Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


CReFOM


L’appel unanime de Mayotte pour l’égalité réelle

Publié le jeudi 8 octobre 2015 à 12:53
Aucun commentaire

Le CReFOM Mayotte a rassemblé parlementaires, politiques, institutions, syndicalistes et organisations patronales pour la signature d’un appel au gouvernement. Notre département veut se faire entendre à Paris dans le débat sur l’égalité réelle.

Une belle unanimité politique, institutionnelle et syndicale

Une belle unanimité politique, institutionnelle et syndicale

L’événement est suffisamment exceptionnel pour être souligné. Un seul et même document a reçu la signature des quatre parlementaires de Mayotte, du département avec Issa Abdou 4e vice-président, de la mairie de Sada avec la maire Anchya Bamana, du MEDEF avec Thierry Galarme son président, de la CGPME, la CFE CGC, l’UI CFDT, du conseil économique, social et environnemental… Une rare unanimité obtenue par le CReFOM pour un «appel de Mayotte pour l’égalité réelle».

«On voulait que les Mahorais soient d’accord entre eux pour porter une voix forte à Paris», indique Soulaimana Noussoura, le président du Conseil représentatif des Français de l’Outre-mer. Il l’a obtenu et sans aucune difficulté. «Nous avons diffusé le document sans exercer de sollicitations particulières. Et spontanément, ceux qui se sont reconnus dans les enjeux de ce texte sont venus signer».
Certes, il manque quelques organisations syndicales ou l’association des maires, mais cet appel transcende bel et bien les intérêts politiques et syndicaux classiques.

Noussoura Soulaimana a réussi à créer une prise de position unanime pour porter la voix de Mayotte

Noussoura Soulaimana a réussi à créer une prise de position unanime pour porter la voix de Mayotte

L’objectif de la génération

Le texte s’inscrit dans la démarche nationale lancée par le CReFOM qui vise à aligner le niveau de développement économique et donc le niveau de vie des Outre-mer sur celui de la métropole sur une génération. Le président de la République a confié à Victorin Lurel le chantier d’une loi pour lancer le processus. Le CReFOM en réclame deux, une 1ère loi-cadre puis une loi de programmation pour chaque territoire. Cet appel vient donc à point nommé pour faire entendre Mayotte dans le concert des Outre-mer.

«L’égalité réelle économique et sociale de Mayotte doit pouvoir s’inscrire dans un calendrier raisonnable pour que les efforts de l’Etat puissent être concrétisés et mesurés à l’échelle d’une génération», indique le texte.

Issa Abdou paraphe le texte pour le département

Issa Abdou paraphe le texte pour le département

Ce jeudi matin, autour de la table, l’unanimité était déjà réelle. Pour Soulaimana Noussoura, «Mayotte doit prendre le train en marche, celui de l’égalité sociale et ensuite celui de l’égalité réelle», soulignant l’importance du document «Mayotte 2025» pour fixer un cadencement. «On a l’impression que Mayotte est toujours en 3e classe», ajoutait Thierry Galarme du MEDEF. Economie, éducation, santé, les avancées dans ces secteurs sont pour lui prioritaires.

«A Mayotte, on attend plus qu’ailleurs»

«Emancipation de nos sociétés», pour le député Boinali Saïd, «préoccupation naturelle», pour Issa Abdou, «progrès dans les structures de bases come l’éducation», pour ANchya Bamana, «discrimination positive», pour le suppléant du sénateur Abdourahamane Soilihi… Chacun se retrouve sans ambiguité sur le document.

Thierry Galarme pour le MEDEF veut que Mayotte ne soit plus en 3e classe

Thierry Galarme pour le MEDEF veut que Mayotte ne soit plus en 3e classe

«Il n’y aura pas d’égalité économique sans égalité sociale», ajoutait le président de la CFE CGC, alors qu’à «Mayotte, on attend plus qu’ailleurs», concluait Ali Ousséni de la CGPME.

Le CReFOM organise son diner annuel le 16 novembre prochain à Paris en présence du Premier ministre. Et une rencontre présidentielle serait également à l’ordre du jour. Autant dire que cette unanimité mahoraise ne peut que jouer en faveur de notre jeune département.
RR
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
HIER Un major de gendarmerie de la brigade de Mtsamboro visé par une enquête préliminaire
HIER La petite Mélissa, disparue depuis lundi, retrouvée saine et sauve
HIER Flou sur la date de l’Aïd El-Fitr
2 jours L’Aïd El-Fitr et les examens
2 jours Une voiture prend feu à Dzoumogné
3 jours Fermeture de la préfecture pour l’Aïd El-Fitr
3 jours 110 places à l’internat d’excellence du LPO de Dembéni dont 22 jeunes sportives de haut niveau
4 jours La délégation mahoraise refusée aux « Assises de la coopération décentralisée franco-comorienne »
4 jours Importation frauduleuse de marchandises en provenance de Madagascar

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès
Jugement de fraude aux passeports : « Il faut mettre les points sur les ‘i’ et les barres aux ‘t’


PORTRAITS
Goula Goula: les vainqueurs de la WebCup 2017
WebCup : pas de doute, Mayotte dispose d’un vivier de geeks et de créateurs internet



Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
25°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL