Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Aérien


A320 d’Int’Air Îles : Première rotation commerciale vers Mayotte aujourd’hui

Publié le mercredi 11 janvier 2017 à 5:00
Aucun commentaire

Les autorisations commerciales sont en partie arrivées. Int’Air Îles va effectuer ses 1ères liaisons commerciales avec son Airbus A320 ce mercredi vers Mayotte. Pour La Réunion, c’est à suivre.

L'Airbus d'Int'Air Îles

L’Airbus d’Int’Air Îles

Int’Air Îles va peut-être remporter son pari. La compagnie comorienne s’est doté d’un appareil autrement plus important que ses avions à hélices habituels. Elle a loué un A320 à une société sud-africaine pour appuyer une nouvelle stratégie commerciale : assurer des liaisons entre Mayotte, Moroni et Pierrefonds, l’aéroport moribond du sud de La Réunion.

Mais voilà, les autorités de l’aviation française ont entravé les ambitions comoriennes. La DGAC n’a pas accordé les autorisations commerciales à la compagnie aussi rapidement que l’aurait souhaité Int’Air Îles. Après un bras fer franco-comorien qui est allé jusqu’à annuler (l’espace de quelques heures) les autorisations de vol d’Ewa et Air Austral aux Comores, une réunion avec l’ambassadeur de France et les menaces d’Int’Air Îles de se séparer de son nouvel avion, coup de théâtre.

Ce lundi, dans une conférence un brin solennelle, le vice-président comorien en charge du Transport, le ministre des Affaires étrangères et le directeur général de l’Agence comorienne de l’aviation civile (Anacm) annoncent que l’A320 est finalement autorisé à desservir Mayotte dès aujourd’hui et La Réunion à partir du 23 janvier.

Les erreurs de la compagnie

Le directeur général de l’Anacm, Jean-Marc Heintz, est revenu sur les questions techniques qui avaient empêché l’obtention des autorisations commerciales, soulignant les erreurs que comportait le dossier. Mais il a salué les efforts de la compagnie, «qui grandit au fil du temps et prend des risques», comme l’indique le journal Al Watwan.

Le journal comorien Al Watwan du 11 janvier 2017

Le journal comorien Al Watwan du 11 janvier 2017

«Int’Air Iles avait commis une première erreur, celle de commencer à commercialiser des billets avant l’obtention des autorisations commerciales», a expliqué Jean-Marc Heintz. «Ces erreurs ont été corrigées tout récemment et l’Anacm a pris toutes les dispositions nécessaires pour appuyer Int’Air Iles».

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le premier vol commercial de l’A320 d’Int’Air îles entre Moroni et Mayotte est prévu pour ce mercredi. La première partie de la liaison imaginée par la compagnie devient donc une réalité.

Int’Air Îles à Saint-Denis

Pour la suite du parcours, entre Moroni et La Réunion, c’est plus compliqué. La DGAC n’a pas donné son accord pour une desserte de Pierrefonds, pour cause de problème logistique.

Le petit aéroport du sud réunionnais n’est en effet pas habitué à gérer les rotations d’avions de la taille d’un Airbus A320 qui peut transporter jusqu’à 150 passagers. La plateforme ne dispose donc d’un nombre d’agents des douanes et de la Police de l’air et aux frontières (PAF) en nombre insuffisant. En revanche, un accord de principe a été donné pour une desserte de Saint-Denis à compter du 23 janvier, le temps que Pierrefonds s’organise. Pour atterrir à Roland Garros, il suffit donc qu’Int’Air Îles en fasse la demande.

Une mission sécurité

Baptême de l'A320 d'Int'Air Iles sur le tarmac de l'aéroport

Baptême de l’A320 d’Int’Air Iles sur le tarmac de l’aéroport le 4 décembre 2016

Il n’est donc plus question d’évoquer le risque terroriste comme ce fut le cas il y a quelques semaines. Néanmoins, le sujet de la sécurité reste une préoccupation importante. Suite à l’évolution d’une dizaine de dispositions européennes relatives au secteur aérien, une équipe «mandatée par Bruxelles pour faire appliquer ces nouvelles mesures de sûreté» se rendra à l’aéroport de Moroni le 23 janvier prochain, annonce Al Watwan.

«Ce n’est qu’une procédure tout à fait règlementaire et non contraire aux dispositions déjà prises pour qu’Int’Air Iles puisse effectuer ses vols sereinement», ont précisé les autorités comoriennes. On devrait connaître les conclusions du travail de cette mission européenne dans le courant du mois de février.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
16:21 La Réunion: Décès d’un coureur sur le Trail des Anglais, pronostic vital engagé pour un autre
5:30 Benoît Hamon reçoit des élus ultramarins dont Ibrahim Aboubacar
HIER Les pêcheurs de Mtsamboro retrouvés
HIER Disparition de 2 pêcheurs de Mtsamboro
HIER Cambriolages et tentatives: Les voisins peuvent déjouer les vols, à condition d’avoir les bons réflexes
HIER Signature d’une « convention eau » de déblocage des 5,5M€ du MOM pour Mayotte
2 jours Un conjoint violent en plein cœur de Mamoudzou
2 jours Le personnel de MCG en grève illimitée à partir de lundi
2 jours Les prix restent stables au mois de janvier à Mayotte

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Plainte MCG-JM Henry contre TV Mafoubouni: Jugement pour injures publiques le 5 avril
La dernière réquisition du procureur Garrigue sur la prise en charge de la délinquance à Mayotte
Arrivée de CASSIOPPEE à Mayotte cette année, mémoire nationale des faits de délinquance
Pris en flagrant délit de trafic de stup, ils continuent à nier
En djellaba et armé d’un pistolet-jouet : Il joue le rôle de sa vie
SNUipp : une amende de 19.000 euros qui a du mal à passer
Deux nouveaux magistrats à la Cour d’appel, alors que la délinquance à Mayotte augmente de 2,8% en 2016
Le SNUipp condamné en appel à payer 19.000 euros


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
28°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL