Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Météo


La vigilance est levée, la pluie abandonne Mayotte

Publié le samedi 7 janvier 2017 à 12:18
Aucun commentaire

Météo France lève la vigilance « fortes pluies» annoncée pour ce samedi matin. La dépression s’est éloignée vers Madagascar dans la nuit repoussant encore un peu plus l’arrivée de la saison des pluies. Les prévisionnistes sont inquiets.

L'image satellite de la région ce samedi matin

L’image satellite de la région ce samedi matin

Prévoir la météo, c’est choisir entre différents scénarios celui qui va effectivement se réaliser. Lorsque Météo France place Mayotte en vigilance «fortes pluies» à partir de ce samedi matin, les prévisionnistes craignent un épisode violent. «Le scénario le plus probable était celui d’une trajectoire de la dépression sur Mayotte avec des vents jusqu’à 140km/h. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de placer Mayotte en vigilance», explique Bertrand Laviec de Météo France. «Dans de telles circonstances, tout le monde devait être informé du risque.»

Mais dans la nuit, la dépression capricieuse a déjoué les pronostics. Elle finalement suivi la trajectoire qu’elle n’avait que 5% à 10% de chance de prendre et s’est dirigée vers Madagascar. Conséquence, il y a bien des pluies résiduelles attendues, en particulier la nuit prochaine et dans la journée de demain, mais pas de phénomène exceptionnel qui nécessite un placement en vigilance.

La saison des pluies s’éloigne encore

La conséquence est double: la vigilance «fortes pluies» est levée avec l’éloignement d’un risque d’épisode violent. Mais la nouvelle n’est pas très bonne, car le phénomène devait jouer le rôle d’aspirateur, pour installer enfin sur nos têtes le fameux talweg de mousson, le système qui fait fonctionner notre saison des pluies. Le véritable début de la saison des pluies s’éloigne donc à nouveau.

«C’est en effet une très mauvaise nouvelle. Nous ne voyons plus le début de la saison des pluies dans nos prévisions. Nous ne voyons plus se former la zone de convergence et la saison des pluies pourrait ne pas débuter avant début février», constate Bertrand Laviec.

La retenue collinaire de Combani actuellement remplie à moins de 20% (Photo: SMAE)

La retenue collinaire de Combani actuellement remplie à moins de 15% (Photo: SMAE)

La nature et nos réserves d’eau devraient donc encore souffrir, au moins pendant les deux ou trois prochaines semaines.

Se préparer à une sécheresse dure

Pour autant, un autre scénario n’est pas encore tout à fait écarté. La dépression qui a entraîné le placement en vigilance n’a pas encore terminée sa vie. «L’hypothèse privilégiée est qu’elle meure sur Madagascar. Mais il y a encore un risque résiduel, une faible possibilité pour qu’elle se renforce et revienne sur Mayotte en milieu de semaine prochaine. A l’heure actuelle, franchement, je n’y crois pas beaucoup», précise Bertrand Laviec.

Météo France joue donc la carte de la transparence et nous prépare ainsi à ce qui devrait faire l’actualité jusqu’à la fin du mois : une sécheresse qui dure et donc une pénurie d’eau qui s’installe. Les consignes pour faire un usage raisonné de l’eau potable sont plus que jamais à prendre en compte pour ne pas risquer des restrictions encore plus importantes.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
18:21 Assemblée nationale : François de Rugy élu président
16:39 Donnez votre avis sur le plan de prévention et de gestion des déchets dangereux
16:22 Contrôle de taxis en Petite Terre: plusieurs infractions relevées
16:08 Conflit Colas : En l’absence de blocage, la CGT Ma attend l’ouverture des négociations
8:30 Le préfet de Mayotte reçu ce mardi par la ministre des Outre-mer
4:45 Café Naturalistes sur l’île Europa
2 jours Un major de gendarmerie de la brigade de Mtsamboro visé par une enquête préliminaire
2 jours La petite Mélissa, disparue depuis lundi, retrouvée saine et sauve
2 jours Flou sur la date de l’Aïd El-Fitr

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès
Jugement de fraude aux passeports : « Il faut mettre les points sur les ‘i’ et les barres aux ‘t’


PORTRAITS
Goula Goula: les vainqueurs de la WebCup 2017
WebCup : pas de doute, Mayotte dispose d’un vivier de geeks et de créateurs internet



Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL