « un allègement de 50% de la facture », sur les matériaux de toitures où l’aide de 15 euros le m² met la tôle épaisse notamment d’Arcelor Mital au même prix que la maigre tôle traditionnelle, sur les protections solaires avec 40 euros du m² offert sur les vitrages protégés « un travail que nous menons avec Colas sur les modulaires pour l’Education nationale » et enfin, sur les brasseurs d’air avec la moitié du prix offert par EDM.

Une baisse de consommation qui peut atteindre 25% de la facture, selon EDM. Les clients intéressés peuvent contacter l’Espace Info Energie* formulaire de contact, présent à Sada ce samedi.

Les offres à venir concerneront l’aide à l’équipement en réfrigérateurs et congélateurs des ménages mahorais et les lampadaires solaires pour l’éclairage public à disposition des collectivités.

Un Club-couveuse qui pourra évoluer vers une fédération autonome ou adhérente à une confédération, pour un renforcement de leur poids dans l’économie et une défense commune de leurs intérêts.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

*0269 620 626

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
12:17 Grève Total : le point sur les événements et les discussions au 13e jour du mouvement (Actualisation 14 heures)
5:06 Des baptêmes de voile pour la journée portes-ouvertes à l’école de voile de Petite Terre
4:00 Interruption de la distribution d’eau potable dans certains quartiers de Sada ce jeudi
HIER Grève Total : encore quelques points chauds avant une réunion de conciliation ce mercredi à 9 heures
HIER Festival Milatsika 2017 : les têtes d’affiche
HIER Le 1er salon des cocos et bacocos de Mayotte retardé
HIER Circulation alternée et déviation: des travaux sur la nationale à Mtsamboro
HIER Grève Total: le MEDEF Mayotte demande la réunion en urgence de la Commission de conciliation des conflits
HIER Le sénateur Thani Mohamed Soilihi prend la parole sur le conflit chez Total

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL