Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport


Equipements


Syndicat des eaux: La Caisse des dépôts s’apprête à financer six grands projets

Publié le dimanche 11 décembre 2016 à 16:56
Aucun commentaire

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) devrait participer au financement du programme d’investissement du Syndicat Intercommunal d’Eau et d’Assainissement de Mayotte (SIEAM) pour plus de 46 millions d’euros. Le contrat est en cours de finalisation.

La réalisation de la station d'épuration de Bandrélé

La réalisation de la station d’épuration de Bandrélé

Six programmes pour les six prochaines années. Le Syndicat Intercommunal d’Eau et d’Assainissement de Mayotte (SIEAM) devrait décroché un financement de 46,5 millions d’euros jusqu’en 2021 pour mener à bien six projets. Les deux institutions doivent boucler le dossier avant la fin de l’année.

Ce sont d’abord les projets d’assainissement qui vont bénéficier d’une partie de cette somme. Certaines installations existantes vont être modernisées et le réseau va continuer à s’étendre. Le SIEM s’est donné 3 ans pour mettre en service des stations de traitement des eaux usées de Petite-Terre, Sada, Tsingoni, Koungou et Mamoudzou Sud à Tsoundzou II. Si tout se passe bien, elles devraient être totalement opérationnelles d’ici à 2020.

Ce chantier colossal se poursuit donc, même si le SIEAM est encore loin de réunir les sommes qui seraient nécessaires pour avancer aussi rapidement qu’il le devrait. Les directives européennes imposent en effet une maillage du département en termes de traitement des eaux usées que nous sommes encore très loin d’atteindre. Pour ce seul chantier de l’assainissement, on parle de sommes à mobiliser de l’ordre de 600 millions d’euros.

La 3e retenue collinaire

"Sur l'assainissement, on nous attend. On est prêts!" affirme le président Moussa

Le président Moussa boucle le dossier avec la CDC

Les autres projets à bénéficier de ces fonds concernent les réseaux d’eau. Il s’agit de progresser dans le raccordement de quartiers non encore desservis aux réseaux d’eau potable. Les zones agricoles sont également concernées. C’est aussi la réalisation de la 3e retenue collinaire qui est financée, à proximité de l’installation déjà existante à Combani. Les contraintes liées aux tensions sur les approvisionnements en eau que nous connaissons régulièrement à la fin de chaque saison sèche seraient ainsi en partie résolue.

Pour venir à bout de ces investissements titanesques, le SIEAM tente de mobiliser tous les fonds auxquels il peut prétendre. L’Etat met directement la main à la poche, via les fonds pour l’investissement du ministère des Outre-mer ou encore ceux de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques. Le syndicat monte aussi des dossiers pour les fonds FEDER de l’Europe. Outre la CDC, l’AFD est également sollicitée pour prêter des sommes importantes. Ainsi, en juillet dernier, l’Agence française de développement avait débloqué 2,25 millions d’euros pour l’assainissement.

Mais tout ceci ne peut se mettre en place qu’avec des comptes sérieux et crédibles. Il élabore actuellement, un «Contrat de progrès» pour permettre à l’ensemble des acteurs d’avoir une visibilité à moyen terme sur ses comptes et ses plans de financements. Peu à peu, il parvient tout de même à avancer dans la réalisation de ses budgets. D’ici à 2021, le syndicat espère pouvoir financer près de 200 millions d’investissements.

RR
www.lejournaldemayotte.com

Tagged under , , , , , , , , , , , , , ,
Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.





L'ACTUALITE EN BREF
12:39 Sortie de grève à l’aéroport de La Réunion: un protocole d’accord signé
9:35 Bagarres, caillassages et gaz lacrymogènes: soirée tendue à Koungou et sur Petite Terre
8:42 Le festival des arts traditionnels de Mayotte, c’est aujourd’hui !
8:11 Eaux souillées : Baignade interdite à Ngouja
8:01 Des coupures d’eau ce jeudi dans plusieurs quartiers de Petite Terre
HIER Impôt sur le revenu 2017: vous pouvez récupérer votre déclaration dans votre mairie
HIER Jour férié de l’abolition de l’esclavage: la mairie de Mamoudzou fait le pont
HIER Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation ce dimanche
HIER La Réunion: les salariés de l’aéroport de Saint-Denis en grève, perturbations limitées ce mercredi

MAGAZINE
Antea IRD
Nos éponges et crustacés inventoriés par le Muséum National d’Histoire Naturelle


CARNET DE JUSTICE
Affaire TV Mafoumbouni/ J.-M. Henry: «Pas de prise illégale d’intérêts au moment des faits»
Jugement de travail au noir « par négligence »
Quand le sommeil tue au volant : 2 mois de prison avec sursis pour le conducteur
Guito Narayanin sortira de prison demain
Report du délibéré de la 1ère affaire de décasage
Une affaire de travail dissimulé à l’allure de poupées russes
Renvoi du procès de Guito pour déboisement au 27 septembre
A sept pour cambrioler une brigade de gendarmerie


PORTRAITS
Le docteur Mohamed Ahmed Abdou et sa femme
CHM : Départ du Dr Mohamed Ahmed Abdou, président de la CME



Sun Odyssey 45.2

79 000€

Grande maison la Palmeraie

295 000€


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
27°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL