Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



Violences autour de Dago Tama à Tsoundzou II

Publié le vendredi 29 janvier 2016 à 5:15
Aucun commentaire

Cette fois ci, ce n’est pas la gendarmerie qui rapporte les faits de violence mais l’association Tama elle-même, évoquant des faits violents qui se sont produits à Tsoundzou II, à proximité de l’établissement, notamment contre un éducateur. Qu’elle replace dans un contexte de violence généralisé à Mayotte.

Tama logo« Suite aux événements survenus dans la commune de Tsoundzou II le jeudi 21 janvier 2016 à proximité de l’Etablissement de Placement Educatif Dago Tama et aux différentes retombées médiatiques sur le sujet, l’association TAMA souhaite s’exprimer pour replacer les éléments dans leur contexte et rétablir la véracité des faits.

Un jeune placé au sein de l’EPE Dago TAMA, en fugue, vole une bouteille d’alcool dans une douka de Tsoundzou. Il est rattrapé par trois jeunes adultes du village qui le frappent en signe de représailles. Au cours de la bagarre, le mineur sort un couteau et poignarde l’un de ses agresseurs. Un éducateur du Dago Tama à la poursuite du jeune, tente d’isoler et de contenir celui-ci en attendant l’arrivée des forces de l’ordre. Alors que le mineur parvient à s’enfuir, l’éducateur est pris à partie par des individus témoins de la scène, qui le rouent de coups. Le jeune auteur du coup de couteau est ensuite retrouvé par les agresseurs de l’éducateur et est à son tour battu violemment.
Les trois victimes, blessées grièvement, ont été hospitalisées en soins intensifs. A l’heure actuelle, leurs jours ne sont plus en danger. Le 26 janvier, le jeune auteur du coup de couteau a été incarcéré. L’enquête est en cours concernant l’agression de l’éducateur.

« Un fait divers tristement ordinaire », pour Tama : Les faits survenus le 21 janvier 2016 se sont produits dans un contexte extrêmement tendu et violent sur le territoire Mayotte : cette délinquance qui s’amplifie chaque jour davantage, et l’actualité en témoigne, n’est pas le fait d’un établissement de 12 mineurs dans un village, mais celui de jeunes désœuvrés, sans repères et sans structures, et ce sur toutes les communes du département.
En 2015, 560 mineurs ont été impliqués dans des affaires judiciaires avec un volet pénal.
L’Etablissement de Placement Educatif (EPE) Dago Tama n’a pris en charge que 40 d’entre eux. L’association en appelle donc au bon sens de chacun pour éviter tout amalgame ou raccourci facile.

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
7:39 Maintien de la vigilance Orage ce samedi avec une accentuation du phénomène ce soir
HIER Le Vautour Club de Labattoir tient son AG dimanche
2 jours Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
2 jours Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
2 jours Code du travail : les 1ers bug
2 jours Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
3 jours Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
3 jours La sécu de Mayotte sur la toile
3 jours Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL