Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



CNAM : une école sur mesure pour l’île

Publié le vendredi 7 février 2014 à 5:20
Aucun commentaire

Daniel Zaïdani y a vu la «renaissance du Phoenix». Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) rouvre ses portes au moment où l’administrateur général est en visite à Mayotte.

Laurent Pieuchot et Olivier Faron

Laurent Pieuchot et Olivier Faron

Le Conseil général avait un peu tiré une balle dans le pied de la formation adéquate pour sa jeunesse, ses juniors et ses szniors, lorsqu’il avait sonné le glas du CNAM il y a 5 ans. L’erreur semble en passe d’être réparée, quoique certaines entreprises y aient laissés des plumes, l’ancienne structure n’ayant jamais payé ses dettes.

Mais les énergies sont de nouveau tournées vers la réussite, en particuliers celle du président Zaïdani comme le soulignaient Olivier Faron, administrateur général du CNAM  et  Laurent Pieuchot, directeur du réseau des centres en régions du CNAM. Ils étaient à Mayotte pour signer la convention qui fera renaître la structure, «les premiers inscrits seront accueillis en mars».

Chaque année ce sont 4 000 jeunes qui sortent du système scolaire. Alors que peut apporter le CNAM en plus des organismes de formation existants ou du Centre Universitaire ? «Nous proposons un parcours professionnalisant partant de l’avant Bac, avec la validation des acquis de l’expérience, au diplôme d’ingénieur», décline Olivier Faron, et chaque étape, même en Bac+1, est elle-même sanctionnée par un diplôme».

Le financement de la structure implantée à Cavani et qui s’appuiera dans un premier temps sur le CNAM Réunion, sera assuré par le Conseil général, «mais nous élaborons avec chacun des étudiants un plan de financement de sa formation», indiquait Laurent Pieuchot.

Ainsi, celle d’un jeune envoyé par la Mission locale sera financée par cet organisme. Les fonds structurels européens seront également sollicités au titre du FSE, «mais également le Contrat de Plan 2014-2020».

Si le CNAM apporte sa crédibilité et la légitimité du Conservatoire mahorais, l’histoire a appris à s’inquiéter pour sa pérennité : «elle est garantie par une programmation pluriannuelle sur 3 ou 4 ans», indiquait le président du Conseil général.

Anne Perzo-Lafond

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
12:39 Sortie de grève à l’aéroport de La Réunion: un protocole d’accord signé
9:35 Bagarres, caillassages et gaz lacrymogènes: soirée tendue à Koungou et sur Petite Terre
8:42 Le festival des arts traditionnels de Mayotte, c’est aujourd’hui !
8:11 Eaux souillées : Baignade interdite à Ngouja
8:01 Des coupures d’eau ce jeudi dans plusieurs quartiers de Petite Terre
HIER Impôt sur le revenu 2017: vous pouvez récupérer votre déclaration dans votre mairie
HIER Jour férié de l’abolition de l’esclavage: la mairie de Mamoudzou fait le pont
HIER Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation ce dimanche
HIER La Réunion: les salariés de l’aéroport de Saint-Denis en grève, perturbations limitées ce mercredi

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Affaire TV Mafoumbouni/ J.-M. Henry: «Pas de prise illégale d’intérêts au moment des faits»
Jugement de travail au noir « par négligence »
Quand le sommeil tue au volant : 2 mois de prison avec sursis pour le conducteur
Guito Narayanin sortira de prison demain
Report du délibéré de la 1ère affaire de décasage
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
27°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL