Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Sport


Judo: 150 combattants pour le Challenge Christophe Brousset

Publié le lundi 20 mars 2017 à 16:44
Aucun commentaire

Le judo mahorais continue de monter en niveau comme l’a prouvé le tournoi organisé par le club de Kawéni ce weekend. Pour la 1ère fois, des judokas réunionnais venaient combattre chez nous… Mais les Mahorais ont gardé leur titre.

Les clubs mahorais de Ringa et Kawéni ont tenu la dragée haute au "Dojo Huang" de Saint-Denis

Les clubs mahorais de Ringa et Kawéni ont tenu la dragée haute au « Dojo Huang » de Saint-Denis

Les événements judo à Mayotte sont toujours aussi populaires et festifs. Ce weekend, ils étaient 150 judokas sur les tatamis, des poussins aux seniors, pour le tournois organisé par le club de Kawéni (ASJJCM). La compétition en est à sa 3e édition et cette année, elle a pris le nom de «Challenge Christophe Brousset», en mémoire du père de famille victime d’un coup de couteau en avril 2016, alors qu’il venait chercher son fils à la sortie d’un cours de judo.

Pour ce challenge, les combattants étaient répartis en 23 équipes, avec une grande première. «De mémoire de judoka mahorais, c’est la première fois qu’une équipe vient de La Réunion pour participer à un tournoi à Mayotte. C’est un grand motif de satisfaction», explique Rudolphe Méchin, du Comité de judo de Mayotte.

Un arbitre aussi a fait le déplacement depuis La Réunion. Alain Dijoux a officié lors du tournoi et il a également assuré une session de formation pour des arbitres de niveau départemental et régional. Mayotte va ainsi disposer de son 5e arbitre régional.

Deux nouveaux dojos

Un arbitre national était à Mayotte à l'occasion de ce Challenge

Un arbitre national était à Mayotte à l’occasion de ce Challenge

«Les choses continuent à se structurer. Nous avons environ 650 licenciés et cette année et un nouveau club s’est ouvert à Bouéni», se félicite Rudolphe Méchin. Notre département compte désormais 6 clubs. Du côté des équipements aussi, les choses avancent… un peu. Un nouveau dojo voit le jour à Bandrélé, permettant au club de la ville de disposer de deux salles. Le collège de Mtsangamouji s’est également doté d’un dojo… Mais il va falloir la faire vivre.

«Nos deux problèmes principaux, ce sont bien sûr les équipements, particulièrement à Mamoudzou, mais aussi les professeurs. Nous perdons des profs chaque année qui ne sont pas remplacés et la fédération ne nous permet par de former des gens par nous-mêmes», regrette Rudolphe Méchin. Conséquence, les cadres du judo mahorais assurent de plus en plus d’heures d’entrainement et ils atteignent une limite.

Un 3e Mahorais en sport-étude

Il n’empêche. Un 3e judoka mahorais est parti en sport-étude, avec l’espoir qu’il revienne pour vivre du judo à Mayotte et participer au développement de la pratique. Et si lors des derniers Jeux des jeunes de l’océan Indien (CJSOI), les judokas mahorais ont remporté 5 médailles avec 10 combattants engagés, lors de ce Challenge, ils n’ont pas laissé les Réunionnais s’imposer.

Des poussins aux seniors, 150 judokas pour ce Challenge Christophe Brousset

Des poussins aux seniors, 150 judokas pour ce Challenge Christophe Brousset (Photos: Comité de judo de Mayotte)

Les deux plus hautes marches du podium reviennent à Ringa 1 et 2. Le bronze a été arraché par Kawéni 4 et les Réunionnais du Dojo Huang, le 2e plus grand club de Saint-Denis, installé au Chaudron.

Depuis le mois de mai dernier, le Comité de judo de Mayotte s’est séparé de la ligue océan Indien devenue ligue de La Réunion. Il est désormais placé sous l’autorité directe du secrétariat de la fédération nationale. Ce qui n’empêche donc pas les échanges sportifs entre nos îles pour continuer à gagner en qualité de combats et propager le fameux esprit d’une discipline qui se revendique, plus que jamais, comme une «école de la vie».

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
9:45 2ème Journée départementale des familles à Mtsangabeach samedi
9:11 Un nouveau conseil d’administration à Air Mad en vue du mariage avec Air Austral
9:00 La CSSM accompagne les retraités pour l’accès à leurs droits
8:30 Un robot pour le lagon de Mayotte présenté vendredi au CUFR
4:45 Les arts contemporains investissent la Maison du Projet à Kawéni
4:30 Spectacle de marionnettes « Daba, l’enfant qui n’aimait pas l’école » au CUFR
HIER L’abattage des arbres réglementé à Mamoudzou
HIER Lycée de Kahani: les enseignants reconduisent leur droit de retrait
HIER Passation de pouvoir et point d’étape à l’ONF Mayotte

MAGAZINE
Mahamoud Prince Faounia, formée comme agent d'accueil n'a pas de répondu du secteur privé.
Emploi et handicap « Il faut changer les mentalités »


CARNET DE JUSTICE
Un trentenaire abuse d’une fillette de 13 ans et risque une amende
Des témoignages d’attouchements sexuels au collège de Doujani étouffés par le vice-rectorat
14 mois ferme requis dans l’affaire des fausses procurations à M’Tsangamouji
Le procès pour outrages présumés sur Facebook renvoyé au 17 janvier
Trois pilotes de kwassa condamnés ce lundi
Petite Terre : un jeune brûlé vif dans des règlements de compte, enquête ouverte pour tentative d’assassinat
Décasage de Bouéni : peine confirmée en appel, la défense se pourvoit en Cassation
Il oublie sa carte d’identité sur le lieu de l’agression et finit au tribunal


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL