Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Vœux du CHM


L’hôpital de tous les records

Publié le mardi 24 janvier 2017 à 13:45
Aucun commentaire

Nombre de naissances, de sollicitations des urgences, manque de lits, implication record du personnel… Le centre hospitalier de Mayotte n’aura pas laissé indifférent un directeur en partance, et un président de la CME déjà parti.

Le docteur Mohamed Ahmed Abdou, revient sur la problématique centrale du CHM: "l'attractivité et la fidélisation"

Le docteur Mohamed Ahmed Abdou, revient sur la problématique centrale du CHM: « L’attractivité et la fidélisation »

Avant le directeur de l’établissement, Etienne Morel, c’est le docteur Mohamed Ahmed Abdou, le président de la Commission médicale d’Etablissement (CME) qui a prononcé ses vœux, tout en annonçant son départ. Après 32 ans d’exercice du métier, il va « prendre de vraies vacances », avant de revenir pour travailler toujours à l’amélioration du système de santé à Mayotte, « mais sans doute dans le libéral. » Et promouvoir le métier auprès des jeunes.

C’était donc à une tribune de départ qu’a eu droit une partie du personnel hospitalier présent, ainsi que des officiels, dont le préfet. Les difficultés de l’île et leur impact sur l’établissement étaient bien sûr au cœur, « les évènements sporadiques qui perturbent au quotidien la vie de la population, notamment ceux d’avril dernier, créent un sentiment d’insécurité, et ont un impact désastreux sur l’attractivité en dissuadant de nombreux praticiens hospitaliers. »

Le médecin évoque jadis la construction d’un hôpital à la taille de 200.000 habitants, « or, nous sommes plus du double », qui se traduit par « un manque chronique de places, qui pèse sur la qualité des soins, et un déficit en personnel. » Il remerciait d’ailleurs l’ensemble des professionnels hospitaliers « pour leur courage et leur calme ».

Sourde oreille du ministère de la Santé

Une partie du personnel hospitalier assiste aux vœux

Une partie du personnel hospitalier assiste aux vœux

S’il disait son bonheur d’avoir travaillé aux côtés du directeur Etienne Morel et de Sophie Olivier, sa vice-présidente à la CME, il mettait en évidence « l’asphyxie de l’hôpital », la moitié des postes occupés « en lien avec le manque d’attractivité et de fidélisation », et reprochait au ministère de la Santé sa sourde oreille, « en apportant parfois des solutions, mais non adaptées à nos difficultés. »

Ses vœux se tournaient vers la poursuite du combat entamé, envers la médecine de ville, quasiment inexistante à Mayotte, des moyens à allouer aux PMI, un bloc opératoire fonctionnel et aux normes, et un service de psychiatrie, « mais surtout le soutien des élus. »

Etienne Morel reprenait les chiffres qui ont marqué l’année 2016 : 9.514 naissances, un record, des passages aux urgences en hausse de 6%, sollicitées plus de 1.000 fois, et se disait fier d’avoir presque pourvu les 114 postes alloués par l’ARS.

Reprise de l’ancienneté des agents ex-CDM

Thani Mohamed annonce poursuivre son travail de lobbying s'il est réélu

Thani Mohamed annonce poursuivre son travail de lobbying s’il est réélu

Les 33 millions d’euros d’aides vont pouvoir épauler le CHM dans son remboursement sur 10 ans de son emprunt toxique, « puisse ce type de dossier ne plus jamais voir le jour », glissait le directeur, mais le déficit de l’établissement se maintient au dessus de 10 millions d’euros, « l’ARS va renflouer la dotation globale, car notre activité flambe depuis fin 2014. »

Il remerciait un personnel d’établissement à la hauteur, qui a pu bénéficier de son côté de plusieurs avancées sociales, comme la prise en charge de l’inaptitude au travail, ou « la reprise de 75% d’ancienneté de 300 anciens fonctionnaire de la collectivité ».

Les projets immobiliers sont lancés, avec l’hôpital de Petite Terre, ou le Centre médico-psychiatrique, comme l’évolution des services, notamment le nouveau centre de soins dentaires, la télémédecine, la présence de deux gastroentérologues… « La grande visite de certification de l’hôpital aura lieu fin 2017 ».

Abnégation du personnel du CHM

Ce n’est un secret pour personne, Etienne Morel est sur le départ, « mon contrat de 4 ans se termine le 28 février », et évoque un exercice professionnel « déroutant mais passionnant ».

Le président du conseil de surveillance, Thani Mohamed Soilihi, ne pouvait que reprendre les problématiques principales d’ « offre sanitaire insuffisante avec une charge liée à une immigration clandestine considérable », et plaçait beaucoup d’espoir dans le contrat de collaboration GHT-OI signé avec le CHU de la Réunion.

Remise des médailles du travail

Remise des médailles du travail

Il annonçait son intention de poursuivre son combat auprès du nouveau ministère de la Santé, « si les grands électeurs me renouvellent leur confiance », et résumait d’un mot le travail du personnel hospitalier dans des conditions parfois extrême, « on peut parler d’abnégation. »

La matinée de vœux s’est terminée par la remise de médailles du travail, avec notamment celle en argent pour Josiane Henry, la directrice de l’IFSI.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER La gendarmerie débloque le dépôt Total de Longoni, 10 camions-citernes quittent les lieux
2 jours Mise en place de la retraite complémentaire à Mayotte : partenaires sociaux et parlementaires au travail
2 jours Bourse aux vêtements à Bandraboua: après la collecte, la revente le mardi 22 août
2 jours Grève chez Total : le coordinateur national FO écrit à la direction du groupe
2 jours Grève à Total : le MEDEF demande des mesures pour les entreprises au préfet
3 jours Grève à Total : toujours l’impasse
3 jours Une assemblée plénière du Conseil département lundi prochain
3 jours Le conflit Total entre dans sa 2e semaine : le point sur les arrêtés préfectoraux
3 jours Le Département défend le recrutement du directeur de la MDPH

MAGAZINE
Dans le lagon de Mayotte (Photo: Bruno Garel/gence française de la biodiversité)
A l’eau ! 6e édition de l’opération «Premières bulles au pays du corail»


CARNET DE JUSTICE
Peines de prison avec sursis pour les habitants-justiciers de Chiconi : Indignation du Collectif
Quand la drogue tourne la tête des policiers
Un jeune de 15 ans incarcéré à Majicavo pour des coups de couteau sur un élève
Lynchage autour d’un barrage, les accusés multirécidivistes quasiment indifférents à la barre
Chambre des métiers: le président Salim Soumaila conforté par un jugement de la Cour administrative d’appel
Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison
Le tir de l’ancien militaire blessant une jeune fille lui vaut un an de prison avec sursis et de fortes amendes
Cambriolage de Kwezi TV : grosse médiatisation mais petit procès


PORTRAITS
Bacheliers mentions 2017 VR
Mentions au Bac : bienvenu en terre de réussite, dont un 1er inscrit à Sciences Po Paris



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
27°
24°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL