Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Outre-mer


Projet de loi de finances : les entreprises critiquent le budget Outre-mer

Publié le vendredi 2 octobre 2015 à 10:34
Aucun commentaire

Pour la 4ème année consécutive, le ministère des Outre-mer, se réjouit d’avoir « préservé » son budget avec un peu plus de 2 milliards d’euros pour 2016. Mais selon la Fedom, au prix d’un arbitrage défavorable aux entreprises.

Tensions entre George Pau-Langevin et la Fedom

Tensions entre George Pau-Langevin et la Fedom

« Dans un contexte de baisse d’autres enveloppes, un budget préservé est la marque de l’intérêt préservé du président de la République pour les outre-mer », s’est félicitée George Pau-Langevin mercredi lors d’une conférence de presse.

Le budget des outre-mer s’élèvera précisément à 2,018 milliards d’euros, soit un millions d’euros de plus que le projet de loi de finance 2015, fait valoir le ministère des Outre-mer (MOM). « Le poste le plus important est celui des exonérations de charges sociales patronales pour 1,150 milliard d’euros (54% du budget) qui vont concerner 167.712 salariés soit 53% des salariés d’outre-mer », indique un communiqué du MOM.

Mais des aides en diminution de 81 millions d’euros qui font bondir Jean-Pierre Philibert, président de la Fédération des entreprises d’Outre-mer, qui dénonce ce « nouveau coup de rabot » sur les exonérations de charges sociales au détriment des entreprises des DOM : « la totalité des entreprises sont visées, hormis celles du tourisme, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, de l’agro nutrition, de Recherche et Développement, des énergies renouvelables et de l’environnement. »

Une « impulsion budgétaire négative », qui, ramenée à la métropole, correspondrait à « une ponction de 4,4 milliards d’euros, l’équivalent de la suppression de la totalité de la baisse des cotisations d’allocations familiales pour tous les salaires inférieurs à 3,5 SMIC, décidée dans le cadre du ‘Pacte de responsabilité’ du Président de la République. »

« Des preuves d’amour »

La ministre Pau-Langevin avait rencontré les chefs d'entreprise mahorais en juin

La ministre Pau-Langevin avait rencontré les chefs d’entreprise mahorais en juin 2014

Un alourdissement de charge qui intervient, selon le président de la Fedom, au moment d’une embellie sur l’emploi dans le secteur concurrentiel en 2014.

De son côté, George Pau-Langevin est également critique. Elle précise que si ces aides diminuent bien de 81 millions d’euros, « elles sont largement compensées par plus de 200 millions d’euros de mesures cumulées pour baisser le coût du travail outre-mer », en précisant « ce sont 35.025 entreprises ultramarines, soit 84,5%, qui bénéficieront d’aides en 2016 ». Et avant d’accuser de manière voilée les entreprises de ne pas avoir tenu leurs promesses d’embauche lors du Pacte de responsabilité : «Nous continuons à donner des preuves d’amour mais on n’est pas toujours sûr du retour», a fait valoir George Pau-Langevin.

Les crédits en faveur du logement social (247 millions d’euros) sont intégralement préservés « pour soutenir la commande publique indispensable à l’activité locale. »
Autres points importants du budget, le Service militaire adapté (SMA), avec 57 M€ pour atteindre 6.000 jeunes par an à la fin du quinquennat, les constructions scolaires à Mayotte et en Guyane sont budgétées à 20 M€ tout comme le retour à la contribution de l’État au financement du régime de solidarité de la Polynésie française.

Enfin, une aide au financement d’un billet d’avion en cas de deuil dans un territoire ultramarin ou pour rapatrier le corps d’un défunt est mise en place. Elle sera gérée par LADOM.

La rédaction
Le Journal de Mayotte

Tagged under , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
HIER Distribution de cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés
HIER Un peu de discipline dans la pêche à pied professionelle
HIER Code du travail : les 1ers bug
HIER Plateau sportif ou nom des rues, le maire d’Acoua consulte à tout-va
2 jours Air Austral : Retour à la normal du programme des vols
2 jours La sécu de Mayotte sur la toile
2 jours Perturbations sur la distribution d’eau potable à Chiconi ce mercredi
2 jours Recensement : les chiffres divulgués jeudi
2 jours Fermeture exceptionnelle des stations de Longoni et Chirongui

MAGAZINE
Gandhi
Initiation à la non-violence au CUFR


CARNET DE JUSTICE
Le voleur de Bouéni « réalise que la prison, c’est difficile »
Séquestré pour une dette de 300€
Confondu par son ADN, le voleur récidiviste repart à Majicavo
Kwassas : 40 affaires pénales prennent un tour diplomatique
Affaire de kwassa : tous les détenus remis en liberté dans l’attente du procès
« Dysfonctionnements » dans une affaire de kwassa
Entre décasages et solidarité active, le « paradoxe Bouéni »
Perquisition à la mairie de Mamoudzou


PORTRAITS
Baco
Baco, privé de logement, squatte depuis 5 ans un bâtiment municipal



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
29°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL