Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Océan Indien


Une semaine de Ramadan: Psychologie et humour sur le web

Publié le lundi 13 juin 2016 à 15:15
Aucun commentaire

REVUE DE PRESSE. Egalement au sommaire, 12 ans de prison pour des pirates somaliens, le travail à l’étranger autorisé à nouveau à Madagascar et l’athéisme officiellement reconnu au Kenya.

saphir news 13 6 16«Le jeûne change-t-il notre état psychologique?» La question est posée par «SaphirNews», un «quotidien musulman d’actualité». Si le Ramadan influe sur le comportement personnel, collectif et social des individus qui l’observent, le journal s’est rendu compte que chacun l’appréhende selon sa personnalité.

Certains souffrent de maux de tête, de nausées. D’autres à l’inverse ont trouvé la parade: le sport pratiqué aux bonnes heures de la journée (le matin tôt et avant la rupture du jeûne), «une façon de faire le plein chaque jour d’endorphine, l’«hormone du bonheur» sécrétée par le cerveau, et de pouvoir rester d’aplomb», affirme le journal.

Le Bondy Blog de son côté raconte l’initiative «Ramadance» du Studio «Magueule». Il s’agit d’une web-série qui dévoile «avec humour les dérapages de musulmans durant le mois de jeûne. ‘Nous souhaitions rigoler de nous-mêmes au lieu que d’autres rigolent de nous’, explique Hicham qui prône l’autodérision.
Cette série est composée d’une vingtaine de vidéos postées les unes à la suite des autres, et ce tout au long du ramadan. Un premier essai réussi l’été dernier les a convaincu de réitérer l’expérience.

Le dauphiné 13 6 16Enfin, l’humour est également de rigueur à la lecteur du journal «Le Dauphiné». A Montpellier, deux fraudeurs dans le tramway ont évoqué… le ramadan ! Ils ont été placés en garde à vue après un contrôle mouvementé: «Sans ticket, ils ont assuré qu’ils n’avaient pas à être contrôlés lors du ramadan», explique le journal.
Nul doute qu’ils respectaient scrupuleusement le ramadan: l’un des deux transportait sur lui 18 grammes de résine de cannabis.

12 ans de prison pour les pirates

Aux Seychelles, la page judiciaire de la piraterie dans l’océan Indien se referme. La justice seychelloise a condamné cinq Somaliens à 12 ans de prison, annonce la Seychelles News Agency.
Il s’agissait du dernier groupe de pirates somaliens présumés maintenu en détention dans l’archipel.

SNA 13 6 16Ces cinq hommes étaient accusés d’avoir attaqué un boutre et d’avoir retenu en otage l’équipage indien. Ils avaient ensuite utilisé ce boutre comme bateau pirate pour attaquer un pétrolier au mois de janvier 2014.
Les cinq pirates présumés avaient été transférés aux Seychelles après leur arrestation, le 30 janvier 2014 par le navire de la marine française FS Siroco.

Au cours des six dernières années, les Seychelles ont instruit près de 20 affaires de piraterie, condamnant plus d’une centaine de pirates, plus que n’importe quelle autre nation de la région.

Travail malgache

A Madagascar, le gouvernement autorise à nouveau le travail à l’étranger, relate RFI. L’interdiction avait été prononcée en 2015 après la découverte de cas de maltraitance, de tortures ou de viols de femmes de ménage malgaches dans des pays du Moyen-Orient. Une trentaine de morts avaient même été recensées.
«Aujourd’hui, les autorisations reprennent au compte-goutte» alors qu’il y aurait toujours environ 7.000 femmes de ménage malgaches dans les pays dits «à risques» : Liban, Jordanie, Koweit, Arabie Saoudite…

Arrestation

A Maurice, l’agresseur d’une réunionnaise d’une trentaine d’années a été arrêté, indique Zinfo974.

La jeune femme avait été rouée de coups et agressée sexuellement à Plaine Sophie dimanche 5 juin. C’est la description donnée par la victime qui a permis aux enquêteurs de boucler l’affaire rapidement.

Les athées kenyans officiellement reconnus

Enfin, nous parlions du ramadan. Sachez qu’au Kenya, c’est une initiative qui vise à promouvoir l’athéisme qui suscite le débat, raconte RFI.
RFI 13 6 16Une association vient d’être créée et revendique environ 200 membres qui ne croient pas en Dieu, mais au droit. S’appuyant sur la Constitution kenyane qui précise que l’Etat est «sans religion», ces athées ont réussi à fonder une société, Atheists in Kenya, en février 2016.

Dans un pays où les religions occupent une très grande place, les Pentecôtistes ont demandé que l’association soit radiée du registre des sociétés, estimant que «l’athéisme est une menace pour la paix et l’ordre». Le garde des Sceaux leur a donné raison avant de faire machine arrière.

«Dans leur combat pour une reconnaissance légale, les athées ont toutefois pu bénéficier d’un soutien inattendu. L’Eglise anglicane, y compris l’archevêque de Cantorbéry (Canterbury), a estimé qu’il était souhaitable pour les chrétiens de débattre avec des gens qui ne partagent pas leurs idées», précise RFI.

«Mon geste a incité des athées à s’affirmer en tant qu’athées. Quelqu’un devait le faire. Et c’est tombé sur moi», a affirmé pour sa part Harrison Mumai, le président fondateur de la société.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , , , , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
HIER Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
HIER Code du travail : les 1ers bug
HIER Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
2 jours Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
2 jours La sécu de Mayotte sur la toile
2 jours Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi
2 jours Recensement : les chiffres divulgués jeudi
2 jours Fermeture exceptionnelle des stations de Longoni et Chirongui

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL