Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Santé


2ème vague d’épidémie de bronchiolite en cours à Mayotte

Publié le vendredi 14 avril 2017 à 4:30
Aucun commentaire

Des épidémies de bronchiolite sont observées depuis plusieurs semaines à La Réunion et à Mayotte. Elle a amené aux urgences 570 enfants âgés de moins de 2 ans à La Réunion, et 545 à Mayotte où la population est deux fois moins importante.

Certaines décisions à prendre "en urgence"

Certaines décisions à prendre « en urgence »

La bronchiolite est une maladie virale des petites bronches très contagieuse et qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans. Devant cette situation, l’ARS Océan Indien rappelle les bons gestes à adopter par les parents d’enfants en bas âge en cette période à risque.

Mayotte connait depuis décembre 2016 une épidémie saisonnière de bronchiolite caractérisée par un nombre élevé de passages aux urgences du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) chez les enfants de moins de 2 ans. Après une première vague épidémique au cours du mois de décembre 2016 et janvier 2017, une deuxième vague épidémique est observée depuis février dans le service d’urgences du CHM, et est toujours en cours. Alors qu’à La Réunion, au cours de ces deux dernières semaines, l’activité des services d’urgences pour bronchiolite a diminué et l’épidémie semble être à présent dans sa phase descendante.

Durée deux fois plus importante

(Photo ARS OI)

(Photo ARS OI)

A Mayotte, si l’épidémie de bronchiolite de 2016-2017 ne semble pas plus intense que les saisons précédentes, elle se caractérise par une durée deux fois plus importante (18 semaines versus 8) et de ce fait par un nombre de passages aux urgences plus important. Au total, depuis le début de l’épidémie, 545 passages aux urgences pour bronchiolite chez des enfants âgés de moins de 2 ans ont été enregistrés. Ils sont deux fois plus importants qu’à La Réunion rapporté au nombre d’habitant.

Afin de prévenir la transmission de la maladie, il est conseillé de recourir à des gestes simples : se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé, éviter de le mettre en contact avec des personnes enrhumées et des lieux enfumés, nettoyer régulièrement les objets avec lesquels il est en contact (biberons, tétines, jeux…), aérer régulièrement sa chambre.

Quand on est enrhumé, porter un masque (en vente en pharmacie) quand on s’occupe d’un bébé et éviter  de l’embrasser sur le visage et sur les mains.

Et quand l’enfant est malade, lui désencombrer régulièrement le nez avec du sérum physiologique, aérer sa chambre et veiller à ne pas trop le couvrir, ne pas l’exposer à la fumée du tabac, lui donner régulièrement à boire, continuer à le coucher sur le dos à plat, l’emmener rapidement chez le médecin en cas de gêne respiratoire et de difficulté à s’alimenter. Si besoin, le médecin lui prescrira des séances de kinésithérapie respiratoire.

Tagged under , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
21:38 La gendarmerie débloque le dépôt Total de Longoni, 10 camions-citernes quittent les lieux
HIER Mise en place de la retraite complémentaire à Mayotte : partenaires sociaux et parlementaires au travail
HIER Bourse aux vêtements à Bandraboua: après la collecte, la revente le mardi 22 août
HIER Grève chez Total : le coordinateur national FO écrit à la direction du groupe
HIER Grève à Total : le MEDEF demande des mesures pour les entreprises au préfet
2 jours Grève à Total : toujours l’impasse
2 jours Une assemblée plénière du Conseil département lundi prochain
2 jours Le conflit Total entre dans sa 2e semaine : le point sur les arrêtés préfectoraux
2 jours Le Département défend le recrutement du directeur de la MDPH

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL