Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



Retraite complémentaire: le président de la CSSM reçu le 22 mars au siège de l’Agirc-Arrco

Publié le mardi 21 mars 2017 à 4:59
Aucun commentaire

Salim Nahouda demande les mêmes droits pour les intérimaires qu'en métropole

Salim Nahouda

Il l’avait déjà annoncé, le Président du Conseil de la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte, Salim Nahouda, monte au créneau sur le dossier de la retraite complémentaire à Mayotte.

Il demande aujourd’hui une « accélération du calendrier de mise en place de la retraite pour les salariés de droit privé de Mayotte. » Dans un communiqué il rappelle l’immobilisme du dossier de l’AGIRC-ARRCO dans la mise en place de la retraite complémentaire à Mayotte qui « pèse fortement sur la population de Mayotte et sur le personnel de la CSSM, faisant courir un fort risque de dégradation du climat social sur l’île. Malgré l’accord interprofessionnel signé en 2013, force est de constater que la situation d’iniquité sociale n’a pas évolué sur ce dossier. »

C’est la raison pour laquelle, en 2015, le Conseil de la CSSM a pris la décision, à l’unanimité, de proposer que la gestion de la retraite complémentaire soit confiée à la CSSM par délégation de l’AGIRC-ARRCO pour les salariés de droit privé de Mayotte.

Comme nous l’indiquait hier, Djoumoi Djoumoy Ibrahima, lors de la commission commune de l’AGIRC-ARRCO du 16 mars 2017, le cas de Mayotte a été évoqué. Le Président du Conseil de la CSSM ainsi que deux Vice-présidentes (Naïla BOURA MCOLO et Laïni MOGNE MALI) seront reçus le 22 mars au siège de l’AGIRC-ARRCO à Paris pour une réunion d’urgence.

Le Président du Conseil de la CSSM émet le souhait d’entériner la mise en place de la retraite complémentaire avant juin 2017. Selon le secrétaire national de la CFE CGC, les partenaires sociaux mahorais doivent de leur côté fournir des pistes sur la montée en charge de l’intégration de cette retraite complémentaire.

Salim Nahouda indique que la réunion du 22 mars annonce d’autres rencontres entre les partenaires sociaux départementaux et nationaux, « pour une réponse rapide aux inquiétudes légitimes du personnel de la CSSM et de l’ensemble des salariés de droit privé de Mayotte. »

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Labattoir pleure la chatouilleuse Feda Attoumani, décédée dans la nuit.
2 jours Coupures d’eau cette nuit à Mandzarisoa et Cavani
2 jours Mamoudzou, aidez à choisir le logo des futurs bus
3 jours Perturbation de la distribution d’eau à Kahani ce jeudi
3 jours Emplois aidés : pas de rentrée scolaire ce lundi, menace la mairie de Mamoudzou
3 jours Journée de la trottinette le 24 octobre
3 jours La mairie de Mamoudzou sensibilise au nettoyage à Bandrajou-Kawéni
3 jours 4 millions d’euros pour la recherche et l’innovation dans les Outremers
4 jours Table ronde sur le mécénat et dons aux associations le 4 novembre

MAGAZINE
Les sauveteurs bénévoles de Mayotte en intervention
Les sauveteurs en mer de Mayotte touchent le fond


CARNET DE JUSTICE
Cavani : Prison ferme après une vengeance extra judiciaire
Kahani : trois blessés, deux condamnés, un an ferme
Trois procès annulés à cause de vices de procédure
Adolescent battu : le père écope de 6 mois ferme
Il « corrige » sa fille et part à Majicavo
Condamnée pour violation des restrictions d’eau
Il traîte des gendarmes de « macaques » et joue son emploi au tribunal
Mayotte encensée pour son accès au droit


PORTRAITS
Le docteur Moinecha Madi
Appelez-la docteur ! Moinécha Madi, spécialiste en biophysique cellulaire



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL