Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Justice


Un an de prison pour avoir menacé des policiers municipaux

Publié le mercredi 7 décembre 2016 à 11:47
Aucun commentaire

Dans cette affaire, c’est l’inefficacité des peines avec sursis qui est pointée du doigt par le parquet. Des mesures de clémence qui ne sont pas parvenues à calmer le prévenu, ni à l’insérer.

Barre tribunalDe sursis simple en sursis avec mise à l’épreuve, K. n’aura pas compris la leçon. C’est en tout cas ce qu’estime le tribunal qui avait à juger ce mardi le cas d’un très jeune majeur : K. a accumulé les condamnations auprès du tribunal pour enfant. Il partira cette fois à Majicavo.

« On peut se demander à quoi servent les sursis ! », s’interroge la substitut du procureur, qui revient sur les 3 condamnations de K. à 6 mois, 4 mois et 5 mois de prison avec sursis pour des faits répétés de vol avec circonstances aggravantes, « et quelques mois après, il recommence !  »

Ils sont une bande de jeunes à sévir dans le quartier de la Ferme à Dzaoudzi. Le 23 juin 2016, une bagarre éclate entre eux, et K. se saisit d’un pic à brochette, « il est en colère, il veut planter un de ses copains », rapporte la magistrate. A ce moment, des policiers municipaux arrivent, tentent de récupérer le pic, mais l’homme se débat, et les insulte : « je vous em…., enf… de sales poulets », et un chapelet de noms d’oiseaux. Il les menace de mort.

« Il a épuisé la panoplie des mesures éducatives ! »Véhicule de police municipale de Mamoudzou

K. est absent de l’audience, mais on apprend que c’est un grand gaillard que parviennent finalement à maîtriser les 4 policiers. L’un d’entre eux témoignera lors de l’enquête, « on en a marre de ces jeunes qui sont toujours là, et lui, depuis son enfance, fait n’importe quoi. »

On apprendra aussi que dans le cadre une peine préventive, K. a déjà été sous bracelet électronique, « on voit ce que ça a donné. Il a épuisé la panoplie des mesures éducatives ! », s’exclame la représentante du parquet. Qui demandera une peine de 3 mois ferme, à laquelle elle rajoute les sursis révoqués, soit 12 mois de prison.

Le juge Banizette commencera par féliciter le policier pour son action quotidienne sur l’ordre public, et suivra les réquisitions du parquet, en condamnant K. à 3 mois de prison ferme dans cette affaire, et en compilant la révocation des sursis de 4 et 5 mois, le condamnera à 1 an de prison.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
16:51 Levons les pièges de la Dictée Bolé
15:39 Ils escaladent le balcon et frappent leur victime pour voler un ordinateur
15:10 Campagne d’information sur les maladies de l’eau à Bandrélé vendredi
14:50 La boutique Orange de la place mariage dévalisée: plusieurs personnes en garde à vue
14:29 Une bande se trompe de cible: une vingtaine d’individus armés frappe un homme par erreur
14:05 Grève générale en Guyane: une délégation de ministres sur place avant la fin de la semaine
8:50 Crise de l’eau: le planning des coupures jusqu’au mardi 4 avril
7:00 Changement à la tête de la CPME Mayotte : Saïd Bastoi laisse la place à Bourahima Ali Ousseni
4:59 Appel à la grève générale en Guyane: le gouvernement critique les prises de positions de certains candidats

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie
Un prisonnier incendiaire non repentant
Plainte MCG-JM Henry contre TV Mafoubouni: Jugement pour injures publiques le 5 avril
La dernière réquisition du procureur Garrigue sur la prise en charge de la délinquance à Mayotte
Arrivée de CASSIOPPEE à Mayotte cette année, mémoire nationale des faits de délinquance
Pris en flagrant délit de trafic de stup, ils continuent à nier


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
28°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL