Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Fiscalité


Foncier, habitation, revenu : Tout savoir sur vos impôts 2015

Publié le vendredi 28 août 2015 à 12:32
Aucun commentaire

Les finances publiques présentaient ce vendredi matin les dispositifs concernant l’ensemble des impôts. Modalités, dates et moyens de paiements, voici tous les détails.

Taxes foncièresLe droit commun fiscal est devenu une réalité à Mayotte. «Après une année 2014 de transition avec la mise en place des impôts locaux, en 2015 nous sommes quasiment aux normes», explique Thierry Galvain, le directeur régional des finances publiques de Mayotte.

Mayotte est donc à présent calée sur le calendrier métropolitain. Premier impôt à ouvrir le bal, l’impôt sur le revenu. «Les avis sont partis de métropole depuis le 22 juillet et doivent commencer à arriver dans les boites à lettres», indique Anne El Ghazzi, directrice du pôle fiscal. Tous les contribuables mahorais vont les recevoir en deux vagues : un peu plus de la moitié dans les jours qui viennent pour un paiement au 15 septembre. Une autre grande partie durant le mois d’octobre pour une date limite de paiement le 11 novembre. Il reste encore environ 5% des feuilles en cours de traitement. «L’ensemble de l’impôt 2015 portant sur les revenus 2014 sera traité avant la fin de l’année», assure Thierry Galvain.

Une taxe supplémentaire

Le 2e impôt à suivre est la taxe foncière. Les envois vont se faire là encore en deux temps, avant le 23 septembre pour la 1ere partie (les règlements doivent intervenir au plus tard le 15 novembre), avant la mi-novembre pour la 2e (à régler au 15 décembre).

Thierry Galvain et Anne El Ghazzi des services fiscaux à Mayotte

Thierry Galvain et Anne El Ghazzi des services fiscaux à Mayotte

Cette taxe foncière va être légèrement alourdie cette année car, à part à Mamoudzou, une ligne fiscale supplémentaire s’y est ajoutée. Il s’agit de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. C’est la quote-part des foyers au financement du SIDEVAM 976, le syndicat chargé de la collecte et du traitement… dont nous sommes, plus que jamais, en mesure d’espérer un fonctionnement optimal.

Enfin, tous les occupants d’un local recevront la taxe d’habitation, avant le 10 octobre ou le 18 novembre pour la 2e série. Elle sera à régler avant le 15 novembre ou le 15 décembre.

Internet au cœur du dispositif

Cette année, internet prend une place grandissante dans le dispositif fiscal. Déjà, 10% des Mahorais ont déclaré leur revenu en ligne, un très bon résultat pour le lancement de cette dématérialisation dans le département. Cette possibilité existe depuis longtemps en métropole et là-bas, elle ne concerne qu’un peu plus de 30% des foyers fiscaux hexagonaux. Notre retard pourrait donc se combler assez rapidement.

Le site www.impots.gouv.fr pour éviter les files

Le site www.impots.gouv.fr pour éviter les files

Le site impots.gouv.fr offre également aux Mahorais toutes les fonctionnalités disponibles ailleurs. Sur notre compte fiscal personnel, nous pouvons par exemple retrouver les avis des différents impôts que nous devons acquitter ou obtenir des justificatifs. C’est aussi un espace où nous pouvons payer nos impôts : à l’échéance (à chaque tiers pour les impôts sur le revenu par exemple), en une fois ou en mettant en place un prélèvement mensuel. Mais pour ceux qui ne sont pas encore prélevé tous les mois et qui souhaiteraient choisir cette option, il faudra attendre le mois de janvier pour modifier sa façon de payer.

Gérer les files d’attente

Tout le monde n’a pas internet, mais les services fiscaux insistent sur l’importance de cette dématérialisation pour tous ceux qui y ont accès. Les informations disponibles et la simplicité d’utilisation est réelle et permet de délester l’accueil physique… et donc de diminuer des files d’attentes parfois impressionnantes qui débutent avant même le lever du soleil.
Les services gardent un souvenir particulier du 18 mai dernier où une foule impressionnante a forcé le portail du centre Boboca des impôts pour pouvoir faire les déclarations : 1.400 personnes avaient été accueillies au cours de cette seule journée.

Des boxes provisoires pour accueillir le public avant la fin des travaux d'aménagement de l'accueil du centre des impôts de Boboca

Des boxes provisoires pour accueillir le public avant la fin des travaux d’aménagement de l’accueil du centre des impôts de Boboca

«Nous avons engagé des travaux pour créer 8 boxes individuels et nous avons beaucoup réfléchi à organiser les files d’attente», explique Thierry Galvain. Des espaces couverts devraient ainsi faire leur apparition à l’extérieur des locaux avant la fin de l’année, comme une organisation amovible des files avec un guichet qui permettra d’orienter, sans attendre, les contribuables vers le bon endroit.

12% de foyers imposables

Quant aux services téléphoniques, Thierry Galvain reconnait qu’ils «ne sont pas encore très performants». Là encore, des améliorations devraient être apportées dans les mois qui viennent.

Pour mémoire, Mayotte compte environ 70.000 foyers fiscaux. Et si les chiffres pour 2015 ne sont pas encore connus, en 2014 à peine 12% d’entre eux étaient imposables. Et pour gérer tous nos dossiers, ils ne sont que 22 fonctionnaires dédiés au service des impôts des particuliers, un chiffre comparable à ce que l’on trouve en métropole… Mmais avec les spécificités mahoraises en prime.
RR
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
12:39 Sortie de grève à l’aéroport de La Réunion: un protocole d’accord signé
9:35 Bagarres, caillassages et gaz lacrymogènes: soirée tendue à Koungou et sur Petite Terre
8:42 Le festival des arts traditionnels de Mayotte, c’est aujourd’hui !
8:11 Eaux souillées : Baignade interdite à Ngouja
8:01 Des coupures d’eau ce jeudi dans plusieurs quartiers de Petite Terre
HIER Impôt sur le revenu 2017: vous pouvez récupérer votre déclaration dans votre mairie
HIER Jour férié de l’abolition de l’esclavage: la mairie de Mamoudzou fait le pont
HIER Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation ce dimanche
HIER La Réunion: les salariés de l’aéroport de Saint-Denis en grève, perturbations limitées ce mercredi

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Affaire TV Mafoumbouni/ J.-M. Henry: «Pas de prise illégale d’intérêts au moment des faits»
Jugement de travail au noir « par négligence »
Quand le sommeil tue au volant : 2 mois de prison avec sursis pour le conducteur
Guito Narayanin sortira de prison demain
Report du délibéré de la 1ère affaire de décasage
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
27°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL