Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Océan Indien


Après Maurice et les Comores, la Région Réunion renforce sa coopération avec Madagascar

Publié le mercredi 16 août 2017 à 5:30
Aucun commentaire

La Réunion continue d’avancer ses pions dans la région et certains programmes européens l’y aide. Didier Robert le président de la Région Réunion a signé avec le secrétaire d'État malgache chargé du développement une convention cadre «Interreg V» pour donner un nouvel élan à la coopération.

La signature de la convention Interreg V entre Madagascar et La Réunion

La signature de la convention Interreg V entre Madagascar et La Réunion (Photo: région Réunion)

Comme toujours, les Réunionnais aiment se croire au centre du monde. La presse réunionnaise imagine déjà Didier Robert, le président de la Région Réunion, en ministre délégué aux Affaires Étrangères pour l’océan Indien. Evidemment, il n’en est pas question car si l’État délègue généreusement aux collectivités locales des compétences sans toujours faire suivre les financements, en matière de relations internationales, il entend garder la main. Pour autant, la présence de La Réunion sur la scène régionale s’impose au fur et à mesure des signatures de conventions entre la collectivité réunionnaise et nos îles voisines.

Ce lundi, c’est avec Bary Emmanuel Rafatrolazasa, le secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires Étrangères malgache, chargé de la coopération et du développement, que Didier Robert a signé une convention cadre Interreg V Océan Indien pour une période allant jusqu’en 2020. La signature donne incontestablement un nouvel élan à la coopération entre La Réunion et Madagascar.

«Nous sommes dans le cadre de la coopération régionale décentralisée», a souligné le préfet de La Réunion Amaury de Saint-Quentin, dont la présence rappelait la main du gouvernement français derrière l’événement. «L’État accompagne afin d’aboutir à un espace régional de prospérité dans une approche coordonnée et cohérente des actions avec la Région».

Une coopération pour être plus forts

Didier Robert, lui, entend user au maximum de ses prérogatives. «Par le passé, La Réunion n’a pas été suffisamment associée au travail de la Commission de l’océan Indien», a-t-il fait remarquer. La présidente du Département, Nassimah Dindar, a carrément plaidé pour «une représentation locale du ministère des Affaires Étrangères.»

Fin août 2016, la signature du protocole d'accord pour la convention-cadre du fonds Interreg OI entre Didier Robert et Abdoulkarim Mohamed, ministre des Affaires étrangères comorien

Fin août 2016, la signature du protocole d’accord pour la convention-cadre du fonds Interreg OI entre Didier Robert et Abdoulkarim Mohamed, ministre des Affaires étrangères comorien

Après Maurice et les Comores et en attendant les Seychelles, Madagascar est le troisième État de l’océan Indien avec lequel la Région signe la convention cadre Interreg V OI 2014-2020. «C’est un engagement très fort, soulignait Didier Robert. Les pays du continent africain prennent de plus en plus de place. Dans le cadre d’une coopération partagée nous devons mettre nos savoir-faire en commun, créer des passerelles entre nos pays. Coopérer pour réussir est essentiel.»

Un pont vers la Chine

Pour le secrétaire d’État malgache, «la signature de cette convention ouvre de nouvelles opportunités en mettant l’expérience de chacun en commun au profit d’une croissance partagée.» Bary Emmanuel Rafatrolazasa a appelé de ses vœux la mise en place d’une commission mixte dans les plus brefs délais et demandé au préfet l’assouplissement des conditions d’octroi des visas aux acteurs économiques malgaches. Avec Didier Robert, il a souhaité que La Réunion et Madagascar soient «des ponts entre la Chine et l’Afrique» dans le cadre de la Route de la Soie que souhaite développer le gouvernement chinois.

Doté de 63,2 millions d’euros du fonds européen Feder, ce programme opérationnel Interreg a été adopté par la Commission Européenne en septembre 2015. Il comporte deux volets dans le cadre de la coopération entre La Réunion et Mayotte d’une part et dix pays du Sud de l’océan Indien. Le volet transfrontalier, doté de 41,4 millions d’euros, concerne la coopération avec les pays membres de la Commission de l’océan Indien. Le volet transnational, de 21,8 millions d’euros, s’adresse aux autres pays de la zone. Depuis le programme 2000-2016, la Région Réunion assure l’autorité de gestion du Feder coopération.

PM, le JDM
avec le JIR.

Tagged under , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Contrôle de transporteurs de personnes et de marchandises : plusieurs irrégularités
HIER La mairie de Mamoudzou communique sur la perquisition en cours
HIER Opération de contrôles des vendeurs de poissons : 92 kilos de poissons et de poulpes saisis
HIER Port de Longoni : la Fédération CGT Ports et docks maintient la pression
HIER Colloque sur « Les violences faites aux femmes en milieux professionnel » ce vendredi
HIER Mayco: rencontre entre direction et grévistes
HIER Droit de retrait au lycée du Nord après l’agression d’un élève
HIER Fermeture de routes départementales pour travaux
2 jours Coupure d’eau au village Moinatrindri Bas ce vendredi 24 novembre

MAGAZINE
L'économie circulaire expliquée en un schéma
« Jeter ses déchets c’est déjà un choix »


CARNET DE JUSTICE
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou
Fausses procurations, les trois condamnés font appel
Une fillette martyrisée chez sa tante
14 000€ détournés d’une association de parents d’élèves
Le trentenaire poursuivi pour atteinte sexuelle sur mineur prend un an avec sursis
Issouf Madi Moula, numéro 1 du PS de Mayotte condamné à deux ans ferme
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL