Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



CNAM : une école sur mesure pour l’île

Publié le vendredi 7 février 2014 à 5:20
Aucun commentaire

Daniel Zaïdani y a vu la «renaissance du Phoenix». Le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) rouvre ses portes au moment où l’administrateur général est en visite à Mayotte.

Laurent Pieuchot et Olivier Faron

Laurent Pieuchot et Olivier Faron

Le Conseil général avait un peu tiré une balle dans le pied de la formation adéquate pour sa jeunesse, ses juniors et ses szniors, lorsqu’il avait sonné le glas du CNAM il y a 5 ans. L’erreur semble en passe d’être réparée, quoique certaines entreprises y aient laissés des plumes, l’ancienne structure n’ayant jamais payé ses dettes.

Mais les énergies sont de nouveau tournées vers la réussite, en particuliers celle du président Zaïdani comme le soulignaient Olivier Faron, administrateur général du CNAM  et  Laurent Pieuchot, directeur du réseau des centres en régions du CNAM. Ils étaient à Mayotte pour signer la convention qui fera renaître la structure, «les premiers inscrits seront accueillis en mars».

Chaque année ce sont 4 000 jeunes qui sortent du système scolaire. Alors que peut apporter le CNAM en plus des organismes de formation existants ou du Centre Universitaire ? «Nous proposons un parcours professionnalisant partant de l’avant Bac, avec la validation des acquis de l’expérience, au diplôme d’ingénieur», décline Olivier Faron, et chaque étape, même en Bac+1, est elle-même sanctionnée par un diplôme».

Le financement de la structure implantée à Cavani et qui s’appuiera dans un premier temps sur le CNAM Réunion, sera assuré par le Conseil général, «mais nous élaborons avec chacun des étudiants un plan de financement de sa formation», indiquait Laurent Pieuchot.

Ainsi, celle d’un jeune envoyé par la Mission locale sera financée par cet organisme. Les fonds structurels européens seront également sollicités au titre du FSE, «mais également le Contrat de Plan 2014-2020».

Si le CNAM apporte sa crédibilité et la légitimité du Conservatoire mahorais, l’histoire a appris à s’inquiéter pour sa pérennité : «elle est garantie par une programmation pluriannuelle sur 3 ou 4 ans», indiquait le président du Conseil général.

Anne Perzo-Lafond

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
4:45 4 millions d’euros pour la recherche et l’innovation dans les Outremers
HIER Table ronde sur le mécénat et dons aux associations le 4 novembre
HIER Projection du docu Hip Hop (R)évolution au Rocher
HIER Prolongation des travaux du pont de Dzoumogné
2 jours Un fonctionnaire français accompagnait les étrangers en situation irrégulière à l’îlot Mtsamboro
2 jours Troubles à l’ordre public à la suite d’un match de football : 3 interpellations
2 jours Report du vol Paris-Mayotte d’Air Austral
2 jours Vidéo-surveillance et investissement dans la police municipale à Mamoudzou
2 jours Première séance présidée par Thani Mohamed au Sénat (actualisé)

MAGAZINE
Les sauveteurs bénévoles de Mayotte en intervention
Les sauveteurs en mer de Mayotte touchent le fond


CARNET DE JUSTICE
Adolescent battu : le père écope de 6 mois ferme
Il « corrige » sa fille et part à Majicavo
Condamnée pour violation des restrictions d’eau
Il traîte des gendarmes de « macaques » et joue son emploi au tribunal
Mayotte encensée pour son accès au droit
Trois interpellations ce week-end suite aux violences de vendredi à Acoua
Procès en appel pour un décasage. Quelle place pour l’Etat de droit ?
Comment un homonyme s’est retrouvé à la barre au lieu du vrai prévenu


PORTRAITS
Le docteur Moinecha Madi
Appelez-la docteur ! Moinécha Madi, spécialiste en biophysique cellulaire



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL