Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Hip Hop


Le Hip Hop se décline aussi en théâtre et met la scène sans dessus-dessous

Publié le samedi 11 mars 2017 à 6:00
Aucun commentaire

Ce sont deux week-end torrides que nous propose l’association Hip Hop Evolution. Samedi dernier, un spectacle super huilé était proposé avec une alternance de théâtre et de break dance, devant une salle de cinéma bondée. Et ces vendredi et samedi, la compétition s’annonce rude pour décrocher une place au BOTY France à Montpellier en mai prochain.

Les corps mis en valeur

Les corps mis en valeur

Le Hip Hop* acquiert des titres de noblesse à Mayotte. On le doit à l’association Hip Hop Evolution présidée par Abdallah Haribou. En lançant le Vagabond Lab, il avait déjà permis aux jeunes de franchir une étape puisqu’il s’agissait de suivre des cours de breakdance *, sous condition de réussite scolaire et d’adhésion aux valeurs de partage et de respect des autres.

Un jeune de Chiconi, Bboy Demez, avait été repéré et a remporté, avec son équipe métropolitaine Vagabond crew*, le titre de champion du monde de Hip Hop la semaine dernière à Toulouse. Et ce vendredi, les compétions ont commencé pour  le titre de meilleur Bboy* et meilleur crew*.

Mayotte est placée depuis plusieurs semaines sous le signe du Hip Hop, enchainant les festivités. Le Festival du Hip Hop a notamment fait le plein le week-end dernier à Pamandzi et à Mamoudzou : l’affiche des spectacles proposés au cinéma était alléchante, la salle avait affiché complet. C’est suffisamment rare pour le souligner.

Théâtre et danse, les jeunes se mettent en valeur

"Mariage forcé"

« Mariage forcé »

La soirée a tenu sa promesse, à commencer par la diffusion du court documentaire de Chababi Project, où les jeunes découvrent dans la danse de rue une discipline de vie.

Ensuite un théâtre-forum hilarant était proposé par l’association Wan en collaboration avec Delixia, comédienne réunionnaise. Deux courtes pièces sont jouées deux fois, avec intervention des spectateurs pour en modifier le fil, l’une sur le mariage forcée, « C’est mon cœur qui choisit », l’autre sur « La gifle ». Il s’agit d’interpeller la salle, et en particulier les jeunes, sur ces violences et d’apprendre à les prévenir. La réactivité scénique des jeunes comédiens amateurs de la troupe Mlézi, est bluffante. Un spectacle cofinancé avec le PIJ, la mairie de Mamoudzou et la Direction des Affaires culturelles (DAC) de la Préfecture.

Le Hip Hop envahissait ensuite la scène pour le reste de la soirée, entrecoupée par des pauses repas dans la cour du cinéma. Et on change de registre avec l’enchainement non-stop de figures par les 4 danseurs du crew* Lil’Stylz qui avait remporté le titre de Meilleur show de France à la BOTY* France 2015. En caleçon, les corps sont mis en avant. Menés par Assane Mohamed, salarié de Hip Hop Evolution, en collaboration avec la chorégraphe Elena Bertuzzi, qui passe donc du Deba au Hip Hop avec beaucoup de réussite. Le spectacle a été monté grâce à la DAC, la Politique de la Ville et le conseil départemental. Sur une musique de Loïc Léocadie.

Un Hip Hop plus mature

Fraicheur avec "Etant donné la conjoncture actuelle"

Fraicheur avec « Etant donné la conjoncture actuelle »

A travers Outoungou, on perçoit la maturation d’un Hip Hop pourtant encore tout récent à Mayotte. La performance sportive et technique des danseurs présents plus d’une demi-heure sur scène, n’est plus le seul objectif recherché, elle valorise une histoire qui se raconte à travers plusieurs scènes. Tradition mahoraise et modernité se mêlent sur une musique de Loïc Léocadie avec la participation de Diho, Del et le groupe de Mbiwi de Kani-Kéli.

C’est un vent de fraicheur qui entre sur scène avec « Etant donné la conjoncture actuelle. » La reprise du spectacle de Laura Scozzi par Elena Bertuzzi, est adaptée au quotidien de Mayotte dans le style « barge-boulot-dodo ». Le breakdance sert la reconstitution d’une journée type, du transport matinal, au travail mécanique de l’entreprise, même les pause déjeuner sont à mourir de rire.

Compétition pour une place à Montpellier

Danseurs, comédiens et organisateurs ont offert un spectacle de qualité

Danseurs, comédiens et organisateurs ont offert un spectacle de qualité

C’est assez tard que Big Seush et Chien de guerre, les deux danseurs comoriens de Kreuz, entraient sur scène, au centre d’un ring de foin, en adoptant une expression chorégraphique statique, la technique de Krump, pas moins éprouvante pour le danseur, qui doit parvenir à faire émerger la violence des sentiments. Un spectacle créé en collaboration avec la Cie Révolution de Bordeaux, et soutenu par l’Alliance Française de Moroni et l’Ambassade de France, en partenariat avec la Direction de la culture et du patrimoine du Conseil départemental de Mayotte et la DAC Mayotte.

Et ce week-end, place à la compétition. Au cours des soirées de vendredi, place des Congrès à Pamandzi et de samedi, au Gymnase de Cavani, proposées par Hip Hop Evolution, vont s’affronter** plusieurs Bboys* et Crews*, pour une place au BOTY France du 6 mai prochain à Montpellier.

Le rythme endiablé de Outoungou

Le rythme endiablé de Outoungou

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* Pour être incollable en Hip Hop : Crew = équipe, breakdance = mouvements acrobatiques dansés, Bboy ou Bgirl = breakdance boy ou girl, BOTY = Battle of the Year, compétition où s’affrontent Bboys et Bgirls

** Vendredi 10 mars 2017 de 18h à 20h30 – Place Congrès à Pamandzi et Samedi 11 mars 2017 de 19h à 22h30 – Gymnase de Cavani – Mamoudzou

Délixia fait participer la salle

Délixia fait participer la salle

Tagged under , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
HIER Décalage de l’arrivée d’E. Macron dimanche
HIER Réunion autour de la problématique de la forêt de Vounrzé
HIER Enlèvement des épaves de véhicules ce samedi à Dembéni
HIER Accueil du tour de Mayotte en fauteuil roulant par la commune de Bandrélé
HIER Réouverture de la bibliothèque de Cavani
HIER Appel à projets pour l’économie sociale et solidaire du ministère des Outre-mer: Voici les 6 lauréats de Mayotte
HIER Garagistes, cyclomotoristes et automobilistes contrôlés: 10 infractions relevées
2 jours Un homme ouvre le feu sur un épicier de Dzoumogné
2 jours « Emmanuel Macron ne reconnaît qu’un seul comité de soutien, celui de Sarah Mouhoussoune »

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie
Un prisonnier incendiaire non repentant
Plainte MCG-JM Henry contre TV Mafoubouni: Jugement pour injures publiques le 5 avril
La dernière réquisition du procureur Garrigue sur la prise en charge de la délinquance à Mayotte
Arrivée de CASSIOPPEE à Mayotte cette année, mémoire nationale des faits de délinquance
Pris en flagrant délit de trafic de stup, ils continuent à nier


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
28°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL