Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Education


Chants au programme des vacances pour les enfants de la future classe CHAM

Publié le samedi 4 mars 2017 à 5:30
Aucun commentaire

Devenir pour le temps des vacances des petits « facteurs d’instruments », jongler avec les notes de la guitare de Maalesh, qu’ils accompagnent ensuite… Et sans complaisance, puisqu’ils recommenceront les mêmes passages pour trouver l’harmonie. Des 6ème sont actuellement en résidence musicale avec le chanteur Maalesh.

Les mashévés fabriqués par les enfants

Les mashévés fabriqués par les élèves

A peine avons nous mis un pied dans la salle, que les enfants se précipitent pour nous montrer leurs ngomas, des instruments de leur fabrication : une grosse boite de conserve de lait en poudre, recouvert d’un morceau de sac de ciment découpé, maintenu par une chambre à air, le tout porté par une cordelette. C’est Sarah qui revient pour le JDM sur les phases de la fabrication : « Ceux qui n’ont pas de batteries peuvent maintenant s’entrainer à la maison. C’est Yous, un musicien de Maalesh qui nous a aidés ! »

Avec ses petits copains de 6ème du collège de M’gombani, elle suit la résidence intégrée au programme de la Classe à Horaires Aménagés Musique (CHAM), enfin ce qui est pour l’instant une préfiguration, comme nous l’explique Cécile Bruckert : « Pour être une vraie classe CHAM selon les critères du vice-rectorat, nous devons être agréés, c’est en cours par le biais de la Direction des Affaires culturelles ». Nous reviendrons donc sur cette expérience bénéfique pour les scolaires.

Initiative musicale chez les jeunes

Percussions sur les ngomas fabriqués à partir de conserves

Percussions sur les ngomas fabriqués à partir de conserves

Ils sont maintenant tous assis en cercle aux côtés du chanteur pour entamer les premières paroles d’un texte de leur composition. On y parle de faire vivre les traditions pour une vie meilleure. Maalesh interrompt le chant, une petite voix s’élève, « ça serait pas mieux de commencer à chanter le refrain ‘Ensemble la vie est meilleure’, au moment où la chanteuse pose la dernière syllabe du couplet ? » Grande initiative du côté des jeunes, Maalesh obtempère, « on essaie ! »

Pendant ce temps, le rythme se cherche puis se trouve sur les ngomas. Entre deux répétitions, ils nous montrent leurs masheves : « Nous avons tissé des feuilles de coco et déposé des graines d’œil du diable à l’intérieur des petits réceptacles. C’est pour mettre autour de la cheville après ».

Enregistrement en studio

Une telle résidence en vacances scolaires, ils ne demandent pas mieux : « On s’embête à la maison sinon. » L’intérêt a été immédiat selon Maalesh* et Yous, unanimes.

Les gaboussis en ponçage

Les gaboussis en cours de ponçage

Pendant ce temps Jean Wellers, violoniste et bassiste, ponce les extrémités des manches de gaboussis que vient de lui apporter Del. Ces instruments mahorais à 4 cordes fabriqués par le foundi Colo Assane, sont retouchés pour en peaufiner le réglage. Les enfants vont aussi suivre la fabrication d’un dzendze.

Les enfants boucleront leur résidence par l’enregistrement des chansons en studio samedi prochain dans les locaux de Musique à Mayotte. Mais le jour J, celui du concert, c’est le 18 mars où il sera possible de découvrir leurs productions. En attendant de les retrouver au sein de leurs classes CHAM…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* Maalesh est en concert ces vendredi et samedi soirs à 21h au Café Room à Combani

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
HIER Assemblée nationale : François de Rugy élu président
HIER Donnez votre avis sur le plan de prévention et de gestion des déchets dangereux
HIER Contrôle de taxis en Petite Terre: plusieurs infractions relevées
HIER Conflit Colas : En l’absence de blocage, la CGT Ma attend l’ouverture des négociations
HIER Le préfet de Mayotte reçu ce mardi par la ministre des Outre-mer
HIER Café Naturalistes sur l’île Europa
3 jours Un major de gendarmerie de la brigade de Mtsamboro visé par une enquête préliminaire
3 jours La petite Mélissa, disparue depuis lundi, retrouvée saine et sauve
3 jours Flou sur la date de l’Aïd El-Fitr

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès
Jugement de fraude aux passeports : « Il faut mettre les points sur les ‘i’ et les barres aux ‘t’


PORTRAITS
Goula Goula: les vainqueurs de la WebCup 2017
WebCup : pas de doute, Mayotte dispose d’un vivier de geeks et de créateurs internet



Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL