Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Faits divers


Drame familial à Koungou (actualisé): il tue sa mère et blesse grièvement sa sœur

Publié le dimanche 20 septembre 2015 à 13:54
Aucun commentaire

Un contentieux familial a tourné au drame ce dimanche à Koungou. Un homme a tué sa mère et s’en est pris violemment à sa sœur. La section de recherche de la gendarmerie mène l’enquête.

gendarmerie véhiculeMalgré le climat d’insécurité ambiant, les meurtres sont rares à Mayotte. Les événements qui se sont déroulés à Koungou ce dimanche 20 septembre au matin sont donc loin d’être banals. Un homme, âgé de 30 ans, s’est rendu dans le domicile familial dans le village de Koungou armé d’un couteau. Il a alors mortellement frappé sa mère avant de blesser très grièvement sa sœur. Repartant de la maison, il s’est ensuite débarrassé du couteau, retrouvé plus tard par les gendarmes, mais il n’a pas pris la fuite.

L’homme s’est immédiatement constitué prisonnier à la gendarmerie de Mamoudzou, racontant aux forces de l’ordre le déroulement des faits. Il a ensuite conduit les gendarmes sur place. A leur arrivée, les autres membres de la famille venaient d’appeler les secours qui n’ont pu que constater le décès de la mère. La sœur a été conduite aux urgences du CHM dans un état très grave. Pour autant, ses jours ne sont pas en danger.

L’enquête est menée par la section de recherche de la gendarmerie. Une autopsie de la dépouille de la mère devrait être réalisée dans les jours qui viennent.

Actualisation à 15h : Selon nos informations, la victime était une employée de Sodifram et était unanimement appréciée à Koungou. Elle avait la nationalité française, contrairement à son fils. Ce dernier lui aurait demandé 40 euros et sa carte d’identité, pour justement obtenir des papiers. Ce qu’elle aurait refusé, provoquant la colère de son fils et les évènements dramatiques que l’on sait.

Ce meurtre présumé est le 2e de l’année, après celui qui a défrayé la chronique à Combani au début du mois de mars. Dans cette affaire, l’homme avait mortellement poignardé sa belle-mère avant de blesser son épouse. Il avait ensuite pris la fuite pendant quelques heures avant de se rendre aux gendarmes. Le colonel de gendarmerie Gouvart notait alors qu’il s’agissait du premier meurtre depuis plus 3 ans dans notre département.

RR
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
19:27 Grève Total : les négociations ont abouti (Actualisation 19h32)
12:17 Grève Total : le point sur les événements et les discussions au 13e jour du mouvement (Actualisation 14 heures)
5:06 Des baptêmes de voile pour la journée portes-ouvertes à l’école de voile de Petite Terre
4:00 Interruption de la distribution d’eau potable dans certains quartiers de Sada ce jeudi
HIER Grève Total : encore quelques points chauds avant une réunion de conciliation ce mercredi à 9 heures
HIER Festival Milatsika 2017 : les têtes d’affiche
HIER Le 1er salon des cocos et bacocos de Mayotte retardé
HIER Circulation alternée et déviation: des travaux sur la nationale à Mtsamboro
HIER Grève Total: le MEDEF Mayotte demande la réunion en urgence de la Commission de conciliation des conflits

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL