Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Liberté de la presse


Indignation après des pressions sur des journalistes mauriciens

Publié le dimanche 1 octobre 2017 à 12:00
Aucun commentaire

L'arrestation de trois journalistes de l'Express.mu, journal mauricien suite à une de leurs enquêtes suscite l'indignation. Après avoir fait tomber le ministre de la justice, ils ont été accusés de "complot".

Les trois journalistes inquiétés suite à leur enquête

Les trois journalistes inquiétés suite à leur enquête

Des journalistes du journal mauricien l’Express ont subi des mesures de rétorsion, selon le Syndicat National des Journalistes de l’Océan Indien. « Menaces, perquisitions, interrogatoires » sont autant de pressions exercées sur ces confrères. Selon le SNJ, ces mesures font « suite à la publication d’articles mettant en cause le ministre de la Justice. La publication de ces reportages a entraîné la démission du ministre. »
« le Syndicat national des journalistes français, avec sa section Réunion-océan Indien, s’indigne de ces comportements anti-démocratiques dans un Etat pourtant doté d’institutions démocratiques.
Le SNJ soutient totalement les journalistes de L’Express, qui n’ont fait que leur travail d’information. L’information est à la fois un droit et un devoir dans une démocratie, » communique le syndicat basé à la Réunion.

Alertée, la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) « condamne fermement ces pressions » et « les menaces inacceptables »

 » J’appelle la Présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, et son Premier ministre, Pravind Jugnauth, à cesser immédiatement ces mesures de rétorsion contre les journalistes à Maurice « , s’est indigné Anthony Bellanger, le Secrétaire général de la FIJ.

Le ministre Ravi Yerrigadoo a été écarté du pouvoir mi septembre après la publication d’enquêtes le mettant en cause dans une affaire de blanchiment d’argent facilitée « grâce à ses prérogatives ministérielles » selon l’AFP. L’affaire, surnommée « Yerrigadoogate » à Maurice a pris un tour nouveau cette semaine quand des accusations de complot ont été lancées à l’encontre du journal l’Express, entraînant des perquisitions « à cinq heures du matin » et le placement en garde à vue de plusieurs rédacteurs.
Ce qui aurait pu n’être qu’un petit tremblement de terre politique est devenu en quelques jours un scandale international.

Y.D.

Tagged under , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
16:00 Votre agenda du week-end
15:21 Nouvelle vague de violences ce vendredi matin au lycée de Kahani
15:09 Mayotte se prépare à un exercice cyclonique la semaine prochaine
4:45 Mayotte En marche avec les Outre-mer
HIER Berguitta : scènes de dévastation à la Réunion
HIER Coupure d’eau à Ouangani à la suite d’une casse
HIER Et si vous deveniez animateur sportif ?
HIER Air Austral compte sur une réouverture des aéroports de La Réunion ce vendredi
HIER Hausse des prix de 0,2% en décembre

MAGAZINE
Rotary VIH
Le Rotary Club offre 1500€ pour la lutte contre le VIH à Mayotte. L’association nous a ouvert ses portes


CARNET DE JUSTICE
L’élection de Ramlati Ali annulée par le Conseil Constitutionnel
Dealers de bangué « c’était ça ou voler »
Quatre ans ferme pour le chef d’un réseau de kwassas
Deux grévistes de MayCo échappent de peu à la prison
Âgé de 24 ans, il a un bébé avec une collégienne de 12 ans
Une enquête ouverte suite au glissement de terrain fatal à Koungou
Victime de violences conjugales, elle menace de « tuer l’enfant » si son compagnon va en prison
« La paralysie du Tribunal de travail de Mayotte se confirme » pour le Medef Mayotte


PORTRAITS
Djibril Cissé 2
Djibril Cissé « Renvoyer l’ascenseur aux jeunes serait une bonne action »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL